Deuxième blessure

Deuxième blessure

Certificat de visite et billet d'hôpital pour sa deuxième blessure.
(Vue globale du document, découpé en deux parties plus bas pour une vue bien détaillée.)

Souvenez-vous les informations du livret militaire à la page 4.
"Plaie par balle au genou gauche à Troyon le 9 février 1915." Et sa deuxième "campagne" se terminant également à cette même date du 9 février 1915 (mardi).

Ce certificat de visite nous confirme donc les assertions du livret militaire.

Partie gauche, le certificat de visite ("à conserver par l'intéressé").

- Soldat Boizard Joseph
- 123è infanterie de ligne.
- sera admis à l'hôpital, étant atteint de :

Plaie en séton, genou gauche traversant l'articulation du genou par balle OE et Os nets petits et sans infection.
Arthrite du genou.
Blessure de guerre reçue à Troyon (Aisne) le 9 février 1915.

A Brest, le 22 février 1915

Signé par le médecin-major. Tampon du Médecin Chef de l'hôpital temporaire n° 4 de Brest.

Dans la partie basse, observations du médecin traitant au moment de la sortie.

- Sorti le 7 avril 1915
- A besoin d'un séjour au dépôt des convalescents.
- Exeat sur la Villeneuve.
- suivi de la même signature que lors de son admission, et donc vu par le même médecin.

Partie droite, en haut, le billet d'hôpital confirmant son entrée dans l'établissement.

- Boizard Joseph
- Soldat
- 123è infanterie
- 8è compagnie
- matricule 1366
Suivent les renseignements d'état-civil sans intérêt ici.
- A Brest, le 22 fév. 1915. Non signé !

- La date de l'entrée : n° 918 d'enregistrement à l'hôpital, le 22 février 1915 (c'est un lundi).
- La date de sortie : le 7 avril 1915 (c'est un mercredi).

 

Remarques à propos de ce certificat.

Il est toujours au 123ème R.I. (Régiment d'Infanterie). Cette fois, l'indication de son appartenance à la 8ème compagnie correspond parfaitement aux renseignements délivrés par son fascicule de mobilisation (2ème bataillon, 8ème compagnie). Il sera plus facile de déterminer précisément les circonstances et les lieux où il fut blessé.

Matricule 1366. Il s'agit du numéro au registre matricule du recrutement. Il est indiqué sur la page numéro un de son livret militaire. Son matricule de mobilisation était le 04874, inscrit sur le fascicule de... mobilisation sous la dénomination "numéro au répertoire du corps". Trop de numéros tue le numéro....

"Balle en séton...". Que se cache-t-il derrière ce mot "séton" ? J'en appelle à mon dictionnaire préféré, duquel je vous extrais cette réponse :

En séton.Blessure, plaie en séton. Blessure, plaie qui a un trajet sous-cutané et qui comporte deux orifices, provoquée par une arme blanche, un projectile ou un corps étranger. Fauvet venait au même instant de décharger son arme (...). Le chirurgien, d'un coup de ciseau, divisait les vêtements que le sang poissait déjà. − Non, disait-il, ce n'est pas grave. Une simple plaie en séton (Duhamel,Cécile, 1938, p. 237).Les blessures en séton guérissent le plus souvent facilement, mais on peut observer une hémorragie interne (si un vaisseau important est touché) (Lar. Méd.t. 31972).
P. méton. [À propos de ce qui a provoqué une blessure en séton] La balle a dû prendre l'os de biais, en séton. La blessure saigne à peine (Abellio,Pacifiques, 1946, p. 305).− Peux-tu marcher? − Pardi! C'est une balle en séton qui m'a frisé la hanche (La Varende,Gentilsh., 1948, p. 171).
P. métaph. Le soleil se couchait, de biais, ne voulant blesser mon vieux pays qu'en séton (Giraudoux,Suzanne, 1921, p. 8).Le soleil patine le faux Louis XVI de la chambre, entre en séton dans l'atmosphère tiède (Morand,Homme pressé, 1941, p. 53).

Donc, la description "Plaie en séton...." prend tout son sens et est parfaitement claire. La balle a traversé son genou de part en part. Elle est ressortie.
"... traversant l'articulation du genou gauche par balle OE...". Que signifient ces lettres "OE" ? Ouest-est ? De la gauche vers la droite ? Aucune idée. Si quelqu'un le sait, merci de me fournir l'explication. Je lui ai demandé, alors que j'étais gamin et que je lisais déjà beaucoup de livres de guerre, ce qu'il avait ressenti. Sa réponse a été claire, et je m'en souviens parfaitement : "comme un grand coup de marteau". Je trouve sa description extrêmement compréhensible, et j'imagine aisément la douleur que pourrait provoquer un grand coup de marteau asséné violemment et latéralement au niveau de la rotule....

