F2011_040

Jour 040 - Dimanche 14 août 2011 - 42 km - 173 photos (2.905 km - 5.745 photos)
De St-Sauveur-s-Tinée à Isola2000 (Alpes Maritimes)

Départ à... 11 heures... Les jours se suivent et se ressemblent. Décidément, en ce moment, je ne suis pas du matin !

Je poursuis vers le nord, toujours sur la D2205, qui traverse la forêt domaniale de la Tinée en longeant le cours de cette rivière impétueuse.

J'ai aperçu ce magnifique pont naturel depuis la route ! Un arrêt s'imposait.

Le courant est très violent, la prudence est de rigueur.

Non, je ne m'y risquerai point. Mais.... on dirait....

C'est bien ce qu'il me semblait ! Naturel, naturel... Peut-être l'a-t-il été, mais pour le coup, il y a eu raccommodage ! Je suis un peu déçu.

Une sorte de sable gise entre les grosses pierres, sur lequel on trouve toutes sortes de débris charriés par le courant.

Lorsque le lit s'est retiré, à la saison sèche -comme maintenant-, la nature reprend toujours très vite ses droits.

Et les insectes sont également les premiers animaux colonisateurs de ces espaces de vie sporadiques.

Même entre les gros blocs, là où la terre est en si faible quantité, certains s'en contentent.

Même les arbustes tentent leur chance, et ils ont bien raison. La nature n'a pas besoin de l'homme pour avancer...

A Isola, je quitte la route principale pour la D97 qui part à l'assaut du col de la Lombarde via le village-station d'hiver d'Isola 2000 qui se trouve, comme son nom l'indique, à 2.000 mètres d'altitude. Cette route est magnifique, et pour mes amis motards, c'est un peu un rêve, tellement elle tourne et vire ! La station, c'est moche, comme de bien entendu. Je file jusqu'au col. J'ai déjà fait cette route avec mon franfin en septembre 2009, en moto, dans l'autre sens, en revnant d'Italie.

Col de la Lombarde, 2350m. Génial pour casser la croûte.
Un terrible orage s'abat sur le col. Les eaux ruissellent de toute part. Vue ici vers la France et Isola 2000, donc vers le sud.

Colle della Lombarda.

Après la pluie. Vue le Santuario di Sant'Anna, en Italie. Le col sert de frontière entre les deux pays.

Vers l'Italie.

Je ne suis pas le seul à sortir un appareil-photo, c'est moi qui vous le dit !

Détail sur les cimes entourant le col.

Juste au-dessus du col se trouvent de vieilles casemates en état d'abandon.

C'est le moins qu'on puisse en dire !

On aperçoit Isola 2000 en bas.

C'est ici le royaume de la pierre.

Un vieux fort abandonné. Signe que la guerre entre la France est l'Italie est pour le moment terminée.

Vers l'Italie.

Et vers la France, juste en-dessous du col.

L'orage a laissé des traces : les sommets ont blanchi !

Zoom sur Santa Anna.

Un nouvel orage menace.

Côté italien.

Il est possible d'atteindre le sanctuaire par cette piste, par la route, et par la ligne des crêtes.

Le petit lac d'Orgials.

J'ai alors droit à un nouveau déchaînement de fureur des éléments ! Une bonne heure de pluies torrentielles mêlées de grêle, le tout assaisonné de violentes rafales de vent. Sur les sommets, on voit très nettement la grêle laissée par la bourrasque.

Au loin, les masses d'air se déplacent à grande vitesse au gré des températures. C'est beau.

La route est glissante et par endroits dangereuse; pas question de rester dormir ici.

C'est presque blanc... Je trouve un bel emplacement entre le col et la station pour bivouaquer.

Au cours de la nuit, j'ai eu la joie d'admirer un ciel d'une pureté sans égale, constellé d'étoiles !

Page précédente: F2011_039
Page suivante: F2011_041


Depuis le 06/06/2005 Visites:851346 Aujourd'hui :150 Maintenant:14 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)