F2011_100

Jours 100-101 - 13-14 oct. 2011 - 215 km - 277 photos (7.952 km - 20.801 photos)
De St Georges-s-Loire à la côte vendéenne (Vendée)

101 jours, ce sera finalement la durée de cette deuxième partie de mon petit tour de France.

Il est près de onze heures lorsque je mets en route le moteur de Mygoo.... Pas question de poursuivre sur la grande route pour rejoindre Nantes. Retour sur les chemins de traverse, direction la Loire. Ici, je m'en approche, et le secteur est du genre marécageux.

Symbiose végétale.

Et voici la Loire. Quoi ? Plus d'eau dans la Loire ? En fait, il s'agit d'un bras qui, d'année en année, s'acchèche. Les locaux appellent ça une "boire". J'ai discuté un bon moment avec le monsieur qui approche à droite, et qui est complètement démoralisé par l'industrie des hommes qu'il rend responsable de ce que je vous montre là...

Je remonte sur la route qui passe en hauteur, sur une jetée. Un autre habitant des lieux m'explique la raison de ces rainures. Il s'agit de l'emplac ement des portes que l'on installe lorsque la crue menace. Il s'agit ici de la porte 69.

Ici la porte 74. A droite, la D210, située sur la levée de la rive droite. En bas, la Boire Guyard.

Je retrouve le fleuve, en tout cas le bras droit, car à gauche se trouve la fin d'une grande île, l'île de Chalonnes, appellée ici fort justement "la queue de l'île". C'est la plus grande île habitée de la Loire (dix kilomètres de long). Elle subit régulièrement des inondations au moment des crues. Commençant à Chalonnes-sur-Loire, à l'est, elle se termine un peu plus bas à droite, en face de Montjean-sur-Loire, dont nous apercevons le pont.

Coup d'oeil arrière sur le bras de la rive droite, fortement ensablé. L'île est ici à droite.

Un cormoran.

Arrivée au pont de Montjean-sur-Loire.

La petite ville se trouve totalement sur la rive gauche, et la D210 se poursuit sur l'autre rive.

Montjean-sur-Loire.

Je vais faire une balade sur la rive droite avant de traverser le fleuve.

La D15 qui remonte au nord vers Champtocé-sur-Loire et St Germain-des-Prés.

Allons faire un petit tour sur le pont.

De grandes étendues de sable sont visibles : le bras droit, qui se referme ici, est presque à sec.

La petite île Buisson, devant la grande île de Chalonnes, est presque qu'atteignable à pied sec.

Le coq de Montjean-sur-Loire, où je vais chercher un énorme sandwich dans le bistrot du coin.

Le pont, vu cette fois depuis la rive gauche.

Et l'île Buisson à nouveau, vue depuis la rive gauche.

Vers le nord. Le bras de la rive gauche. A gauche, l'île de Chalonnes.

Le pont est sur ma gauche. Le quai et le bras gauche, à nouveau, avec, toujours à gauche, l'île de Chalonnes.

Je poursuis donc désormais sur la D210 rive gauche.

Ingrandes et son pont, toujours depuis la rive gauche, sur laquelle je reste.

Baignade interdite....

On aperçoit Mygoo là-haut sur la levée. A gauche, le bras mort de l'île Meslet, le cours principal du fleuve passant de l'autre côté de cette petite île.

De l'autre côté de la levée, la ferme du Chêneveau.
La levée est à 15 mètres, le lit de la Loire à 9 mètres, et les terres de la rive gauche sont également à l'altitude de 9 mètres.

L'île Bigeard : c'est le nom de la ferme que vous voyez ici. Il ne s'agit pas d'une île.

La D210 au niveau de l'île Batailleuse, 4 kilomètres de long, et habitée elle aussi.

Coup d'oeil arrière.

Le gui envahit les arbres du bord de route. Mais les druides ont disparu.

Saint Florent-le-Vieil, déjà visité plusieurs fois, et plus particulièrement lors d'un passage avec ce bon vieux Jolly Jumper. Mauvais souvenir pour les Vendéens. C'est ici, pendant les journées des 17 et 18 octobre 1793, que l'armée toute entière traverse la Loire pour entamer la désastreuse "Virée de Galerne".

Le Marillais.

J'essaye de m'approcher au plus près de la Loire. Ce sera sur une toute petite route se terminant par le GR3 qui longe la rive gauche vers l'est.

En face, l'île ... Kerguelen !

Lieu-dit La Rabotière avec, toujours, l'île Kerguelen en face.

Un peu plus loin, je vais passer en face d'Ancenis, situé de l'autre côté du fleuve, mais je vais demeurer sur cette rive.

Jolie devanture au lieu-dit Les Brevets, près de l'île Coton.

La route s'éloigne de la Loire et s'élève sur les falaises de Drain.

Pont de Champtoceaux; en face, Oudon.

Je reste encore sur la rive gauche. C'est seulement après La Varenne que je retrouve une levée longeant la Loire : la D751.

Porte 88.... à Boire-Courant.

Et 89, toujours à Boire-Courant, en face de l'île de la Chênaie.

La marée, la vraie, celle qui vient de l'Océan Atlantique, se fait sentir jusqu'ici...

Et l'Océan Atlantique, pour moi, c'est l'arrivée au pays.

Ce sera la dernière photo de ce beau voyage. Je vais retrouver mon fiston dans la soirée sur son lieu de travail à Nantes, et nous irons déguster ensemble une bonne bière. Autant j'aime partir, autant j'adore revenir et retrouver ma famille. Ce soir, bivouac près de Nantes.

Et c'est finalement le vendredi 14 octobre que j'arrive "at home" aux alentours de midi...

C'est donc ainsi que se termine ce joli voyage dans ce joli pays qui est le nôtre et qui, tout compte-fait, n'est pas si moche que ça....

 

Je rigoooole......

 

Prochain départ vers de nouvelles aventures : printemps 2012, Scandinavie et, surtout, Norvège....

A bientôt donc.

 

Page précédente: F2011_099
Page suivante: Europe des Balkans - Turquie 2010


Depuis le 06/06/2005 Visites:891382 Aujourd'hui :90 Maintenant:8 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)