F2011_043

Jour 043 - Mercredi 17 août 2011 - 62 km - 288 photos (3.127 km - 6.652 photos)
De Beuil à Guillaumes (Alpes Maritimes)

Encore un départ à plus de dix heures... Direction la D30, qui passe par le col au joli nom de la Couillole, allez savoir pourquoi ! La route ménage quelques jolies mais très fugaces vues sur le village de Beuil, car elle traverse une jolie forêt. Elle se poursuit par une belle descente et de beaux lacets, et passe tout près de Roubion.

Je fais une halte pour visiter ce village sis sur un beau promontoire. A peine plus de 100 habitants...
A la vue de cette maison, certains ne sont pas remplacés !

Vers l'est, la profonde vallée de la Vionène vers Saint-Etienne-de-Tinée, et la D30 y conduisant.

Vous avez vu ? Il semble que le bourg soit habité par un ou des artistes peintres.

A côté de l'église se trouve un tout petit cimetière. En me penchant par-dessus le mur d'enceinte, j'en aperçois un autre plus loin qui ressemble énormément aux cimetières espagnols. En effet, comme j'en avais vu là-bas, les tombes sont placées les unes au-dessus des autres, comme dans des immeubles de type HLM. Sans doute à cause du manque de superficie, car chaque mètre carré semble ici compté. Quoi qu'il en soit, regardons un peu celui-ci. Voici une plaque datant de 1931 avec, déjà, les photos des occupants du lieu ! Très rare. ce qui signifie en fait que les personnes que l'on voit, en tout cas Joseph Audoly, est né en 1862.

De l'immortalité des hommes....

La porte d'entrée de l'église, qui se trouve sous un porche. Sous ce porche, il y avait un banc; sur le banc, il y avait des pépés en train de discuter.

 

De belles peintures naïves dans cette église surprenante à plus d'un titre.

C'est l'église Saint-Étienne, reconstruite au XVIIIe siècle, mais qui conserve un clocher roman crénelé.

Les sculptures au plafond... Très curieuses, elles me font penser à des scultures et peintures hindoues, non ?

Et ces deux-là que je n'aime pas du tout, allez savoir pourquoi !

Quant à lui, je pense que tout le monde le connaît maintenant. Ici, on aime bien la peinture, et la couleur. C'est beaucoup plus... visuel, non ?

Des chemins partent dans la montagne.

Je fais un petit bout de GR52A.

Vue sur Robion et l'église Saint Etienne. Vous comprenez mieux l'xiguïté du cimetière.

Les belles murailles du Collet Buffet dominent le GR d'un côté....

Un joli précipice le borde de l'autre. On aperçoit mieux la D30 que je prendrai une autre fois.
Pour aujourd'hui, je retourne à Beuil histoire de refaire les gorges du Cians dans l'autre sens, en prenant la D28 vers le sud.

Arrêt et pause au lieu-dit "La Grande Clue". Ici, dans cette région, les gorges étroites et profondes portent le nom de "clues". Je ne trouve ce mot dans aucun dictionnaire, ni sur Internet. La route qui suivait cette "clue" a été fermée, et pour cause... Un tunnel a été creusé.

La rivière est pourtant bien calme, en ce moment, mais il est évident que ce ne doit pas être toujours comme ça !

Voici donc la route telle qu'elle se présentait... Les photos sont moches à cause des très forts contrastes de luminosité entre le noir régnant sous la roche, et le soleil resplendissant au-dehors. Je n'ai malheureusement pas réussi à bien doser l'appareil photo.

Aujourd'hui fermée, même aux deux-roues, ce qui se conçoit, compte tenu de possibles chutes de pierres.

Comme vous le voyez ici, la pierre est très friable et a du être fortement consolidée par des cables d'acier.

Très curieuse formation géologique dans la roche. On dirait les deux yeux d'une chouette, non ?

Quel plaisir de retrouver le soleil au sortir du canyon !

Je décide d'y faire trempette, mais je dois vous l'avouer : c'est froid... mais ça fait quand même du bien.

L'eau est pure et transparente; ici, un haut fonds, mais je n'ose pas y aller, c'est trop froid et... un peu angoissant.

On dirait un lit de pépites. J'ai cherché, mais je n'ai pas trouvé l'or.

Après cet intermède, je remonte à nouveau au nord vers Beuil (troisième fois....), puis je poursuis sur la D28 vers l'ouest cette fois, pour rejoindre Guillaumes, que vous connaissez déjà. Je fais une pause balade et Internet dans la petite ville de Valberg. Il s'agit en fait d'un gros bourg très touristique à cause de sa station de ski très "tendance". Magasins, magasins, magasins.... C'est noir de monde. Je ne comprends pas les gens, passer ici son après-midi dans les boutiques au lieu de respirer l'air pur de la mpontagne. Sauve-qui-peut....

Arrêt au col de Valberg (1668m), duquel on aperçoit justement Valberg.

Au même endroit. Il est 18h30, les rayons du soleil déclinent à travers les nuages.

Zoom vers Valberg.

Puis c'est une belle descente sinueuse vers Guillaumes, qui sera l'étape de ce soir, comme d'habitude (hi hi....), sur l'aire de camping-car.

Page précédente: F2011_042
Page suivante: F2011_045


Depuis le 06/06/2005 Visites:862644 Aujourd'hui :84 Maintenant:9 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)