Germanie

Cliquez sur le numéro de l'étape pour en voir les détails. Utilisez "fenêtre précédente" de votre navigateur pour revenir ici !

Encore une grosse journée de route. Je quitte maintenant les Carpates et la Slovaquie pour entrer en Autriche.
Je retrouve le Danube et Vienne, la capitale. Je prends étape dans un camping sur le bord du grand fleuve.

Petite étape en kilomètres, mais grosse journée bien fatiguante, puisque je lui consacre la visite de Vienne, la belle capitale autrichienne.

Une journée de route plutôt banale et tranquille. Entrée en Tchéquie. Ce soir, je couche à Prague !

Et une nouvelle visite de capitale ! Serais-je devenu fou ? Prague, cette fois, est la ville à l'honneur. Journée photo et ... restau ?

Une journée de route sans doute monotone, les paysages n'étant pas ici ce qui se fait de mieux en la matière, loin s'en faut...
Mais bon, une journée sympa avec Vanadis, à se laisser aller au gré de la route. Entrée en Allemagne. Ce soir, on couche à Berlin !

Visite du Gross Berlin. Oui. Mais c'est surtout pour moi une tonne de souvenirs. Rouler là où j'ai roulé pendant des années, revoir là où j'habitais...
Emotions garanties, surprises aussi. Il me faut aussi aller voir l'ex-Berlin Est, que j'ai connu derrière le mur...

Eh oui, une deuxième journée à Berlin. Vous savez, c'est une des plus belles villes d'Europe, avec en son sein des lacs, des forêts, des plages...

A partir d'ici, mes étapes vont dépendre de la possibilité de mes amis à me recevoir. Il ne s'agit plus maintenant de voyage proprement dit, en tout cas surtout pas de paysages. Le périple est terminé. Je roule vers l'océan atlantique en essayant de rendre visite aux amis le long de ma route...

Plein sud vers mes amis cyclistes de Ludwigsburg, s'ils peuvent me recevoir. J'ai déjà suivi cette route en 2008, en rentrant d'Islande !

Comment passer ici sans faire une pause chez mon frangin expatrié chez les Vosgiens ? Il me fera certainement faire une nouvelle fois la route des Crêtes qu'il adore, et je le suivrai avec joie, car c'est vrai qu'elle est belle ! Il ne me restera plus que 750 km pour revoir la mer, ma mer, mon bel océan !

Et toute ma famille... La boucle sera bouclée...

En attendant, on peut dire que j'ai du pain sur la planche. Et Vanadis aussi...

Page précédente: Carpates
Page suivante: Pourquoi ce voyage ?


Depuis le 06/06/2005 Visites:919758 Aujourd'hui :433 Maintenant:10 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)