France 2011_Jour 040

Jour 040 - Samedi 7 mai 2011 - 78 km - 272 photos (2887 km et 8579 photos)
De Mas de Landès - Pinet à Peyre (Aveyron)

Encore un départ à 8 heures, je deviens matinal. Le ciel est blanc-bleu, il fait assez frais.

Pinet se trouvait tout près de mon bivouac, mais je n'aurais pas pu m'y installer : trop étroit, une fois de plus.

Le barrage se trouve près d'un barrage. Je prends une MD conduisant au Mas de Cayou.

Pour le plaisir, histoire de trouver quelques beaux panoramas sur le Tarn.

Bingo ! Rare et magnifique vue sur une boucle de la majestueuse rivière.

Satisfait, je fais demi-tour, car je vais maintenant longer le Tarn.

Deux gros oiseaux sur les branches à droite, qui ne se sont même pas envolés lorsque je suis sorti de la voiture.
Je pense qu'il s'agit de cormorans.

La D200 passe en corniche, et comme il n'y a pas ou peu de végétation sur ses bords, les vues sont splendides.

C'est un festival. On peut s'y arrêter tous les cent mètres si l'on veut. Enfin, à cette saison, je peux. En été, je ne crois pas !

Virage....

Contre-jour.

Il y avait ici un belvédère aménagé, avec tables de pique-nique, très bien fait et très propre.

Au même endroit, mais dans l'autre direction.

Un peu plus loin, au cours d'un de mes nombreux arrêts !

Lieu-dit La Nauq. La route arrive au niveau de la rivière.

La vallée s'élargir, le Tarn aussi. Majestueux.

La cascade des Baumes, ou le Grand Saut du Lévejac, peu avant d'arriver à Saint Rome de Tarn.

Il y avait un couple de retraités hollandais en train de faire des photos. Nous avons bien discuté un quart d'heure, moitié en anglais et moitié en allemand. Ces gens adorent la France, et ne visitent en Europe que la France maintenant. Ils adorent notre pays, qu'ils trouvent très diversifié, et aussi très "cool", comparé à la rigidité des allemands ! Je ne fais que vous répéter ce qu'il me disent. Ils sont partis de chez pour six mois, d'avril à octobre, tout comme moi, ce qui est rigolo. Ils ont une caravane, et se posent dans les campings. Ils n'ont pas de but précis, ils tournent et fouillent les petites routes, exactement comme "ma pomme".

Le Tarn, vu depuis le pont de Saint Rome de Tarn.

Détail de l'intérieur d'un pigeonnier se trouvant juste après le pont, toujours à Saint Rome de Tarn.

Saint Rome de Tarn. je trouve dans ce village un excellent spot WiFi me permettant de vous transférer la journée d'hier, veinards !

Puis je prends la D993 afin de visiter la montagne au nord-ouest de Millau.

Boucle du Tarn, dont je vais maintenant m'éloigner.

Que vois-je là-bas, dans le lointain ? Vous l'avez sans doute reconnu : c'est le fameux viaduc de Millau.

La D993 s'est lancée à l'assaut de la montagne, ce qui fait qu'elle domine largement le paysage.
Malheureusement, bien que large, elle n'offre pas ou très peu de parkings, et c'est bien dommage.

Montjaux. Je fais un crochet pour visiter le village.

Qui posssède une vieille église romane.

Très jolie. Mais difficile à atteindre : étroitesse de la route, défoncée, et en très forte pente !

Petit château, toujours à Montjaux.

Un belvédère sur le viaduc de Millau, situé en haut du village de Montjaux.

Au même endroit. Juste à côté se trouve un hôtel-restaurant dans lequel je me fais servir une délicieuse omelette. Hummmm.

Je ne vous le présente plus. Je viens juste de quitter la D993 pour prendre la D515, partant vers l'est.

Les vaches sont accourues pour me dire bonjour. C'est gentil.

Cette D515 est fort agréable.

Elle laisse apparaître le viaduc de temps à autre.

Il y a quelques cabanes de pierre telles que celle-ci.

