Anoukis, la BMW F800 GSA, est arrivée...

Aujourd'hui le 02 août 2016

La belle Anoukis vient d'arriver à la maison.

Anoukis... celle qui enlace/embrasse, dans le sens du Nil pour les Egyptiens...

Dans le sens de la route, pour moi !

Anoukis va enlacer la route pour moi, suivre ses méandres, aussi loin que possible.

BMW F 800 GS Adventure

BMW F 800 GS Adventure

BMW F 800 GS Adventure

Mise en circulation le 27/09/2013 !

BMW F 800 GS Adventure

A peine 3 ans, et seulement 9.500 km...

BMW F 800 GS Adventure

Elle a tout pour plaire :

Pack Enduro

Pack Confort

ABS - ASC - Béquille centrale.

Selle basse.

Feux additionnels LED.

BMW F 800 GS Adventure

BMW F 800 GS Adventure

BMW F 800 GS Adventure

BMW F 800 GS Adventure

Avec ses valises, prête pour l'Iran....

A Saint-Gilles-Croix-de-Vie, le 7 janvier 2017.

Le soleil se couche sur la corniche...

BMW F 800 GS Adventure

BMW F 800 GS Adventure

BMW F 800 GS Adventure

BMW F 800 GS Adventure

De l'eau a coulé sous les ponts...

Le 30 avril 2016...

... j'écrivais sur la page de bienvenue un texte, déplacé depuis, et que vous trouverez . Il s'agissait de partager quelques réflexions sur ma façon de concevoir les voyages maintenant, et surtout de montrer que nous évoluons au fil du temps, et pouvons changer d'opinion.

Sur la route 50, Superbe point-de-vue sur le Vassbygdevatnet, Buskerud, Norvège.

Sur la route 50, Superbe point-de-vue sur le Vassbygdevatnet, Buskerud, Norvège.

Je me préparais à partir pour ce grand nouveau voyage. J'écrivais alors, et je me cite : "Pour ce qui est de la moto, j'estime en avoir fait le tour. Elle a des désagréments que je n'ai plus envie de subir : deux roues, ça tombe, ça n'a pas de toit protecteur, ça oblige au minimum à monter une tente, et ça coûte très cher en entretien. En un mot, ce n'est plus un mode de longue itinérance qui me convient...".

Or, trois mois, seulement trois mois après....

FV472, île de Sandhornoya, Norvège.

Sur la route FV472, île de Sandhornoya, Norvège, 12 juin 2016.

Ce voyage a donc eu lieu, il fut enchanteur, j'ai aimé rouler avec ma belle Dakara, j'ai aimé virevolter dans des paysages de rêve, j'ai aimé voir les motos de mes copains danser dans mes rétroviseurs... J'ai avalé des milliers de kilomètres avec ma petite moto, et je n'avais pas vraiment envie de rentrer. Mes copains savaient que c'était mon dernier voyage en moto, mais ne me croyaient pas vraiment. J'étais pourtant bien décidé à mettre la belle Dakar en vente au retour.

E10, sur les rives du Tjeldsundet, Troms, Norvège.

Sur la E10, sur les rives du Tjeldsundet, Troms, Norvège, le 13 juin 2016.

FV472, île de Sandhornoya, Norvège.

Sur la route FV472, île de Sandhornoya, Norvège, 12 juin 2016.

J'étais ? Je le suis toujours, puisque j'ai mis une annonce de mise en vente en ligne, et j'avais même ajouté une page spéciale sur mon site... OK, je dois confesser que cette envie de la vendre n'était pas totale, puisque j'avais positionné son prix au-dessus de la cote officielle, signe que je ne désirais peut-être pas vraiment la laisser s'envoler... Mais j'ai fini par me décider en baissant le prix, et le résultat ne s'est pas fait attendre... Dakara est bien partie vers de nouvelles aventures...

Près du Cap Nord, une heure du matin, le 16 juin 2016.

Près du Cap Nord, une heure du matin, le 16 juin 2016.

Alors quoi ? Tout suit son cours normal ?

Eh bien non, pas du tout. Car si je mets effectivement ma moto en vente comme prévu, non seulement ce n'est pas pour arrêter, mais bien au contraire, pour repartir, plus loin, plus longtemps, et de nouveau en moto. Eh oui, si je la vends, c'est pour acheter sa grande soeur, un peu plus puissante, un peu plus confortable, pour le pépé que je suis maintenant. Mais pas question d'arrêter, car la moto, c'est bon pour la santé, ça me fait faire de l'exercice, et mes copains me demandent de leur préparer d'autres itinéraires... Les idées jaillissent dans leurs cerveaux aussi malades que le mien. Le Portugal, sans doute, au printemps, puis nous irons peut-être ensuite mettre nos roues en Turquie, jusqu'à la frontière iranienne pour commencer... C'est en tout cas l'idée. Nous avons l'hiver pour réfléchir et peaufiner nos destinations.

Non, finalement, mon histoire avec la moto n'était pas encore terminée...

Page précédente: Test avec EM-5 Mark II
Page suivante: Dakara est partie...


Depuis le 06/06/2005 Visites:851101 Aujourd'hui :337 Maintenant:8 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)