Etape 033 Jour 040

Etape 033 - Jour 040 - dimanche 23 mai 2010 - 83 photos - 195 km - 7.908 en tout

L'itinéraire en bleu. De Mystras/Sparte à Olympie.

Luc. Le Belge. L'homme du jour.

Le site web www.allersretours.com a encore frappé. Voici quelques jours, je recevais un mail d'un certain Luc de Belgique, récent lecteur de mon site, et me disant qu'il allait certainement croiser mon itinéraire dans le Péloponnèse. Il a fait plus que ça ! Il m'a trouvé. Il faut dire que c'est un fin limier, et il a de l'expérience. Du coup, nous avons passé la soirée d'hier ensemble à Mystras, où Luc m'a généreusement invité dans un restaurant après m'avoir payé un coup dans mon camping ! Une excellente soirée passée à faire connaissance, et à converser sur nos expériences respectives de motards sur les routes en Grèce. Je ne suis plus le seul à les trouver difficiles !

Et cette soirée, nous l'avons passée devant un feu de bois ! Que nous étions heureux de trouver ! Incroyable, en Grèce.

Hier soir, nous décidons de passer la journée d'aujourd'hui ensemble, puisque nos routes convergent vers le nord du Péloponnèse.

Ici, la place du village de Mystras, où nous avons dîné hier soir.

Sur la route. Il fait un temps superbe ce matin, ce qui nous met en joie. Surtout Luc, qui n'a pas été gâté par la météo jusqu'à ce jour.
Il est vrai que découvrir des paysages montagneux sous le soleil n'a rien à voir avec l'impression ressentie -et vue- sous la pluie !

Luc, l'appareil-photo en bandoullière, et sa superbe Honda ST1300 Pan European grise. C'est lui qui mène, avec le GPS. Cool, je suis en vacances !

Si je vous dis que cette photo n'est pas de moi... Je la trouve belle, Vanadis, pas vous ?

Le pilote n'est pas trop mal non plus.

Les villages dans les montagnes. Qui semblent tellement accessibles, vus de loin.

Mais quand on y roule, ce n'est plus la même chanson.

Le paysage est fort agréable, et la route, dans cette première partie de journée, est relativement correcte.

Une tortue croise notre route, et fait notre connaissance bien malgré elle.

Elle n'a jamais voulu me faire une bise.

Une crâneuse ! Quoi que, j'ai un doute, soudain : était-ce vraiment une fille ?

Ce n'est pas dangereux QUE pour les motos. Il s'en tire bien, il y a un gros trou à doite.... La photo est à Luc.

Les paysages défilent, changent, mais sont toujours fort agréables.

Je m'attendais à une ville énorme. Non, un village calme et sympathique, avec une très jolie place centrale.

Alors, le terme "mégalopole" vient-il du grec ?
La réponse est OUI. (du grec megas, megalos, « grand » et polis, « ville ») .

Un peu de culture, que diable, sur "allersretours.com".

Luc, en admiration devant le paysage. Il savoure, après une journée de pluie sur les routes de cette région.

Nous faisons ici une petite pause "grignotage".

Ensuite, nous aurons droit à une route grecque, une vraie. Celle comme je vous en ai déjà fait la description.
Ne jamais relâcher son attention, tel est le leit-motiv ici. Car nous en avons vu de belles.
La route, propre, se change en piste sur une cinquantaine de mètres, mais comme ça, d'un seul coup, sans aucun avertissement.

Et ce à plusieurs moments. Sans parler des affaissements, éboulements, et autres saveurs.

Ben.... parfois, ça jette un froid !

Et encore une autre...

On devine la route plus loin. Je voyais Luc distinctement passer, mais sur la photo, il est invisible. J'étais en train d'installer la caméra.

Pendant ce temps, il m'attendait plus loin, et me suivait avec son appareil photo.

Voici donc la bête.

Et le gars qui essaye de dompter l'animal, avec difficultés.

Je les trouve bien, tous les deux .

Finalement, nous arrivons de bonne heure à Olympie. Luc me laisse à mon camping pendant que, de son côté, il va chercher un hôtel.
Nous convenons de nous reposer et de nous retrouver plus tard en soirée.

Dans le camping, les orangers, et les allées couvertes d'oranges.

Pour ne pas me prendre d'oranges sur la tête, je m'installe ailleurs.

Bon, il est tôt, je suis à Olympie, je décide d'aller voir le site. Luc m'a dit l'avoir déjà visité.

Dans Olympe, tout près du site.

Il y a un musée. Je m'y aventure. Entrée gratuite. Photos permises, sans flash. C'est OK.

C'est donc la journée culturelle sur le site. Je vous fais profiter d'un peu de ce que j'ai vu.

Entre nous, je n'aurais vraiment pas voulu être un athlète.

Un athlète et son précepteur.

J'ai pris cette photo pour la statue, car j'adore les statues antiques sculptées dans le marbre.

Les femmes n'avaient pas le droit d'assister aux spectacles, et si l'une d'entre elles y était surprise, elle était systématiquement précipitée du haut de la montagne..

Bizarre, ces moeurs...

Encore une sculpture. Vraiment, j'admire ce travail réalisé voici dans les 2500 ans....

C'est dingue !

Je maintiens : je n'aurais quand même pas voulu être athlète, et à fortiori pas sortir vainqueur !

Un peu plus loin, cette mosaïque est extraordinairement belle.
Ben oui, en dehors des statues antiques, j'aime bien les mosaïques.

C'est comme ça. Désolé pour les couleurs, dûes à l'éclairage particulier des lieux.

Si mes souvenirs sont bons, il s'agit de Néron. Le gentil Néron, vous vous souvenez ?

Un athlète.

Celle-ci m'a fort impressionné.

Pierre inscrite (143,5 kgs), ex-voto de l'athlète Bybon.
L'inscription mentionne qu'il l'a soulevée d'une main au-dessus de sa tête !
Vous vous rendez compte ?
Cette pierre provient d'Olympie, et date de la fin du 7ème /début du 6ème siècle avant JC.

 

Je termine là-dessus.

 

Luc est venu me retrouver en fin de soirée, et nous sommes allés manger dans la rue principale d'Olympie.
Et il m'a, une fois de plus, offert mon dîner.

Une bien belle soirée. Nous nous quittons vers 22 heures, fatigués tous les deux, mais heureux de notre rencontre et journée.

Merci, mon ami belge de Bruxelles.

Prends bien soin de toi.

Page précédente: Etape 032a Jour 039
Page suivante: Etape 034 Jour 041


Depuis le 06/06/2005 Visites:852105 Aujourd'hui :14 Maintenant:8 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)