Et j'arrive à Castelnau-Pégayrols. Parking obligatoire à l'extérieur du village !

Je suis courageux, je décide d'aller le visiter, car il est censé être joli.

Beaucoup de vieilles pierres.

Et un château, au-dessus de cette arche.

Le château, construit sur le roc.

Je prends les rues en forte pente.

Je vous montre ce que j'ai vu. Enfin, non, pas tout-à-fait : juste une partie.

Une des églises.

Il y a de temps à autre une photo du siècle dernier. C'est fort intéressant. Je me rends compte, en voyant l'état de délabrement du village voici plus de cent ans, que les gens du cru ou les touristes ayant acheté ont fait un excellent travail, et font revivre le village.

Bien qu'adorant ces vieilles pierres, je ne voudrais pas demeurer ici, toujours en raison des ruelles étroites et fort pentues.

De plus, en hiver, ce doit être terrible...

Une ancienne maison noble, avec sa tour.

Cet étroit porche permet de rejoindre la place de l'église.

Joli mur, mais il y a du boulot : voyez les fenêtre ajourées.

Cette partie est terminée.

Autre belle demeure.

Celle-ci n'a pas été rénovée.

J'ai pris cette photo parce que cet escalier a attiré mon attention par sa simplicité, et son mimétisme avec le mur : on le voit à peine !

Vue sur Castelnau-Pégayrols que je viens de vous faire visiter.

Vue sur Castelmus.

Je prends maintenant la D96, qui redescend vers le sud en longeant la vallée de La Muze, fort encaissée.

Je pénètre dans Castelmus... je suis passé par cette rue. Demi-tour au bout... Très étroit !

Ce village est en moins bon état que le précédent !

C'est toujours Castelnau-Pégayrols, que j'aurai souvent en ligne de mire pendant la descente.

Sur le mur d'une vieille maison abandonnée.

Au niveau du ravin de Payssel, je me fais doubler par un cycliste.... Oups !

Marzials au-dessus de moi. Je ne ferai pas le crochet vers ce village, peu désireux de rester coincé entre deux maisons.

Belle église de Roquetaillade. Joli nom aussi !

Et je rejoins le Tarn par la D41, direction Millau. Eglise de Candas. Ce village possède un joli parking, je m'y installe, désireux d'y bivouaquer. Alors que je prends l'église en photo, un homme sort d'une salle style "salle des fêtes" située juste à côté, et me dit : "Vous croyez qu'elle vaut une photo ? C'est un assemblage de briques, il y a beaucoup mieux, si vous êtes amateur de vieilles pierres et chapelles. Allez à .....". Bref, on discute un bon quart d'heure. L'homme est cultivé, et a roulé sa bosse. Il prépare la fête : une grande assemblée de vignerons, une grande fête du vin, ici, ce soir. "Non, je ne vous conseille pas de rester ici ce soir...". OK. Pas de chance, ça me plaisait bien.

Comprégnac, le village suivant, me plait bien.

Maisons de Compraignac.

Le Tarn aux pieds de Compraignac.

Autre vue de la rivière.

Vers l'autre côté. Finalement, je poursuis vers Peyre.

Réveil avant 8 heures, je suis bien matinal ! Temps couvert, et froid. De plus, il y a du vent.

En fait, Peyre est un village troglodyte, et il faut, là aussi, laisser la voiture en dehors du bourg. Je suis la route et aperçois le viaduc à nouveau.

Je fais demi-tour, peu désireux d'aller à Millau, tout près d'ici. Voici Peyre.

Je trouve un autre parking visiteurs situé, non pas au bord de la route, mais tout en haut du village, beaucoup plus sympa.

Allez, je vais bivouaquer ici. Un peu solitaire, je n'aime pas trop, mais je suis fatigué de bosser, ce soir....

Vue sur le viaduc de Millau depuis le parking.

Il est 19h45, journée terminée. Je vais passer dans ma chambre !

Page précédente: France 2011_Jour 039
Page suivante: France 2011_Jour 041


Depuis le 06/06/2005 Visites:920736 Aujourd'hui :79 Maintenant:12 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)