Photos

Photos

Photos

Lundi 29 octobre, fin de matinée. Le soleil est haut dans le ciel, il fait un temps magnifique. Une soudaine envie d'aller me balader avec la moto me prend. Après tout, je fais ce que je veux.

Aussitôt dit, aussitôt fait.

Monday, on the 29th of October, 2007, end of the morning. The sun is already high in the sky, the weather is idyllic. A sudden impulse to ride. So why not, I can do what I want.

No sooner said that done.

Mais d'abord, cette moto, ma Transalp, comment vais-je l'appeler? J'ai en effet donné un nom à chaque deux-roues que j'ai eu. Il y a eu d'abord Jolly Jumper, alias JJ, mon scooter Piaggio X9 125 cm3, avec lequel j'ai partagé 82.000 kilomètres en 4 ans de bons et loyaux services. Puis, au mois d'avril 2007, j'ai accueilli Pégase, le BB -ou Big Burgman-, mon scooter Suzuki Burgman K4 650 cm3, avec lequel j'ai déjà parcouru plus de 16.000 km en six mois...

Et maintenant, cette moto, la Transalp 2004, si fine, qui semble si fragile. Quand je la regarde de face, elle me fait penser à une libellule, avec ses deux rétroviseurs noirs et maigres, de chaque côté, qui ressemblent à deux antennes, et ses deux protège-mains.. . Mais je ne peux quand même pas l'appeler "libellule". Si? Non. Pourtant, cet animal lui va bien. Elle va partout, semble se jouer des obstacles, elle est rapide, elle est légère comme l'air... Elle vient du Japon. Elle....

Mais oui, mais c'est bien sûr.

Akitsu, c'est ainsi que les libellules s'appèlent au Japon. C'est décidé. Ce sera donc

Akitsu

But first of all, how will I name this bike, my Transalp? I gave indeed a name to each two-wheeler I owned. The first one was Jolly Jumper, alias JJ, my scooter Piaggio X9 125 cm3, with which I shared 82.000 km during 4 good and loyal service years. Then, in April 2007, I hosted Pégase, the BB -Big Burgman-, my new scooter, a Suzuki Burgman K4 650 cm3, with which I already drived 16.000 km during the past six months...

And now comes this bike, a Transalp 2004, so think, which seems to be so delicate. When I look at it from the front, it makes me think off a dragonfly, with its two rear-view mirrors black and thin, on every side, which look like two feelers, and the two hand-protects... But I can't name it "dragonfly". Yes I can? No. However, this insect suits it perfectly. It can go everywhere, it seems to play with obstacles, it's fast, it's light as air... She comes from Japan. She...

Yes, of course, that's for sure.

Akitsu, that's the word used in Japon to say dragonfly. That's decided. It will be

Akitsu

Evidemment, je vais aller sur les chemins, c'est aussi et surtout pour ça que je l'ai achetée... Je suis venu avec Jolly Jumper ici, et je me souviens très bien, c'était un peu la galère, j'avais peur de le désintégrer, sur ces gros cailloux.
Je roulais au pas...

Of course, I'm going to ride on ways, because I buyed it also and most of all for that... I rided already here with Jolly Jumper, and I remember very well, it was hard, I was afraid to break it down, on these big stones.
I was crawling...

Mais avec Akitsu, ce n'est pas la même chanson.

But with Akitsu, it's not the same old thing.

Du bonheur, rien que du bonheur. Avec Akitsu, je ne sens pas les cailloux.

Happiness, only happiness. With Akitsu, I don't feel any stone more.

Akitsur survole les cailloux... C'est une libellule, rappelez-vous. C'est comme si je roulais sur un ruban d'asphalte.

Akitsu seems to travel over the stones... It's a dragonfly, isn't it? I the same feeling, as if i was riding on the motorway (I mean, no jolt).

Voilà ma libellule. Posée sur le chemin, heureuse, souriante.

Here is my dragonfly. On the way, happy, smiling.

Elle ne demande qu'à repartir... Moi aussi.

It only wants to ride further... Me too.

Ouahhh...

Wowwww....

Comment vous la trouvez, vous, ma petite libellule?

How do you find it, my little dragonfly?

Au bout du chemin. Elle ne peut pas aller plus loin.
Au fond, Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

Right to the end. It can't go further.
In the depths, Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

C'est une fille, elle adore se faire prendre en photo...

It's a girl, it likes to be photographed...

Akitsu est si fière! Au fond, c'est la corniche de Croix-de-Vie.

Akitsu is too proud! You can see the ledge of Croix-de-Vie on the other side.

Oui, je sais... Mais vous pouvez partir, si vous voulez.

Yes, I know... But you can go away, if you want it.

Moi, je ne peux pas.

Personally, I can't it.

Elle m'a retiré la clé de contact....

It takes me the ignition key off.

Je ne dis plus rien, je sais ce que vous pensez. Mettez-vous un peu à ma place!

I don't speak anymore, I know what you mean. Put yourself in my shoes.

Bon, Akitsu, s'il-te-plait, on peut partir maintenant?

Good, Akitsu, please, can we go away now?

Encore une?

One more?

Une dernière?

A last one?

Je trouve que ça devient fatiguant, maintenant. Pas vous?

So, it's now going to be boring. Don't you think?

Pas la peine de te cacher...

Not worth to hide out...

Je te vois quand même, alors!

I see you, regardless!

De dos aussi? D'habitude, les filles ne veulent pas...

Back profile also? Girls don't like it usually...

Bon, je vais faire un peu de paysage, sans lui dire.

Good. I'll take a landscape's photo, without to tell it.

Aïe, elle s'en est aperçu.

Ouch, I've been discovered.

Du coup, vous l'aurez vue sous tous les angles.

The result is that you can see it from every side.

Jusqu'à la pointe de Pil'Hours en face.

Cette fois, ma p'tite fille, on rentre.

"Depuis le temps que je t'attends", me répond cette effrontée!

Until the Pil'Hours headland in the distance.

This time, little girl, let's go home.

"It's been a while"... answers that insolent!

 

Je lui pardonne. Vu tout le plaisir qu'elle me donne....

Bande de jaloux.

I forgive. Because of the whole pleasure I receive...

You're all jealous.

Page précédente: Documents pour importer
Page suivante: Un scooter à vendre


Depuis le 06/06/2005 Visites:892766 Aujourd'hui :47 Maintenant:4 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)