Espagne 2013 Itinéraire prévisionnel étapes 34 à 37

Mai 2013 : Espagne, itinéraires prévisionnels des étapes 34 à 37

Espagne 2013, itinéraire prévisionnel Etape 34, de Sabiñán à Villafranca de Navarra, 188 km

Etape 34, de Sabiñán à Villafranca de Navarra, 188 km.

Petite étape en terme de kilomètres, mais grosse étape en matière de dépaysement. En effet, la grosse attraction de la journée se situe à l'arrivée.

La première partie de l'étape consiste à suivre la vallée du rio Jalon d'abord via Mores, Purroy, Villanueva de Jalon, Morata de Jalon. Puis, après la traversée de La Almunia de Doña Godina, sur la A-122 via Calvario, Epila, et toute une série de petits villages jusqu'à Alagon, là où le Jagon rejoint le grand rio Ebro. On laisse la grande ville de Zaragoza à droite (sud-est) pour suivre plus ou moins le cours de l'Ebre sur la A-126 jusqu'à Tudela, dont il ne faudrait pas manquer, en passant, son pont de pierre sur l'Ebre, constitué de 17 arches.

Et voilà, nous y sommes : le désert des Bardénas Reales. "En arrivant dans les Bardenas Reales par une petite route aussi étroite que tortueuse, on est saisi par l'impression étrange d'avoir changé de continent" : c'est ainsi que s'exprime Frédéric Moncoqut sur son site, référence absolue sur cette région si particulière. Ce désert est bien évidemment protégé et extrêmement réglementé. On ne peut pas rouler partout, on ne peut pas rouler à plus de 40 km/h, on ne peut pas y aller après le coucher du soleil, etc, etc. J'espère arriver sur les lieux pour le repas de midi, et y passer l'après-midi. L'itinéraire indiqué ici est fort imprécis et juste indicatif.

Quoi qu'il en soit, le meilleur plan sera d'aller d'aller monter la tente en arrivant, à Villafranca de Navarra, au camping Bardenas. Ensuite, quartier libre dans les Bardenas-Reales. Quelques liens glanés sur le net : , , .... Beaucoup de motards français viennent ici, et c'est à eux que je dois les meilleurs renseignements pour optimiser au mieux ma viste. Qu'ils soient ici chaudement remerciés.


Espagne 2013, itinéraire prévisionnel Etape 35, de Villafranca de Navarra à Murillo de Gallego, 205 km

Etape 35, de Villafranca de Navarra à Murillo de Gallego, 205 km.

Exactement comme le trajet de la veille, le clou de la journée se situe à la fin de l'étape.

La première partie consistera à contourner le désert des Bardenas, soit par le nord et Carcastillo, soit par le sud (plus vraisemblable) via le Portillo de Santa Margarita (420 m) pour atteindre Ejea de los Caballeros (c'est joli comme nom !). Ici, crochet indispensable sur les Montes de Castejon, par Castejon de Valdesaja et Sierra de Luna, histoire de dominer un peu le paysage et de faire quelques jolis panoramas. Un peu plus loin, en remontant vers la Sierra de Luna au nord, il serait bon de grimper au sommet du balcon des Cinco Villas sur lequel est implanté le Sanctuaire de Monlora. Nous suivrons plein nord la A-1103 dans la vallée du rio Abra de Biel, via Luna et El Frago, jusqu'à Biel-Fuencalderas.

Les premiers contreforts des Pyrénées sont en vue, et il nous faut contourner ce ptit massif par la A-1202 qui devrait nous procurer quelques jolis points-de-vue via Fuencalderas et le Puerto Sierra Mayor (902 m), puis Santa Eulalia-de-Gallego, pour finir à Ayerbe sur la A-132.

Et voilà, fin du trajet, nous arrivons à Murillo de Gallego, et plantons ici le bivouac au camping Armalygal. L'après-midi est libre.... Heu, non, en fait, c'est maintenant que commence le gros de la journée, à savoir la visite des Mallos de Riglos. Un extraordinaire paysage de rochers sculptés par l'érosion et habité par les vautours. Si le ciel est clément, la randonnée sur le "camino del cielo" s'impose !


Espagne 2013, itinéraire prévisionnel Etape 36, de Murillo de Gallego à Laruns/France, 244 km

Etape 36, de Murillo de Gallego à Laruns/France, 244 km.

Et voilà, ça commence à sentir la fin, puisque cette étape sera la dernière en territoire espagnol.

A Santa Maria, près de la Embalse de la Peña, nous quitterons la A-132 pour la petite A-1205, calme et sinueuse, en direction Jaca, via Bernues et le Puerto de Oroel (1080 m).

A partir de Jaca, j'avais deux possibilités pour pénétrer sur le territoire de la France : soit par le colde Somport, soit par le col du Portalet. J'ai déjà fait les deux avec Jolly Jumper, en septembre 2003. Neuf ans déjà...... Les boules ! Je choisis le Portalet, car il me permet de visister deux vallées espagnoles transversales perpendiculaires à la magnifique Valle de Tena qui conduit au col.

C'est à Biescas que se trouve le premier crochet vers l'est, et qui franchit le Puerto de Cotefablo (1423 m). On peut faire demi-tour à Torla. Si l'emploi du temps chargé le permet, il serait possible de pousser jusqu'à l'extraordinaire Valle de Ordesa, dans le Parque nacional de Ordesa y Monte Perdido.... C'est sûr que s'engager là sera forcément une rallonge de deux bonnes heures.... mais ce détour est peut-être plus valorisant que de faire la vallée suivante. A noter que l'accès à cette vallée est restreint et interdit à la circulation de véhicules en été, ce serait donc une bonne occasion d'en profiter. Il y a un camping à Torla : une superbe idée, s'il fait beau, pourrait bien être de rajouter une étape au voyage et de camper ici.... A choisir sur place, en temps réel.... mais le canyon d'Ordesa est le plus large canyon d'Europe, alors !

Retour à Biescas. On poursuit la Valle de Tena jusqu'à la Embalse de Bubal que l'on longe sur sa rive droite pour prendre vers l'est la A-2606, via Panticosa, et qui se termine en cul-de-sac à Balneario de Panticosa, après avoir longé la Garganta del Espalar. Il s'agit d'un aller-retour d'une bonne vingtaine de kilomètres.

Nous voici à nouveau sur la A-136 pour sa dernière portion, l'ascension du col du Portalet après avoir longé la superbe Embalse de Lanuza.

Nous voici donc à nouveau en France, et l'étape se termine par la descente de la magnifique vallée d'Ossau, pour se finir à Laruns dans le camping des Gaves.

 


Etape 37, de Laruns à la Vendée, 618 km.

Environ 620 kilomètres, c'est la distance qui me sépare de mon domicile. Pas le genre de chiffre qui devrait embarrasser Serparti.... Et comme à la fin de tous mes voyages, je suis pressé de rentrer, ce parcours ne devrait se faire que d'un seul trait............






Depuis le 06/06/2005 Visites:872572 Aujourd'hui :58 Maintenant:11 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)