Espagne 2013 Itinéraire prévisionnel étapes 29 à 30

Mai 2013 : Espagne, itinéraires prévisionnels des étapes 29 et 30

Espagne 2013, itinéraire prévisionnel Etape 29, de Albanchez de Mágina à Siles, 305 km

Etape 29, de Albanchez de Mágina à Siles, 305 km.

Un début de journée parmi les immenses oliveraies de la région, sur une route secondaire certainement très peu fréquentée, la J-3030, en direction du nord, jusqu'à Ubeda, classée au Patrimoine mondial de l'Unesco, le 3 juillet 2003. La ville compte 48 monuments et plus d'une centaine d'édifices présentant un intérêt artistique, presque tous de style Renaissance. Le lieu le plus emblématique de la cité est la Plaza Vázquez de Molina, entourée d'imposants bâtiments. Conclusion : on passe par le centre....

Après Torreperogil, située 10 km à l'est, on prendra la A-315 direction le sud-est, via Peal de Becerro, jusqu'à Quesada. Nous sommes ici au sud de la très belle Sierra de Pozo, et s'il n'est pas trop tard -ce qui serait génial-, j'envisage de faire ici une boucle d'une soixantaine de kilomètres via Los Rosales, Huesa, Ceal, Hinorajes (toujours sur la A-315), puis remontée vers Quesada par la A-6206 via Tiscar. Cette route, sinueuse, offre de nombreux panoramas, et passe par le Puerto de Tiscar (1189 m).

Après ce joli détour, direction Cazorla, pour visiter ce qui constitue le clou de la journée : le Parque Natural Sierras de Cazorla, Segura y Las Villas (oups!). Il s'agit du plus grand espace naturel protégé d'Espagne, lieu de naissance du Guadalquivir qui traverse Séville et Cordoue.

De Cazorla, on prend la A-319 qui remonte vers le nord-est la vallée du Guadalquivir via Burunchel et le Puerto de las Palomas (1290 m). La forêt est dense, la route splendide. On longe la Embalse del Tranco de Beas sur sa rive droite. A Tranco justement, il est possible -et très recommandé !- de faire un aller-retour vers un superbe panorama. On passe ensuite Cañada Morales, puis Cortijos Nuevos. On se trouve maintenant sur la A-317. Deux crochets peuvent être intéressants : Hornos au sud-est pour des clichés depuis le panorama sur le lac de Tranco, Cañada Catena au nord-ouest.

Nous ferons ensuite un crochet pour voir le château de Segura de la Sierra avant d'atteindre le bivouac vespéral à Siles, au camping Rio Los Molinos. Nous serons alors à deux pas de la frontière andalouse, et cette journée marquera donc la fin de la visite de l'Andalousie, but principal de cette petite virée printanière qui aura normalement duré 16 étapes, soit à elle seule pratiquement la moitié du voyage.


Espagne 2013, itinéraire prévisionnel Etape 30, de Siles à El Berro, 324 km

Etape 30, de Siles à El Berro, 324 km.

Encore une très grosse journée, mais qui s'en plaindra, hein ? De Silès, nous allons poursuivre encore un peu vers le nord-est et seulement effleurer les contreforts de la Sierra de Alcaraz (il faut bien en laisser un peu pour un autre voyage) via le Puerto del Arenal (1150 m). Une fois parvenu sur la CM-412, près de Riopar, nous repartons globalement vers le sud-est, en direction de Murcia, via Mesones, en grimpant le Puerto de Peralejo (1140 m).

C'est à Pardal que nous quittons la voie principale pour retrouver nos artères préférées : les petites routes. Il ne s'agit en fait que de faire un crochet par la Embalse de la Fuensenta, car nous retrouverons la CM-412 à Elche de la Sierra après la traversée des villages de Peñarrubia et El Entredicho.

Nous entrons maintenant dans la province de Murcia. Selon l'avancée de la journée, je prévois quelques crochets aller-retours. Celui qui va vers la Embalse del Cenajo jusqu'au Puente (pont) de Hijar est sans doute le plus joli. C'est au Collado de Letur (1338 m) qu'on entre dans la province de Murcia. Traversée de El Sabinar au pied du col, petit crochet vers la Embalse de Taibilla à El Peñon.

Nous filerons ensuite direction sud-est presqu'en ligne droite pendant une soixantaine de kilomètres, dans une région presque désertique, via Archivel, Singla, la Ermita Santa Téresa, Don Gonzalo, La Paca... Le but est d'atteindre la très réputée Sierra de Espuña, dans le parc régional du même nom. Un petit tour à Aledo pour voir son château si possible, traversée du parc, passage juste à côté de Alhama de Murcia, et pour finir, la nuit dans le camping logiquement nommé "Sierra Espuña", sis à El Berro, au nord-est du parc.





Depuis le 06/06/2005 Visites:872571 Aujourd'hui :57 Maintenant:10 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)