France 2011_Jour 050

Jour 050 - Mardi 17 mai 2011 - 15 km - 58 photos (3478 km et 11136 photos)
Du Rozier aux Vignes (Lozère)

Grand beau temps chaud. Je reste au camping toute la matinée, si ce n'est une échappée vers l'Office de Tourisme pour aller acheter la carte des randonnées du coin, ne voulant plus louper des paysages, ou marcher des kilomètres en trop. Et à part ça, j'étais assis, à l'accueil, à écrire et envoyer sur le site le récit de la journée d'hier. Sur la carte, le tracé est, exceptionnellement, en rouge, pour mieux le voir.

Après manger, compte tenu de la forte chaleur, je me suis résolu à ne pas randonner aujourd'hui, et à trouver un bivouac sur Les Vignes. Le long des Gorges du Tarn, je repère un chemin permettant d'atteindre la rivière. C'est magnifique.

Il y a un courant important, mais qui file silencieusement. C'est très curieux. Ce que je ne comprends pas, c'est que les communes concernées n'ont aménagé aucun lieu permettant à la population de profiter de l'eau. Je me demande si tous les rivages du Tarn ne sont pas privés !

Autre vue prise depuis la rive, juste pour vous montrer la grosse molaire encore enfoncée dans la gencive.

Une fois de plus, j'ai mal dosé les lumières à cause des forts contrastes.

Et malheureusement, je ne suis pas assez bien outillé en matériel pour rendre aux photos les éléments actuellement invisibles.

Une petite dernière pour vous montrer à quel point j'ai savouré ce lieu profondément paisible.

Quelques kilomètres plus loin, j'arrive aux Vignes. Je suis déjà passé ici en fin de semaine dernière, le jour où il avait plu, sans m'y arrêter.

Les Vignes. Le village est vu depuis la D907 bis, au sud.

En face des Vignes, vue sur le côteau montant sur le Causse Méjean.

Le Tarn, vu vers le sud, d'où je viens.

Le pont traversant le Tarn aux Vignes, depuis le nord.

Au même endroit, vue vers le nord.

Autre vue vers le sud. Remarquez l'absolue transparence des eaux du Tarn.

Les grosses "tours" au-dessus des Vignes, côté Causse Méjean.

Un peu plus loin, le Tarn vers le nord.

Puis vers le sud.

En face, la petite église des Vignes.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. Il est 18h15, je vais débaucher... Mygoo est à l'ombre, car il me serait impossible de saisir quoi que ce soit au soleil. Ce qui est désagréable avec cette chaleur -en dehors de la chaleur elle-même-, c'est le retour des... mouches ! Je suis obligé de fermer les fenêtres, car je les déteste; je me demande s'il ne serait pas judicieux d'installer des moustiquaires aux fenêtres. Si c'est possible. Car j'ai comme l'impression que nous allons souffrir, cet été, avec des températures terribles...

Plus tard, dans la soirée, l'orage menace, mais il n'éclatera pas ! Les derniers rayons de soleil sur les remparts sont éblouissants.

Je vous laisse là-dessus !

Page précédente: France 2011_Jour 049
Page suivante: France 2011_Jour 051


Depuis le 06/06/2005 Visites:920170 Aujourd'hui :372 Maintenant:12 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)