Il m'a dit que la balle était passée sous la rotule, en plein dans l'articulation. Cette blessure l'a fait souffrir toute sa vie. Il s'était fait faire un vélo spécial, car il ne pouvait pas beaucoup plier sa jambe. Du coup, il ne pédalait qu'avec sa jambe droite, la jambe gauche restant droite (oui, je sais...) et son pied gauche demeurant fixe sur la pédale gauche. Il avait un besoin absolu de sa canne, avec laquelle je l'ai toujours connu. Il m'a dit plus d'une fois que c'est la blessure qui lui fait le plus de mal. Pourtant, je n'aurais pas pensé, au vu de la troisième....

Il est d'ailleurs intéressant de noter que, si la blessure est belle ("os nets, petits et sans infection"), ce qui est tout de même primordial pour guérir, il est bien noté qu'il souffre d'arthrite (inflammation qui affecte une articulation) du genou, et ce dès le 22 février 1915...

Hôpitaux.

Hôpital temporaire n° 4 de Brest.
Il fait partie des hôpitaux de la 11ème Région Militaire de Nantes, laquelle englobe les départements suivants : Finistère, Loire-Inférieure (désormais Loire-Atlantique), Morbihan et Vendée. La Vendée est toujours un cas particulier, tantôt intégrée au nord (Nantes) et tantôt au sud (autrefois Poitiers, La Rochelle en 1914 en ce qui concerne l'Armée). Nous reviendrons sans doute sur cette anomalie, héritée de l'histoire même de ce département frontière, situé aux "marches de Bretagne"....
Cet hôpital est le :
HDC n° 4  Brest - Kervallon - Fonctionne du 18 janvier 1915 au 5 avril 1919. Voir cette intéressante discussion.

Notre soldat est resté 45 jours dans cet hôpital, ce qui est tout-de-même une longue durée. Il devait y avoir pas mal de dégâts dans son articulation !

La Villeneuve.
"Exeat sur la Villeneuve". Que signifie "exeat" ? Retournons faire un tour sur mon dictionnaire préféré. Voici ce qu'il dit :

B.− P. ext. Permission de sortie délivrée soit à un élève dans un collège, soit à un malade pour l'autoriser à quitter l'hôpital temporairement ou définitivement, soit à un lecteur pour qu'il puisse sortir les livres empruntés à la bibliothèque. Les trois semaines qu'ils passèrent à l'hôpital en attendant l'exeat furent les plus belles (La Varende, Valse Sibélius,1953, p. 174).

C'est on ne peut plus clair ! Je ne sais pas si ce terme est toujours employé dans le milieu médical.

J'ai pensé, à la première lecture de ce billet, qu'il avait été envoyé dans un hôpital situé dans une ville appelée "Villeneuve". Mais que nenni ! Grâce, une fois de plus, à l'excellent forum des pages14-18, et à la discussion citée plus haut concernant les hôpitaux de la 11ème Région Militaire, j'y apprends qu'en fait, il est resté à Brest. Il y avait en effet, dans cette ville, pour les convalescents ("a besoin d'un séjour au dépôt des convalescents. Exeat sur la Villeneuve"), le
- Dépôt de l'établissement des Pupilles de la Villeneuve - 700 lits !

Il n'y a donc plus aucun doute. Il me manque désormais le billet d'hospitalisation à La Villeneuve, justement, pour savoir à quelle date il en est ressorti !



Photo détaillée de la page de gauche du document précédent.



Photo détaillée de la page de gauche du document précédent.



Il s'agit d'un duplicata du certificat de visite dont nous venons de parler (la page de gauche) qui se trouvait également dans le livret militaire.

Pour ceux qui aiment le détail (dont je fais partie), je vous laisse constater que, même lorsqu'on a un duplicata, les informations ne sont pas forcément parfaitement identiques !
Il manque ici l'indication du département de la ville de Troyon et de l'année de la blessure.


Page précédente: Première blessure
Page suivante: Troisième blessure


Depuis le 06/06/2005 Visites:919934 Aujourd'hui :134 Maintenant:12 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)