F2011_013

Jours 13/14 - 18-19 juillet 2011 - 63 km - 117 photos (1.090 km - 1.670 photos)
De Puy-Saint-Martin à Châteaudouble (Drôme)

Il est un peu plus de 9 heures lorsque je lance Mygoo pour une nouvelle journée de découvertes. Le ciel est bleu, il fait déjà chaud.

Direction : le Vercors, et par conséquent, le nord. Une épingle à cheveux plus loin, coup d'oeil arrière sur la plaine et Puy-Saint-Martin.

Plein est, à 18 km, je vois toujours aussi bien les dégagements de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse. Saloperie.

Un aspect du paysage que je peux voir depuis la petite D26 serpentant vers le nord.

Et une vue plus générale, du même endroit, c'est-à-dire depuis la ferme du Grésou, pour les amateurs de précision.
Si si, il y en a qui veulent tout savoir, je le sais.

Le clocher de l'église de Lambres, un peu au sud de Crest.

Crest, sur la Drôme; je ne traverse pas la ville, mais préfère la contourner en suivant la Drôme via la D164. Je la traverse à Blacons.
Vous voyez donc la Drôme, nerveuse, bouillonnante, telle que je l'ai vue depuis le pont de Blacons.

Détail des flots impétueux, et de l'impétueux photographe que vous aurez immédiatement reconnu : bibi le touriste, légèrement penché.
Mais pas trop quand même. Donc, je disais, les flots boueux, certainement dus aux pluies récentes !
Oui, elle était facile, comme déduction. C'est bien pourquoi je l'écris, je persiste et je signe.

Revenons à nos moutons. Je me dégotte une nouvelle petite départementale solitaire, abandonnée de tous, ou presque, et c'est tant mieux.

Montclar-sur-Gervanne.

Et le paysage au pied de Montclar-sur-Gervanne. C'est magnifique.
Je suis seul, à part la factrice que je viens de croiser, difficilement, dans les rues, ma foi fort étroites, du petit village endormi.

Je rejoins la D70, vallée de la Gervanne, d'où le nom des villages se terminant par "sur-Gervanne". Tout s'explique.
Au loin, une magnifique molaire : c'est très certainement la montagne, et le plateau, d'Ambel, aux environs de 1500 mètres d'altitude.

Les eaux de la Gervanne sont également en colère, sans doute pour les mêmes raisons.

Le clocher de l'église de Beaufort-sur-Gervanne.

Donc ça, les amis, c'est un bout du Vercors sud.

Je vais donc attaquer le Vercors par le sud-ouest, et donc par la D732.
A l'assaut ! Sans lasso. Quel sot !

Encore un autre plateau au loin.

La route s'élève et prend forcément de la hauteur; le paysage se dévoile. On décolle... Vue vers le sud.

Encore une petite grimpette, au pied du plateau de Savel. Juste après, il y a un très joli point-de-vue.
C'est là, devant un paysage magnifique, que je fais ma pause déjeûner.

Je passe le col Jérôme Cavalli (842m) et je tombe -sans dommage aucun- sur cette stèle du souvenir. Les combattant volontaires de la Résistance Drômoise se souviennent de leurs camarades radios torturés et assassinés à la ferme des Grioles le 22 juin 1944. Je suis allé à la ferme en question, pour m'imprégner des lieux, pour essayer de m'imaginer, à cet endroit... Je voyais la "traction noire", je voyais ces salopards de la Milice avec leurs mitraillettes et leurs bérets, l'un gardant la voiture, et les autres.... torturant leurs compatriotes... sous la dénonciation d'un jaloux, d'un autre salopard inconnu qui ne sera sans doute jamais inquiété.

Ah, misère humaine ! Où est la justice ? Ces meurtres ont-ils été punis ?
La ferme est désormais une coquette résidence secondaire, et elle était fermée.

Paysage un peu plus loin, au Pas de Frécou.

Un peu plus loin, au Pas de la Boussière. Très jolie vue sur la vallée depuis le plateau de Combovin. C'est superbe.

La descente à venir, vers Combovin. Au loin, c'est la grande vallée du Rhône.

La muraille marquant la chute abrupte du plateau vers la plaine.

Autre vue de la D732 descendant vers la plaine.

Ah ben voilà. Ce n'était vraiment pas la peine que je vous explique !

Zoom vers l'ouest-nord-ouest : c'est Valence. Beurk.... Non, je n'ai aucune, mais vraiment aucune envie d'aller là-bas !

C'était une longue pause photos, car c'était très beau. Retour à Mygoo, avec vue arrière sur le Pas de Boussière.

Encore une petite pendant la descente. Une de trop sans doute, pour certains d'entre vous, et vous avez raison.
Je n'aurais pas du la mettre, elle n'apporte rien de plus, sinon des octets supplémentaires de pris sur mon serveur.

Par contre, une vue vers le plateau, c'est sympa, ça vous permet d'apprécier la muraille dans son ensemble.

Après Combovin, c'est Châteaudouble, dont voici l'église.

Une stèle encastrée dans un des murs de l'église.

Et la porte de la petite église. Fermée à clef ? Ou pas ?

Eh ben non, pas fermée !

L'emplacement est parfait, la petite place très jolie, les toilettes à côté.

En face, un bistrot, avec accès à Internet. Il n'en fallait pas plus pour me décider à rester ici. Je m'installe dans le petit café, une bonne bière, le PC, et c'est parti pour un après-midi comme je les aime. Malheureusement, la pluie est arrivée ce soir. Et s'est tellement bien installée que... le lendemain matin, lorsque j'ai ouvert les volets, je me suis empressé de... les refermer ! Pluie, pluie et pluie, temps complètement bouché. A tel point que je suis allé aux toilettes en... voiture, pour éviter d'être trempé en dix secondes. J'ai donc passé la journée du mardi 19 juillet, 14ème étape de ce nouveau voyage, à l'intérieur de Mygoo, à bouquiner et à faire du PC, et aussi à dormir. La pluie a bien baissé dans la soirée, il y a même eu de belles éclaircies. J'aurais pu partir, mais j'étais bien ici, alors pourquoi m'en aller ?

Page précédente: F2011_012
Page suivante: F2011_015


Depuis le 06/06/2005 Visites:874763 Aujourd'hui :151 Maintenant:10 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)