Europa 2014 : France, Belgique, GB...

Europa 2014 - avril - 10.800 km - 30 étapes
France - Belgique - Grande-Bretagne - Irlande - Pays-Bas

Départ le 1er avril.
Les campings les plus précoces n'ouvrent pas avant cette date. La météo est encore froide, mais c'est quand même le printemps.

Le point de départ est donc Saint-Gilles-Croix-de-Vie, sur la côte vendéenne de l'Océan Atlantique. Les régions de France comprises entre mon point de départ et la Belgique, premier pays de la liste, étant sans relief, ou presque, nous tracerons quasiment une ligne droite passant par Paris, la ville lumière, et accessoirement capitale de la France, que nous franchirons, sans nous y attarder, dès le second jour, après avoir traversé les Pays de la Loire et la Beauce. Poursuivons notre route vers le nord-est par la Vallée de la Marne, le parc naturel de la Montagne au sud de Reims, puis le canal des Ardennes, Sedan, un crochet vers Bouillon et la vallée de la Semoy, puis la vallée de la Meuse marquant le franchissement de notre première frontière et l'entrée dans le deuxième pays du Grand Voyage, la Belgique -j'ai choisi de passer par la Wallonie en raison de son relief- avant de poursuivre plein nord jusqu'à Namur. Puis vers le nord-ouest, Waterloo -lourd champ de bataille pour l'Histoire de l'Europe-, et Bruxelles, capitale de la Belgique. Le virage vers l'ouest se fait très clair après Bruxelles, puisque nous roulerons vers la Manche à travers les plaines de la région du Nord-Pas-de-Calais pour une traversée par ferry depuis Dunkerque.

Rapide traversée du Kent avec, d'abord, Douvres et ses falaises, puis Canterbury, et enfin descente au sud-ouest pour faire étape dans le Sussex. En ce quatrième jour de notre voyage, nous sommes donc sur la terre d'Angleterre, et c'est le Royaume-Uni dans son intégralité qui est le troisième pays du voyage (j'aurais pu en effet comptabiliser 4 pays pour le Royaume-Uni, mais je trouve que ce serait incorrect). Le lendemain, ce sera la traversée de Londres, sa capitale, puis nous roulerons plein nord avec un choix très étudié des zones à relief et des plus beaux parcs nationaux. Et des plus petites routes. Très franchement, en Angleterre, dans ce domaine, c'est le top, certaines routes permettant à peine le croisement de deux motos ! Nous commencerons donc par une longue montée vers Manchester au nord-nord-ouest. Traversée du Peak District National Park, avant d'inverser la courbe cette fois vers le nord-est pour finir par les tourbes du North York Moors National Park jusqu'aux rives de la Mer du Nord. Nous effectuerons ensuite une nouvelle traversée du pays, dans le sens est-ouest cette fois, pour une visite du superbe Parc National du Lake District. Une semaine et déjà 3.000 km viennent d'être franchis.

Entrée en Ecosse par l'est et Edimbourg, sa capitale. Ici commence la rude nature écossaise, avec d'abord la traversée des Grampian Mountains dans le sauvage Cairngorms National Park, aux paysages à couper le souffle, puis Inverness au bout du Loch Ness. Arrivée tout en haut le onzième jour, traversée vers l'extrême-nord-ouest, depuis Thurso jusqu'à Durness. Nous amorçons déjà la descente. J'évite au maximum les routes déjà parcourues lors de mes voyages précédents, ce n'est pas facile car elles sont rares. Les paysages sont fabuleux, tous plus beaux les uns que les autres, à travers Easter Ross, puis Wester Ross, avant d'atteindre l'île de Skye au 14ème jour. Poursuivons la route plein sud pour débarquer sur l'île de Mull au 16ème jour. Mi-avril, 6.000 km parcourus... Le temps passe terriblement vite en voyageant. Nous visiterons ensuite l'Argyll et descendrons jusqu'à la pointe de la péninsule du Kintyre. Là, tout au sud, depuis la côte battue par les vents, on aperçoit l'Irlande, et je garde de cet endroit un souvenir (2004) très précis. Traversée rapide du Loch Lomond et du Trossachs National Park pour arriver à Glasgow, descente de la côte du Firth of Clyde, et embarquement à Stanraer (2h15 pour franchir le North Channel, une cinquantaine de kilomètres seulement) pour Belfast, capitale de l'Irlande du Nord qui, comme vous le savez sûrement, est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni (les trois autres sont l'Angleterre, l'Ecosse et le Pays de Galles). Etape autour de Londonderry au jour 19.

