F2011_033

Jours 33-34 - 7 et 8 août 2011 - 0 km - 76 photos (2.449 km - 4.909 photos)
Guillaumes (Alpes Maritimes)

Deux jours passés à glander, bouquiner, surfer sur Internet, écouter de la musique, me balader. Il fait beau, il fait chaud, j'adore les vacances!

Dum tempus habemus operemus bonum. Tant que nous avons du temps, profitons-en ! Je suis bien d'accord.

Je ne commente pas: ce sera moin fatiguant pour tout le monde....

Ici, c'est déjà le sud, évidemment!

Que vient faire ici ce guerrier en armure ?

Visite du vieux village avec mon frère.

Peintures sur les murs de l'église.

Souvenir de l'incendie de Guillaummes survenu le 22 août 1682.

C'est en effet Guillaume Ier de Provence dit le Libérateur, comte de Provence, en guerroyant dans la région contre les Sarrasins, qui repéra l'intérêt stratégique du site. Le castrum de Guillelme est mentionné pour la première fois dans un texte de la première moitié du XIIIe siècle. Il figure dans une liste des habitats relevant du comte de Provence, établie par l'administration comtale entre 1232 et 1234.

Toujours sur les murs de l'église. Me lumen, vos umbra regit. La lumière me conduit, vous c'est l'ombre. ...
Pas très sympa pour vous, ami(e)s lecteurs(trices). Ce n'est pas moi qui le dit, hein, je ne fais que traduire ce qui est inscrit sur ce mur.

Entrons dans l'église. Besoin de rénovation, mais c'est aussi ce qui en fait le charme.

Loin au-dessus de ma tête, les peintures du plafond s'écaillent... L'humidité fait sa sale oeuvre.

Nous passons à l'étage supérieur. Beaucoup de grain sur la photo (il fait sombre, et mon appareil n'a pas de flash), mais le carrelage est sale aussi!

Nous sommes désormais au niveau des candélabres.

Aïe, la tapisserie commence à partir en lambeaux.

"Sous les auspices de M. le docteur J. Agnély, maire de Guillaumes...."

C'était donc entre 1924 et 1944... Et en plus, je vous mène l'enquête...

La balustrade de protection, en bois massif, est couverte de signatures. On peut lire ici "BME 1937" ou encore "Henri Calli 8.1939".

Orlandi, 9 août 1908.

Encore lui... Orlandi, 30 septembre 1907.

Il y en a même un qui a gravé le dessin d'une tête.

Blason de Guillaumes. Porte, au 1er d'Azur à un grand G d'argent surmonté d'une fleur de lys d'or à 3 pals de Gueule.

Dans les armoiries les couleurs de la Reine Jeanne (Rouge et Or). La reine a accordé aux guillaumois le privilège de porter ses couleurs.
La fleur de lys rappelle la ville royale de Guillaumes en provence et l'attachement aux comtes de Provence et aux Rois de France.
Le G de Guillaumes évoque l'indépendance, la fierté et la soif de liberté de Guillaumes.

Source : Site de la mairie

Peinture sur le mur, que je pense être très ancienne.

Détail d'un vitrail.

Le lavoir de Guillaumes. A gauche, le frangin s'amuse....

Nous ressortons. Encore une belle peinture sur un des murs extérieurs de l'église.
En fait, seul l'extérieur a été rénové. Juste une question de "tape à l'oeil"....

Dans les rues hautes. Frédéric Mistral est un écrivain de langue provençale (1830-1914) -merci Wikipedia... Pour ce qui est de Michel de Tarnowski, voici ce que j'ai trouvé : sculpteur et poète niçois (1870-1946) réaliste et figuratif, dont la famille était d'origine russe

C'est en effectuant mes recherches sur Tarnowski que je découvre que cette statue -qui se trouve en face de la mairie- est également de lui.
L'original semble se trouver au musée des Beaux-Arts de Nice.

Chocolat Menier...

Façade de la mairie.

Beaucoup de "trompe-l'oeil" sur les façades.

Et toujours, en levant la tête, les ruines du vieux château...

Page précédente: F2011_032
Page suivante: F2011_035


Depuis le 06/06/2005 Visites:884811 Aujourd'hui :280 Maintenant:5 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)