France 2011_Jour 026

Jour 026 - Samedi 23 avril 2011 - 2 km - 7 photos (1962 km et 5409 photos)
Saint-Pierre-la-Mer (Aude)

Journée passée à Saint Pierre-sur-mer et à Narbonne-Plage.

Je me suis installé hier soir sur un parking en bordure de mer, à la frontière entre Narbonne-Plage et Saint-Pierre-la-Mer, côté Saint Pierre. Le vent soufflait fort, mais sans plus. Je me sens bien dans mon antre. J'entends passer quelques voitures, parler quelques rares promeneurs, alors que je suis allongé dans mon duvet, en train de lire. Le sommeil arrive toujours vite, et je plonge dans les brumes du rêve, bercé par quelques petites rafales accompagnées, de temps à autre, de quelques gouttes de pluie que je perçois à travers la carrosserie. Bref, le bonheur.

Un fort bruit, ou de fortes secousses. Il est 23h30. Une tempête s'est levée, très nettement. Mygoo est fortement secouée. Et je suis à cent mètres de la mer. Bien sûr, c'est la Méditerranée, bien sûr, les marées sont ici insignifiantes. Néanmoins, en tant qu'habitant du bord de mer et, qui plus est, de l'Océan Atlantique, je suis assez humble face à l'océan. Pas question de rester ici, il y a un danger potentiel. Je me glisse au volant en lourdes reptations et je m'éloigne de cette place devenue inamicale. Je ne vais pas loin. 300 ou 400 mètres. Il y a des places partout, c'est la basse saison, et c'est très visible. J'en profite. Je suis maintenant à l'abri des grosses rafales, protégé par les immeubles qui essuient le gros de la charge. C'est beaucoup mieux. Mygoo ballote un tout petit peu, c'est insignifiant, et même plutôt agréable. Il pleut. Je retourne laborieusement dans ma chambre et, cinq minutes plus tard, je dors à nouveau.

Au petit matin, il pleut à verse. Pas question de chercher une salle d'eau, je me lave dans Mygoo. Puis je pars à la recherche d'un petit bistrot, que je trouve ici, face à cette autre immense place, toujours en front de mer. Le gars est sympa, il accepte que je branche le PC. Un des clients est le boulanger, qui va me chercher deux croissants dans son magasin et me les apporte ! Je me commande un grand bol de chocolat chaud, il y a les toilettes, j'ai une table et une chaise : c'est parfait.

Après la tempête....

J'ai beaucoup de retard sur le site, cette journée de pluie est providentielle : je vais bosser pour le rattraper !
Par moments, ce sont des trombes d'eau d'une rare violence qui s'abattent sur le sol. Mygoo sera lavée gratuitement et sans effort.

Vers midi, je demande un sandwich au patron, qui me dit d'aller le chercher à 200 mètres et de revenir le manger ici. Ce que je fais. Accompagné d'une bonne bière... Hummm, délicieux. Je reprends mon boulot. Puis viennent des clients bruyants, nerveux, désagréables qui me gênent : je décide de changer de crèmerie. Un petit tour sur la plage en face du bistrot pour quelques photos avant de partir.

Je ne vais pas loin. Côté Narbonne-Plage, près de la Capitainerie. Un petit restaurant, un patron très sympathique, une bonne bière -encore une...- et c'est reparti dans la mise-à-jour du site. Le soleil refait son apparition. Dommage, j'aurais aimé que la pluie continue... Et finalement, vers 20 heures, je me commande une grosse "moules-frites", délicieuse ! Il est déjà 21 heures lorsque je quitte mon abri, pour retrouver celui de Mygoo. Je ne vais pas loin, juste à cent mètres. Je retourne sur le parking occupé hier en première partie de nuit. Le vent souffle encore, mais ça ira, j'en suis certain.

Et j'ai bien eu raison. Cette nuit fut parfaite !

Page précédente: France 2011_Jour 025
Page suivante: France 2011_Jour 027


Depuis le 06/06/2005 Visites:851821 Aujourd'hui :151 Maintenant:6 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)