19 et 20 décembre : Charente-Maritime

19 et 20 décembre 2018 : Charente-Maritime.

Carte des deux jours de route. 58 km le premier jour, 171 km le deuxième jour. Les petites balises rectangulaires numérotées représentent les lieux des bivouacs nocturnes. Départ de Châtelaillon-Plage. Premier soir, bivouac au Château d'Oléron sur l'île éponyme, et deuxième nuitée à Lussac en Gironde.

Ce sont de véritables giboulées de... décembre (!!) qui s'abattent sur la région depuis notre départ. Du coup, après avoir bossé de bonne heure pour vous mettre le premier compte-rendu en ligne, je suis retourné sous la couette rejoindre ma chérie. Il pleut encore lorsque nous quittons finalement le front de mer.

J'avais envie de montrer à Claudine le rivage situé au bord du marais d'Yves, peu avant Rochefort, et surtout la falaise que j'avais aimée. Le ciel semblant s'éclaircir, nous décidons de tenter notre chance. Claudine a emporté ses bottes, j'ai mes grosses chaussures de rando, et nous ne sommes pas en sucre non plus !

Nous atteignons très vite le rivage vers le bout de l'anse d'Yves (c'est le nom du village). Quelques cabanes de pêcheurs posées au bout d'estacades en bois et supportant les traditionnels carrelets retiennent le regard. Sur l'horizon, l'île d'Aix.

Au nord, à main droite, la baie d'Yves. Nous partons vers le sud et la falaise.

Le sol est littéralement couvert de coquillages de toutes sortes.

Nous approchons de la falaise au-dessus de laquelle se trouve une ferme.

Une fois au pied des falaises, je jette un coup d'oeil arrière sur la baie et les pilotis supportant les cabanes.

La marée pas encore haute nous oblige à la prudence : nous n'irons pas plus loin. Nous avons essuyé une belle averse, et le vent souffle assez fort, mais ça va mieux, le ciel s'est dégagé. J'adore cette falaise !

Claudine est heureuse de prendre l'air, comme toujours. Nous retournons dans Rouletabille et vu l'heure tardive (13h30 passées), nous restons manger sur place, sous le soleil revenu.

La météo joue au yoyo, les trombes d'eau succèdent aux passages ensoleillés, mais nous sommes bien à l'abri dans l'habitacle de notre beau camion. Claudine immortalise ici notre passage au-dessus de la Charente, au sud de Rochefort, peu avant son embouchure.

Puis c'est le franchissement du pont de l'île d'Oléron.

Nous arrivons vers 16 heures chez nos amis Christine et Dominique au Château d'Oléron, chez lesquels nous passons la soirée à refaire le monde tant au cours de l'apéro que du délicieux repas. Nous passons la nuit dans Rouletabille, posé devant la maison, et revenons chez eux le lendemain matin prendre le petit déjeuner en leur compagnie. Le bonheur de discuter est tel que nous partons finalement à... midi ! Merci les amis pour votre merveilleux accueil, et au plaisir de vous revoir bientôt.

Nous aurions aimé traîner dans le quartier ostréicole ou autour de la citadelle, mais nous avons un autre rendez-vous sur Pau. Du coup, voici de nouveau le pont de l'île d'Oléron, en direction du continent. A gauche, le Fort Louvois.

Même météo qu'hier : giboulées plus ou moins violentes entrecoupées de passages lumineux. Nous roulons presque sur une droite nord-ouest vers sud-est, entre Saintes et Royan. Je commence à m'endormir doucement : il faut faire une pause. Ce sera à Pisany, la magnifique halle ayant attiré notre regard. La délicieuse salade me réveille. Je vous laisse découvrir le village et sa belle halle.

Nous voici maintenant à Pons. Emerveillé par son donjon que connaît bien Claudine, nous faisons une toute petite halte "photos", mais, dommage, le contre-jour est trop violent !

Très lentement, le paysage change et devient plus vallonné. Nous roulons désormais presque plein sud, de Chevanceaux à Coutras, en passant par Montguyon. Les contrastes de lumière dûs aux nuages en mouvement permanent nous offrent des tableaux enchanteurs, que j'essaye d'attraper tout en roulant. Je vous laisse les regarder tranquillement.

Après le franchissement de la Dronne puis de l'Isle, nous roulons dans les vignobles. La nuit ne va pas tarder, il est temps de se poser, et nous jetons notre dévolu sur le petit village de Lussac, au milieu des vignes. Claudine va faire un tour dans le bourg et au milieu des vignes pendant que je m'attèle à mon travail de carnet de voyage...


Depuis le 06/06/2005 Visites:1245056 Aujourd'hui :410 Maintenant:10 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)