Fin de la préparation

Lundi 31 mars 2014

Dernières heures avant le départ.

Moments toujours un peu fébriles. Désordonnés. On dirait que les jours raccourcissent.

Les tâches encore à faire se bousculent au portillon : sera-t-il assez large pour laisser passer le cavalier et son bourricot ?

Oui, parce que le cavalier, il se fatigue, à attendre, à tourner en rond. Et sa monture s'énerve et piaffe.

Seule la route les libérera, ces deux-là.

Antoine est de nouveau mis à contribution. Le pauvre. Je peux vous certifier qu'il a bien d'autres chats à fouetter. Et pourtant, il est là, et trouve des solutions pour améliorer le confort du pilote. D'abord, il me monte un système stable et idéalement placé pour faire de la vidéo.

La caméra sur son support.

Et le résultat est là (image extraite d'une vidéo) : alignement et stabilité sont au rendez-vous, bravo Antoine.

Ensuite, le confort du pilote. J'ai raté mes photos. Mais vous les verrez souvent pendant le voyage. Les 5 semaines de route avec Serparti, l'an dernier en Espagne, m'ont apporté une seule déconvenue : cette moto est basse, mes jambes sont pliées du matin au soir, je suis revenu avec les genoux bien amochés. La solution : deux repose-pieds à l'avant, pour "cruiser", comme avec les "choppers".

Là, on voit bien le travail réalisé par Antoine.

Que du bonheur. Franchement, le grand luxe, de pouvoir s'allonger et se laisser glisser sur la route, les jambes confortablement allongées.

Et samedi soir, Antoine ouvre à nouveau les portes de son atelier pour Serparti : il a constaté que le top-case s'était déboîté. Pas d'autre solution que de le fixer en dur sur le support qu'il m'avait fait.

Ce qui nécessite de changer le filetage des boulons en sa possession. L'expérience est là, il trouve toujours une solution à un problème.

Il ne bougera plus, je peux partir tranquille. Merci Antoine.

Et pour continuer sur les bonnes nouvelles, j'ai reçu vendredi à 17 heures le pantalon de Bering. Oups, il était temps !

Merci à Bering pour avoir réussi à me livrer à temps; ce n'est pas la même couleur, mais ce n'est pas ce qui est le plus important.

Avec cette tenu Odyssée, je ne risque pas d'avoir froid, ni en Ecosse ni en Scandinavie !

J'en profite pour tous vous saluer avant de boucler.

Dans quelques heures, nous serons sur la route.

Vous pouvez me suivre en participant au grand voyage Europa 2014 (mode d'emploi/cadeaux).

Merci à tous ceux qui, déjà, partagent cette aventure : vous savez où aller pour me suivre.

Page précédente: Le sac
Page suivante: Europa 2014 : Présentation du projet


Depuis le 06/06/2005 Visites:920736 Aujourd'hui :79 Maintenant:9 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)