France 2011_Jour 003

Jour 003 - Jeudi 31 mars 2011 - 128 km - 399 photos (371 km et 1206 photos)

Moins de 130 bornes... Décidément, avec Mygoo, je n'avance pas ! Journée pluvieuse, mais quand même excellente.

Et ça commence très fort, ce matin. C'est ici que j'ai dormi. Mygoo était absolument seule sur ce grand parking.

Je crois entendre un bruit de "toc toc toc" à ma porte. Mais je suis bien, je me dis que c'est un bruit dehors. Ou bien que je suis en train de rêver. Soudain, ça cogne fort sur la carrosserie. Cette fois, pas de doute, c'est pour moi ! Je suis en pyjama. Extraction du duvet. Ouverture légère de la porte arrière. Une bonne femme : "plein de cars scolaires arrivent, il faut dégager". Pas de bonjour, pas aimable du tout. "J'ai 5 minutes ???". " NON, tout de suite". Passage très délicat de l'arrière à l'avant, mon pyjama glisse de mes fesses tant c'est étroit ! Heureusement, il y a les protections solaires du camping-car, un peu grandes, mais qui me protègent de la vue extérieure. Enlever les protections des vitres, essuyer la buée, j'aperçois des gosses qui me regardent. Démarrage, je dégage, presque en trombe ....

Remarquez, il est 9h05, j'ai donc dormi 11 heures d'affilée. Un bon gros dodo, heureusement qu'ils m'ont réveillé, finalement !

Bien. Je suis allé dans un coin tranquille pour me changer, ranger le lit, faire le ménage... Je retourne ensuite sur le parking, c'est à ce moment que je fais ma photo. Il n'y a plus personne. Toilettes, petit déj' vite fait, et je reprends la route. Absolument en pleine forme !

Il bruine à nouveau. Paysage de vignes entre Pérignac et Coulonges.

La magnifique petite église de Coulonges. Le site est très joli : une très belle place très aérée, la mairie à côté (aux volets fermés, à gauche de l'église sur la photo), une façade gothique de toute beauté. Bref, un très bel ensemble bien restauré, du plus bel effet ! Pour un village minuscule, bravo !

Malheureusement, l'église est fermée.

Après Coulonges, c'est Lonzac. Une église massive, mais je repars aussitôt, car il pleut.

Toujours dans les vignes, ici près de Juillac-le-Petit. Tellement petit que je ne l'ai pas vu !

Je prends la photo depuis l'intérieur de la voiture. Je vous montre volontairement mon installation. Le PC est donc posé sur le plateau acheté à cette intention, à l'intérieur d'un petit carton. De cette façon, sous le soleil, je vois toujours parfaitement l'écran. Et sous la pluie aussi, d'ailleurs ! J'ai créé la trace de la route qui m'intéresse au moyen du logiciel "Route Converter", développé par un allemand fort sympathique, et à qui j'ai versé une petite somme. En effet, je l'avais contacté pour lui demander s'il pouvait me créer les points manquants entre deux étapes de mon choix, afin de me constituer une trace complète telle qu'elle ressortirait d'un GPS. Et il l'a fait ! Du coup, ma trace est affichée sur l'écran en bleu, mes cartes sont les cartes IGN au 1/25.000ème. Rouler dans de telles conditions est ce que je rêvais de pouvoir faire depuis longtemps. Tout bonnement fantastique. Comme j'ai aussi les cartes au 1/250.000ème, et aussi les Michelin au 1/200.000ème, et aussi l'IGN au 1/100.000ème, que je peux en changer d'un simple clic de souris, vous pouvez me croire lorsque je vous dis que c'est, du point de vue cartographique, le bonheur total.

Et voici la petite église de St Martial-sur-Né, situé juste après. Je récupère les clefs auprès des charmantes dames de la mairie jouxtant l'église.

Très jolie à l'intérieur. C'est ici que l'escalier est métallique pour monter au balcon, et non dans l'église de St Porchaire comme je l'ai écrit hier.

