F2011_004-005

Jour 004 - Samedi 9 juillet 2011 - 22 km - 214 photos (445 km - 490 photos)
De Saint-Cernin de l'Arche à Turenne (Corrèze)

J'émerge vers 8h30.... Je retrouve Bruno qui m'offre le petit déjeûner. Valérie est partie travailler depuis longtemps. Les enfants dorment encore, sauf l'aîné. Nous discutons un moment, puis je reprends la route solitaire. Bruno, merci beaucoup à toi et à ton épouse pour votre chaleureux accueil.

Eglise de Saint Cernin de Larche. Je prépare ici mon itinéraire vers l'Ardèche, premier but de cette tournée estivale.

La boulangerie de Saint Cernin depuis 1924 !

Il est plus de 11 heures lorsque je quitte Saint Cernin-de-Larche. Peu après, je retrouve le lac du Causse, sur les rives duquel j'avais dormi...

Je prends la D19, très sinueuse, qui traverse Nespouls. Il n'y a plus de pain dans les boulangeries...
A midi, j'arrive à Turenne, joli village perché sur une colline.

Vue sur Turenne.

Turenne, toujours. Ouf, je trouve du bon pain comme j'aime. Et je vois une aire de camping-cars. Je vais voir de plus près et... je décide de m'installer ici. En effet, j'aime bien trouver un endroit tranquille les samedis soirs, jour où la jeunesse est de sortie. Et je serai très bien ici.

Du coup, rien ne s'oppose plus à une visite du joli bourg, inscrit parmi les plus beaux villages de France.

Les mannequins à la fenêtre du premier étage sont très judicieusement placés !

Une belle façade près de la place de l'ancienne halle.

Détail de la fameuse façade.

La collégiale Notre-Dame Saint Pantaléon. Non non, rien, mais vraiment rien à voir avec le pantalon.

Quelques superbes platanes défient ici le temps.

Les arbres fruitiers pullulent dans les petits jardins.

Et ça grimpe dur.Vue sur les toits d'ardoise de Turenne.
J'ai emporté un imperméable à cause des gouttes qui tombaient. J'aurais bien mieux fait de le laisser dans la voiture...

Les Capucins. On aperçoit au loin la campagne environnante.

La Porte Mauriolles.

Détail d'une façade juste au-dessus de la porte.

Et ça continue de monter. Coup d'oeil arrière sur la porte Mauriolles. Au loin, les collines du Limousin.

Regard en arrière en montant vers le château. Je suis ici au pied de la Tour de César, du XIIème siècle.

Une très belle "bicoque" au pied du château.

La visite du château coûte 4 euros. Je redescends.
Je décide de prendre cette petire route pour retourner dans le village.

Jolie vue vers le nord.

En fait, la route se change en chemin. C'est en fait le GR46. Je décide de poursuivre, pensant qu'il doit bien y avoir une possibilité de rejoindre le bourg.

Effectivement, je peux ici repartir vers le sud-ouest, et laisser le GR46 filer vers le nord !

Mais je me retrouve dans le bourg médiéval.

Finalement, je décide de remonter vers le château, car je n'ai pas vu cette façade.

Bien que la côte soit très raide -je suis rapidement en "nage"-, ça valait l'effort.

Là-bas, à droite, c'est le château de la Peyrouse.

Le château de Turenne se trouve quant à lui très au-dessus de cette maison, à droite.

On voit distinctement l'aire de camping-cars; je vois Mygoo qui m'attend.

C'est bon maintenant, je peux redescendre.

Bien que goudronnée, je ne voudrais pas la faire en VTT dans l'autre sens ! Vous comprenez pourquoi j'étais en sueur, d'autant plus que l'air est particulièrement lourd et humide, et il fait très chaud malgré la couverture nuageuse.

Petit regard vers l'arrière pour apprécier la pente !

Descente vers le bourg d'en bas !

En passant...

En levant la tête.

Volets de bois. Les planches se gondolent.

Ancienne grange ?

Petit point de repos.

Fléau pour battre le blé, ou pour battre.... l'adversaire ?

En descendant vers le parking.

Vieux jardin, vieux portail : la porte n'a pas été refermée !
Je le leur dis pourtant à chaque fois : "fermez la porte en sortant, les enfants...."

Le ciel s'éclaircit doucement.

Ancienne porte ?

Quelques vaches en face du parking.

Il est près de 14 heures lorsque j'arrive à la voiture. Grand temps de manger, car j'ai une petite faim...

Je passe l'après-midi dans ma chaise-longue à travailler pour vous. Je vous rassure, c'est agréable, les portes arrière ouvertes sur la haie, à l'abri des regards de mes voisins de parkings. La radio débite ses chansons. En fin d'après-midi, je range le matériel pour m'allonger et poursuivre la lecture de mon bouquin de science-fiction passionnant. Bref, je suis en vacances !

Le ciel s'est bien découvert, et les rayons du soir éclairent Turenne d'une belle lumière.

Tard le soir, j'entends à nouveau la pluie tomber sur le toit de ma maison. En fait, elle tombera toute la nuit, mais ça ne me dérange pas.

 

 

Aujourd'hui dimanche, je me réveille vers 8h30. Il pleut encore, mais juste quelques gouttes. Après un bon café, je vais "chiner". En effet, j'avais vu les pancartes hier annonçant le vide-grenier de Turenne pour ce dimanche 10 juillet, raison de plus pour rester ici... C'est un petit vide-greniers, et il n'y a vraiment pas beaucoup de bouquins, la seule denrée qui m'intéresse. Je reviens toutefois avec deux livres intéressants qui ne m'ont pas coûté bien cher. J'ai loupé 4 achats, les prix étant trop élevés : dommage dans un sens, et pas dans l'autre.... En effet, les livres, c'est lourd, et encombrant !

Après-midi passé dans ma chaise-longue à rédiger mes compte-rendus et faire pas mal de travail en retard, ainsi que les sauvegardes. Ce soir, le ciel est presque bleu, et ils annoncent du grand beau temps pour demain. Je vais reprendre la route....

Page précédente: F2011_001-003
Page suivante: F2011_006


Depuis le 06/06/2005 Visites:852178 Aujourd'hui :87 Maintenant:5 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)