Etape 025a Jour 027

Etape 025a - Jour 027 - lundi 10 mai 2010 - 159 photos - 49 km - 5.900 en tout

L'itinéraire en bleu. La ville en bas, c'est Kalambaka. Tour des Météores.

Réveil à 7 heures. Je suis en vacances. Coooool.

Oui, mais j'ai envie de me lever. Et en plus, j'ai du boulot. Lessive. Je vais chercher une bonde à la réception (ils ouvrent à 7 heures, ici, c'est super), car il n'y en a jamais, dans les lavabos. Je mets linge et lessive à "mariner" pendant que je vais prendre mon café. Puis lavage, rinçade, étendage (sur la tente..). Je discute bien 20 minutes avec des camping-caristes français de Grenoble, en route pour six mois sur les routes d'Europe. Tiens, j'ai déjà entendu ça quelque part. Ils viennent de faire la Grèce, et se dirigent vers Istanbul. Juste Istanbul, en Turquie. Ensuite, Bulgarie-Roumanie-Ukraine-Russie-St Pétersbourg... Je ne voudrais pas faire cette route. J'en ai rêvé. C'est fini. Trois raisons : je fais un trait sur les pays corrompus, les routes sont dans un état déplorable, et les paysages sont franchement pas terribles. Ce dernier point est vrai, c'est tout plat, il n'y a rien, absolument rien.

Bref, chacun son voyage, ses goûts, etc... Quand c'est dans la tête. La Russie n'est plus dans la mienne !

Il est 9h20 quand je démarre. Il fait déjà très chaud. Mais une très bonne chaleur, pas lourde ni étouffante. Un beau ciel bleu.

Déjà, je m'arrête, ici, à deux pas du camping... Déjà je suis "en nage..."

Paydsage un peu surnaturel.

Constructions humaines toujours inhabituelles, extraordinaires, bizarres.

Oui, nous sommes bizarres, nous, la race humaine. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Quel boulot !

Mon nombre de photos dépasse très largement mon nombre de km... Je n'avais pas fait ça depuis le début.

Sûrement parce que je suis en vacances aujourd'hui !

Tout ceci est juste à côté du camping, je dirais dans un rayon de 5-6 km maxi... C'est vous dire que je pouvais faire mon tour en une heure !

Il m'en a fallu trois...

Et je n'ai visité aucun monastère. Vraiment pas envie. En plus, les photos sont interdites, ce qui, pour moi, est rédhibitoire.

Allez, c'est bon. Je m'éloigne maintenant des Météores, et vais en faire le tour d'un peu plus loin.
Les cars de touristes grecs sont ici en nombre énorme, et déversent des êtres humains par centaines sur les escaliers grimpant chez les moines...

Sauve qui peut...

On aperçoit au loin, dans la plaine, la ville de Kalambaka, point central pour les visites de cette région.

Une petite dernière pour vous.

On les aperçoit encore au loin. La petite route que je suis maintenant est un véritable délice. Et en plus, il n'y a plus un chat.

Mais quand il n'y a plus un chat, il y a de la tortue...

Avertissement à tous ceux qui voudraient me dénoncer auprès des associations de protection de la nature. NON, je ne marche pas sur elle. C'est juste pour vous donner une idée de sa taille. Je préfère préciser, on ne sait jamais. Elle a certainement eu "les boules", la pauvre, mais je l'ai laissée en pleine forme, et l'ai vue reprendre sa marche lente et silencieuse... Je suis sûr qu'elle est encore dans le coin ce soir ! D'ailleurs, 2 ou 3 km plus loin, j'en ai vu deux en train de traverser la route ! Alors, en plus des cailloux, des fissures, des trous, il faut faire gaffe aux bosses qui bougent ! Quel pays...

A propos d'animaux, justement, un renard a traversé tranquilement devant moi dernièrement. Je crois que c'était au Monténégro, mais je n'en suis plus certain. Je pense à vous raconter des tas de trucs en roulant, puis j'oublie, le soir. Je pense que c'est aussi faute de temps, la préparation des photos grevant pas mal les longs moments passés à mettre à jour le site, et c'est dommage. D'un autre côté, sans les photos, j'oublierais beaucoup de choses ! Heureusement que je m'astreins à ce journal, il restera quelque chose de ce voyage, ce ne sera pas perdu pour tout le monde !

Admirez la belle route et les beaux paysages.

50 bornes en 3 heures... Sandwich au camping, douche et... Internet.

Il fait trente degrés dehors, vu sur un thermomètre dans une station en arrivant au camping. Grand beau temps, dirais-je !

Et j'en profite à mort (enfin, pas tout-à-fait...).

Que vais-je faire demain ? Reprendre la route, ou prendre un VRAI jour de congés. A ne RIEN faire. J'ai déjà 20% de réduction si je reste plus d'une nuit. Mais de toute façon, j'avais décidé d'en passer deux. Alors trois, pourquoi pas? Je me sens bien, ici, j'en ai à moitié envie ! Et en plus, la connexion est non seulement bonne, mais très rapide. L'envoi des fichiers se passe vraiment vite et sans problème ! Un bon point supplémentaire. Les douches ne sont pas en super état (portes, serrures, tuyauterie), mais elles sont bien chaudes, c'est l'essentiel. Et il y a du papier dans les toilettes. Pour moi, un bon camping. Le niveau n'est pas très élevé, mais c'est presque exactement le type de camping que je recherche.

 

Page précédente: Etape 024-25 Jour 026
Page suivante: Etape 025b Jour 028


Depuis le 06/06/2005 Visites:872373 Aujourd'hui :304 Maintenant:11 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)