A l'étage, on voit encore les noms des familles sur les bancs. En effet, autrefois, les gens achetaient à l'église la place qu'ils occupaient. Plus ils étaient devant, plus c'était cher. Ainsi, les riches avaient les meilleures places ! Une méthode peu... chrétienne, il me semble. L'argent, comme toujours !

Vue depuis le balcon.

Je rends les clefs. "Déjà ?", me disent les deux dames, en choeur ! Ben oui, l'église est petite, non ?

Je poursuis ma route sur la D125, en direction du sud-est. Germignac est le village suivant. Et une très belle église romane.

Magnifique portail orné de jolies têtes. Mais porte fermée....

La mairie est à 50 mètres à peine, mais je n'ai pas le courage.

Et je repars. Le calvaire, typique, à la sortie du bourg.

Ma route. Autant vous dire que je ne suis pas embêté par la circulation ! Un vrai plaisir.

Tout doucement, le relief se fait sentir. J'ai quitté les terres maritimes et les grandes plaines. Ce qui n'est pas fait pour me déplaire !

Une jolie croix à l'entrée de St Palais-du-Né. Hameau minuscule.

Dont voici l'église. Qui se porte mal, c'est visible. Dommage, car le bâtiment est joli.

Un superbe porche roman.

Mais qui est en train de se détériorer. C'est fermé, il n'y a même pas de loquet. Manque de moyens pour restaurer, c'est évident.

La route, vue depuis l'église.

Lachaise, c'est le nom du village suivant. La mairie jouxte l'église.

Et la porte est ouverte.

Enfin un hommage un peu meilleur rendu aux hommes tués pendant la guerre de 14-18. Leurs noms, mais aussi leurs photos, leur grade, leur régiment, la date etg le lieu de leur mort, et leur âge au décès. C'est un minimum qui leur est dû. Pour ma part, je considère que la vie de chacun de ces gars devrait être écrite, leur biographie. J'ai beaucoup de peine pour eux, dommage que l'état pouvait si facilement se lancer dans une guerre !

Toujours la même église, vue du porche.

Quelques kilomètres après Lachaise.
Et il pleut toujours un peu. Pas méchant. On ne peut pas dire que ça me dérange, car la température est idéale pour moi.
C'est juste que ça mouille l'objectif de l'appareil-photo.

Le château de Barbezieux, petite ville que je ne fais que traverser. Il est déjà midi et demie ! Je bosse, et je ne vois pas le temps passer.
Il faut dire que j'aime mon boulot, bien que le salaire soit nul, au sens littéral du terme.

Salles-de-Barbezieux. C'est en bas de l'église, sur une petite place, que je prends mon repas de midi. Je reste une heure.

Une vieille tour, ou un vieux moulin, vu la situation élevée, en plein vent. Peu avant Challignac.

Très belle église de Challignac, presque au milieu des vignes.

Et celle de Berneuil. Le relief est bien là, c'est très joli. Un couple d'anciens m'indique les meilleurs endroits pour prendre des photos. Ils sont en train de discuter avec une marchande en camion, de l'enseigne "les magasins bleus". La vie dans les villages, quoi ! En tout cas, ils sont très gentils.

La façade de l'église de Berneuil (c'est drôle, ce nom, ça me fait toujours penser au film "les visiteurs").

Une extraordinaire façade romane, avec de mystérieux animaux sculptés.

La porte est ouverte... Génial. De très belles peintures. Du moins, j'aime bien ce style.

Bien restaurée. Le carrelage est d'époque.

Une autre peinture.

Soyons fous... La maison ne recule devant aucun sacrifice. Profitez-en pendant que c'est gratuit !

Un peu plus tard, vue sur Berneuil. Ma photo est bonne, mais il faudrait que je la recadre. Or, je n'ai pas tous les logiciels que j'utilise habituellement, et mon PC est très léger, avec des temps de traitement presque insupportables. Je pense que je vais changer mon fusil d'épaule, vous montrer beaucoup moins de photos, mais mieux les arranger.

Sur la D198, un peu avant Châtignac.

C'est très joli, et je me régale.

Je vous laisse en profiter un peu.