Franchissement de la troisième frontière en entrant dans le quatrième pays du voyage, la belle Irlande. Descente par la façade ouest. Les paysages sauvages du Donegal, du Connemara, du Galway -avec une incursion dans le Parc National des Burren, que j'avais adoré en 2008-, avec au final, comme point d'orgue, le comté du Kerry, si terriblement beau, à la pointe sud-ouest du pays. C'est là, dans le Kerry, et plus précisément au bout de la péninsule du Dingle, à Slea Head, à la longitude de 10°28' Ouest, que nous toucherons le point le plus occidental de notre voyage, qui se trouve être également celui de l'Europe (si l'on omet l'Islande). Nous terminerons notre balade irlandaise en effectuant une complète traversée ouest-est de l'Irlande qui s'achèvera fort à propos par sa capitale, Dublin, étape 24.

Franchissement de la Mer d'Irlande au petit matin (traversée de 2 heures, plutôt rapide, pour une centaine de kilomètres d'eau), pour un retour en Grande-Bretagne -je devrais plutôt dire "retour au Royaume-Uni"- et une entrée dans la quatrième et dernière nation constitutive du pays, le magnifique Pays de Galles (Wales en anglais) aux noms aussi imprononçables que longs, et aux ciels souvent sombres. Direction plein sud, nous roulerons d'abord au coeur du massif des Monts Cambriens à travers le beau Parc National Snowdonia, dans le Gwyneed, puis autour du Parc National des Brecon Beacons, avant d'atteindre Cardiff, la capitale du Pays de Galles, sur le Canal de Bristol. Puis nous ferons un gros détour jusqu'à l'extrême pointe des Cornouailles, le pays du roi Arthur (crochet à Tintagel obligé), aux paysages vallonées et aux superbes côtes rocheuses, jusqu'à Land's End, d'où nous reviendrons par une longue traversée d'ouest en est du sud de l'Angleterre, via le Parc National Dartmoor et Exeter, puis la campagne du Dorset et du Sussex, et qui prendra fin par une nouvelle traversée de la Manche par la voie maritime Dover-Calais étape 28, 10.300 km.

Et voilà, de retour en France... Nous ferons une pause d'une journée à Calais, où il sera temps d'effectuer le premier entretien mécanique de la moto, avant de poursuivre la route. Nous nous dirigeons maintenant vers le nord de l'Europe par la façade maritime belge de la Mer du Nord jusqu'à Ostende, puis les superbes villes de Bruges, Gand et Anvers (visitées en 2010), avant d'entrer dans les Pays-Bas, notre cinquième pays, pour faire étape à Amsterdam, la capitale aux mille canaux. Nous sommes le 30 avril, trentième jour de voyage, et 29ème étape. Certains se poseront la question, autant anticiper : la différence entre les deux chiffres provient de la journée de pause à Calais. Par "étape", j'entends "étape différente", ce qui permet de visualiser instantanément le nombre de jours de pause véritable -ou de vacance, ou de repos- pris par le voyageur. Et là, c'est déjà impressionnant : le gars, il a bossé 29 jours sur 30. Quand même ! Alors, attention aux réflexions, ok ?


Depuis le 06/06/2005 Visites:853239 Aujourd'hui :353 Maintenant:11 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)