F2011_019

Jour 019 - Dimanche 24 juillet 2011 - 103 km - 228 photos (1.483 km - 2.518 photos)
De Vassieux-en-Vercors à Ansage (Drôme)

Départ à 10h30... Petit passage au spot WiFi avant de prendre vraiment la route. J'ai envie de voir le Vercors-sud.

Les routes ne sont pas nombreuses pour entrer ou sortir de la forteresse Vercors.
Je suis contraint de repasser par le col de Rousset. Comment regretter ? C'est, sous les nuages, d'une très grande beauté sauvage.

Et ça, c'est à la sortie de Die, sur la D543, tout près du lieu-dit Chamarges, au pied du mont Chabraret (784m).

Au même endroit. Je me tyrouve ici dans la large vallée de la Drôme. Au loin, le Vercors.

Vue vers le nord depuis le col de Marignac (743m). Au loin, un arc de cercle de montagne forme l'horizon : un cirque naturel prodigieux.

En descendant vers Saint-Julien-en-Quint.

Détail sur une partie des superbes murailles formant ce majestueux cirque naturel.

Les deux églises de Saint-Julien-en-Quint, presque l'une contre l'autre !

Je prends alors la petite D129 qui mène au pied de la montagne d'Ambel et de la forêt domaniale d'Ambel. C'est ici que je fais ma pause pique-nique.

Au loin, les rochers de Pêteloup et le Puy de la Gagère (1651m) vus depuis le lieu-dit Merclan.

A gauche, la montagne d'Ambel. Je suis presque au bout de la petite route.

Le hameau de La Cime (716m). Extraordinaire.
Pas très élevé, mais une intense impression de "bout du monde", à cause du fabuleux cirque montagneux bloquant la route !

Immense champ de blé juste en-dessous de La Cime, alors que je viens de faire demi-tour. Vue vers le sud.
Beaucoup de routes, dans ce sud-Vercors, sont des cul-de-sac.

Je traverse à nouveau Saint-Julien-en-Quint et poursuis vers le sud jusqu'à la D172 qui file vers le sud-est en partant à l'assaut d'un nouveau col.
Ici, la grande ferme de Lallet (565m), sur un promontoire entre deux vallées.

Un peu plus haut, peu avant le col de la Croix (745m) sur lequel je vais rencontrer un cyliste fort sympathique. C'est un homme qui se fait une virée d'une quinzaine de jours, tout seul; il compte aller en Italie et revenir par la côte vers chez lui. Il pédale une centaine de km par jour. Nous discutons un bon moment avant de nous séparer, chacun reprenant son véhicule et son rythme.

Dans les lacets en redescendant du col.

Une très jolie statue au-dessus de la fontaine du coeur du hameau de l'Escoulin.

Petite chapelle dans la montagne, juste après l'Escoulin.

Et Les Berches au-dessus de ma tête, à 1098 m.

Cette montagne des Berches est une muraille infranchissable, et qu'il faut contourner jusqu'à Beaufort-sur-Gervanne.

Cette photo est prise depuis le bourg de Beaufort-sur-Gervanne, que je ne reconnais qu'un peu plus tard. Eh oui, je suis passé ici la semaine dernière, après avoir traversé le couloir Rhôdanien. On aperçoit bien ces grandes murailles du sud du Vercors. Celle de gauche, ce sont les rochers du Vellan.

Je prends désormais la D70 qui file vers le nord. Coup d'oeil en arrière sur les motards, en haut à droite.

Juste en-dessous de Plan-de-Baix, le haut du ravin de Bridoux, et...

la Croix du Vellan (953 m), qui se trouve être la partie sud des Rochers du Vellan. Je quitte la D70 pour la D578 qui se dirige au nord-est.

Soudain apparaît en face de moi, au nord, une nouvelle muraille naturelle.

Je reste un moment à admirer cette merveille.

Après une petite série de lacets, la D578 s'encastre littéralement entre deux énormes murailles.
C'est ici, au Moulin de la Pipe, que commencent les Gorges d'Omblèze.

Très haut au-dessus de ma tête, je constate que la muraille est vraiment en suspens au-dessus du vide : cette terrasse finira bien par tomber !

La Gervanne -car c'est bien d'elle dont il s'agit- coule paisiblement (sans doute pas toujours) aux pieds de l'énorme paroi rocheuse.

Sur laquelle quelques êtres humains s'exercent au dur métier d'alpinistes.

Pendant que, de l'autre côté de la route, la glaciale cascade de la Pissoire s'écrase en gerbes éclatantes de lumière.

Les Arbods. A ce hameau, la route se poursuit plein nord, en direction du col de la Bataille que l'on aperçoit en face, au pied de l'énorme et splendide Roc de Toulau (1581m) et les rochers de la Sausse. La pente du roc de Toulau, comme tracée au cordeau, me fascine !

Omblèze, hameau des Boutons, fin de la route.

Une vieille maison dans le petit bourg.

L'intérieur de la petite chapelle, toujours à Omblèze.

C'est un cul-de-sac, je n'ai pas d'autre possibilité que de faire demi-tour ! En revenant au Moulin de la Pipe, je bifurque vers Ansage, autre cul-de-sac, dont voici l'église, le long de la vallée de la Druise. Il y a ici un minuscule parking au bout de la route. Je décide d'y passer la nuit, car il est déjà 18h20, et j'ai envie de me relaxer.

Je me trouve ici au pied de la fabuleuse muraille dont je vous faisais part plus haut.

C'est un monument naturel dont je ne me lasse pas. Au sommet, sur le plateau, on aperçoit la Croix d'Anse, à 1021m, soit un mur droit de 400 mètres !

 

J'étais tranquillement installé depuis un moment, à l'arrière de Mygoo, lorsqu'une petite vieille armée d'une canne est apparue, sans gêne. Une sale petite vieille, comme j'en ai rarement vues. Grossière, désagréable, traitant tous ses voisins de "connards". Elle me raconte sa vie, terrible, difficile, qu'elle a passée ici, sans jamais bouger. Elle a eu un fils handicapé, mort à 42 ans, voici quelques années. Un autre de ses fils s'est suicidé la même année. Le troisième vit aussi avec elle. Sans doute est-ce la raison de sa haine. Elle me dit de ne pas coucher ici, et de descendre plus bas. Je lui dis qu'il n'en est pas question, que j'y suis, et que j'y reste. En fait, je crois qu'elle hait tout le monde, et je suis soulagé de la voir partir. Elle me dit qu'elle va lâcher ses chiens, comme tous les soirs... et elle le fait. L'un d'entre eux est particulièrement hargneux, mais ils finissent par s'éloigner.

Une bien sale petite vieille.

Ma nuit a néanmoins été merveilleuse, au pied de cette tout aussi splendide masse rocheuse.

Page précédente: F2011_018
Page suivante: F2011_020


Depuis le 06/06/2005 Visites:892615 Aujourd'hui :265 Maintenant:13 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)