J'ai vraiment adoré cette portion, d'autant plus qu'il ne pleuvait plus.

Montboyer.

Et ses halles.

La façade.

Et des commerces à vendre. Qui, sans doute, ne se vendront jamais... Encore un village en train de mourrir. L'exode rural se poursuit toujours.
Et pourtant, il fait bon vivre à la campagne ! Il faudrait emmener le boulot à la campagne.

Ce sont des routes évidemment parfaites pour le motard. Mais je vous garantis qu'elles sont également parfaites pouir Mygoo et son pilote.

Le bois du Combeau, sur la D137, juste avant le hameau de St Martial.

Justement, le hameau de Saint-Martial me réservait une bien belle surprise.

Une vraie petite merveille, un bijou perdu en pleins champs.

Une très vieille tombe dans le cimetière situé contre l'église.

Dommage que ce soit fermé.

Mais tout semble fermé ici.

Encore une maison de Saint Martial. Quelle beauté !

Je prends à gauche.

Tout autour de moi, la grande agriculture moderne s'est imposée. Moche. Laide. Polluante pour tous, qui rapporte énormément à un tout petit nombre, qui fait mourrir les autres. Bref, une horreur qu'on a le culot de subventionner. Au secours !

Bonnes. SDur le chemin de St Jacques de Compostelle. Les coquilles sont gravées sur le porche de l'église.

A l'intérieur.

Sous les tableaux du chemin de croix figurent les noms des donateurs.

Un très vieux tableau, qui se trouve aussi être très fatigué !

Vue depuis le choeurJ.

Un bien curieux tableau. Je ne sais pas ce qu'il représente. Et vous ?

Le clocher de Bonnes.

La Dronne qui passe à Bonnes.

L'église de Bonnes vue depuis le pont sur la Dronne.

Partout, des champs fraichement labourés. Et une belle terre bien grasse.

Saint Privat des Prés.

Il fait très sombre à l'intérieur de l'église. J'y croise un couple de touristes, rares en cette saison.

Quelques peintures originales.

L'intérieur est assez froid, mais j'aime bien l'ambiance qui s'en dégage.

Autre tableau. Sans doute un artiste local, car les peintures semblent bien être du même auteur.

Ce tableau est bien fait.

Au premier plan, le bénitier créé à partir des restes d'une colonne antique.

Un côté de l'église.

Tiens, mais c'est Mygoo qui est ici.

Encore elle ! Mais la photo était pour les décorations de la maison.

Toujours dans le même village de Saint Privat des Prés.

C'est la dernière, promis juré !

Ah, les belles petites routes de France, sur lesquelles il n'y a presque personne.

Quel bonheur.

La Jemaye, qui devait être mon étape d'hier soir.... Une église.

Des halles absolument superbes.

Très bien restaurées. Et quelques maisons. 5 ou 6 seulement !

Et un grand étang, le Grand Etang de La Jemaye.... Avec une plage artificielle, qui fait très... artificielle !

Saint André de Double. L'église sert presque de rond-point !

Beauronne.

Curieuse église.

L'Isles. C'est le nom de la rivière. En plein centre de Mussidan. C'est ici que je fais étape.

C'est une petite ville très animée. Je trouve un petit hôtel avec Internet, et un très bon repas de poisson pour 12 euros. J'ai décidé de me faire plaisir, c'est la fête. Je bosse sur le PC en attendant mon repas, pendant le repas, et après le repas. Je réussis à mettre la première journée de ce nouveau voyage en ligne juste avant que le patron ne vienne me dire "je ferme, car j'ouvre demain matin à six heures, et c'est là que je gagne ma journée". Il me dit que les bistrots sont en train de couler, l'interdiction d'y fumer a sonné le glas. Pour lui, ce fut extrêmement net. Je veux bien le croire !

Je me suis mis au bord d'un ruisseau, à 100 mètres de l'hôtel. Impeccable !

Page précédente: France 2011_Jour 002
Page suivante: France 2011_Jour 004


Depuis le 06/06/2005 Visites:920393 Aujourd'hui :89 Maintenant:7 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)