F2011_012

Jour 012 - Dimanche 17 juillet 2011 - 51 km - 80 photos (1.025 km - 1.553 photos)
De Grignan à Puy-Saint-Martin (Drôme)

Quoi ? Dix heures et demie ! Eh bien, on peut dire que la pluie ne m'a pas empêché de dormir.
Le temps de tout faire -car en plus, je n'avance à rien-, et il est déjà midi lorsque je quitte le camping. Sous la bruine !

Du coup, je ne vais pas visiter la vieille ville et son château, l'un des plus imposants du sud de la France -à ce qu'il parait. Mais je n'en suis pas même déçu. En fait, et je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais j'ai de moins en moins envie de visiter les monuments. Je suis également un peu fatigué de visiter les églises, car je commence à trouver tout ça un peu répétitif. Bref, mes préférences retournent nettement à la nature. Je veux bien admettre que le coup du cambriolage n'y est sans doute pas étranger non plus; bref, tout comme en moto, et surtout lors de mes premiers grands voyages, la route reprend les rênes, c'est bien elle ma motivation principale. Traverser les régions, les pays, dans tous les sens, c'est ce que j'aime.

Ici, c'est Taulignan. Un joli village : regardez, les maisons accolées les unes aux autres en demi-cercle, formant rempart (XIVème siècle). Je vais chercher un sandwich dans un bistrot-restaurant. Pas d'Internet. Je suis surpris par le fait que très peu de commerces ont le WiFi dans le sud.

A l'horizon se profile un joli massif montagneux. Je pense qu'il fait partie du Diois (sud du Vercors) ou du Massif des Baronnies.
En tout cas, ces montagnes font partie des Préalpes du sud.

Au même endroit, au bord de la route.

Et si je regarde en arrière, j'aperçois encore le clocher de Taulignan que je viens de traverser.

Un peu plus au nord, sur la D538, des champs de lavande s'étalent au pied de la Tour d'Alençon, au pied du mont Rachas (898 m).
Ce mont fait partie des montagnes du pays de Dieulefit (très joli nom....).

La montagne de Lusset (874m). Ces monts sont très curieux, de par leur forme très pointue.

J'arrive ensuite à Dieulefit, où je trouve un spot WiFi dans le centre. Du coup, je reste ici jusqu'à 17 heures, car en même temps, il se met à pleuvoir.

Je reprends la route vers le nord, par la D110. Entretemps, le ciel s'est un peu dégagé. Il ne fait pas très chaud, mais je préfère cette température aux grosses chaleurs. Néanmoins, j'accepterais volontiers un peu de soleil.

Magnifiques montagnes ! Je pense que celle-ci est la Montagne des Ventes (883 m).

Une vue plus générale de cette chaîne montagneuse.

Je ne connaissais pas du tout ce coin de France, ma foi fort joli. Ici, la crête des Rochers de Maurice (958 m) et le Gros Moure (969 m).

La D110 contourne la montagne dont je vous parlais. Ici, le Chabran, ferme typique de la région.

La petite D110 au milieu des montagnes. Une très jolie route.

Du même endroit, en regardant derrière moi, j'aperçois le Serre de l'Ubac (506 m).

Juste après, la petite chapelle Saint Antoine, toute seule, perdue dans la pente montagneuse.

Loin au nord se profilent les belles montagnes de Saou.

Les voici, à dix kilomètres au nord. Elles sont splendides. Au bout, Roche Colombe, 886 m.

La belle nature autour de moi, les apprentis-sorciers à l'horizon ! J'ai d'abord cru qu'il s'agissait d'un feu de forêt, ce qui m'étonnait quand même, vu le temps pluvieux. Puis je me suis dit qu'il devait sans doute s'agir d'une centrale nucléaire. Bingo ! En regardant la carte IGN, je l'ai trouvée. La centrale "électrique" -je vous l'ai dit, le mot "nucléaire" fait peur (à juste titre, non?), alors, on le remplace par "électrique"- de Cruas-Meysse, située au bord du Rhône entre Valence et Montélimar, et à 35 km au nord de celle de Tricastin, que je vous montrais hier. Ici, je suis exactement à 22,5 km, à vol d'oiseau, de la centrale ! La masse des rejets dans l'atmosphère est impressionnante, ça donne une idée de la quantité d'eau nécessaire au refroidissement des coeurs !

Petit coup d'oeil arrière, avec la lavande à gauche.

C'est désormais la D310. Une belle descente vers Pont-de-Barret, avec une jolie épingle. En face, la montagne de Sainte Euphémie, 607 m.

Zoom sur les sommets entourant Pont-de-Barret.

Non, ce n'est pas l'Italie, mais c'est quand même le sud : utilisation du mur du cimetière pour étendre le linge.
Pourquoi pas, après tout, si les habitants du lieu ne disent rien...

Vieilles maisons de Pont-de-Barret.

Et les maisons rénovées, au même endroit. Il suffisait juste de me retourner. Une belle différence, non ?

Zoom sur la montagne de Saou à la sortie de Pont-de-Barret.

C'est tout simplement un magnifique paysage, avec une très belle et large vallée propice aux cultures : la preuve !

Vue vers l'est et Pont-de-Barret, depuis le petit pont franchissant le Roubion (et non pas le Rubicon....).

Le voici justement, le Roubion, peu vigoureux !

Vue générale du magnifique massif de la forêt de Saou.

Au loin se profile le petit village de Puy-Saint-Martin.

Il y a ici une aire naturelle pour camping-cars de toute beauté, verdoyante. J'y vais et m'y installe avec grand plaisir. C'est largement aussi bien que sur un terrain de camping, totalement gratuit de surcroit. Il y a plusieurs camping-cars, et Mygoo est, une fois de plus, la plus petite...

Page précédente: F2011_011
Page suivante: F2011_013


Depuis le 06/06/2005 Visites:862644 Aujourd'hui :84 Maintenant:8 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)