ea2010 - Jour 077

Jour 077 - Mardi 29 juin 2010 - 262 photos - 0 km - 13.633 en tout

Comme prévu par Max, départ vers les 9 heures en direction du départ de la vallée de l'amour, après la vallée des roses (ou la vallée rouge, selon les sources) visitée hier. Cette fois, il faut trouver une solution pour repartir avec le camping-car, car ce n'est pas une boucle. Mais personne n'est inquiet, Max s'occupe de tout. Il s'arrête à une station de montgolfières, explique son cas, et un gars lui dit : "Je vous conduis votre camping-car à l'arrivée de votre vallée, avec grand plaisir". Et Max lui confie les clefs de son "bus", comme il dit, sans arrière-pensée. Pas sûr que je l'aurais fait !

Sous nos yeux émerveillés, la petite ville d'Uçhisar. Ce village, dont le nom signifie "Trois Forteresses" est typique de la Cappadoce et est célèbre grâce au Kale, rocher visible à plusieurs kilomètres et point culminant de la Cappadoce (1300 m). Ce piton volcanique a été creusé d'abris depuis l'époque hittite (1500 av. J.-C.). La montagne n'a cessé ensuite de servir de refuge à d'autres, des premiers chrétiens persécutés par les Romains, des Byzantins menacés par les Turcs. Labyrinthique, la forteresse abrite un ensemble de chapelles, monastères, appartements, réfectoires, entrepôts ou salles communes reliés entre eux par un réseau de galeries qui se déploient sur vingt étages. Quelques habitations troglodytiques y sont encore occupées.

Après une recherche un peu laborieuse du chemin, nous parvenons enfin en face de cette superbe vallée.
Devant nous s'étalent des centaines de cheminées en formation au sommet de la vallée.

Nous entamons la descente.

Le chemin est assez difficile à suivre au départ, et plusieurs options se présentent. Certains se dévouent pour "essayer" -et donc marcher au risque de devoir faire demi-tour- pendant que d'autres attendent patiemment que la bonne piste soit découverte. Je fais partie du deuxième groupe, très restreint. A ma décharge, et vu le nombre de photos que je prends, je ne peux pas être partout non plus !

Ensuite, notre sentier s'avère un peu délicat, genre "parcours du combattant", sous les arbres, ou sur des "toboggans" naturels...

Je passe même un bout à "quatre pattes", peu désireux de me cogner la tête dans une branche pointue !

Nous assistons à différents stades de formations géologiques splendides.

Il y a dix millions d'années, 3 volcans ont craché des millions de mètre-cubes de matière volcanique sur toute la région. Ces couches, sous l'action des rivières, des pluies, du vent, ont attaqué les parties les plus tendres.

Et petit à petit... Regardez.

Au premier plan, une belle arche. Au loin, on aperçoit des cheminées détachées du bloc initial.

Les hommes ont aménagé certaines d'entre elles.

Et ça bombarde de tous les bords. Un peu moins qu'hier, toutefois !

Nous sommes tous sous le charme.

Une rangée de ceps géants qui se détacheront peut-être au bout de quelques milliers d'années.
Si j'ai le temps, et si j'y pense, je reviendrai à ce moment vous faire une autre série.

Et au fond de la vallée, la végétation est tyrès belle, bien verte. On découvre de splendides petits jardins.

Le sentier s'élargit enfin, pour mon plus grand plaisir. la marche y est plus facile, et j'aime beaucoup ce genre de layon.

Mais pourquoi ont-ils appelé cette vallée la vallée de l'Amour...??

A cause des immenses pénis se livrant sous les yeux ébahis de ces dames, sans doute !

De bien beaux morceaux, ma foi.

De toutes tailles, de toutes formes. Tout dépend de la dureté minérale sommitale.

Bernard n'en revient pas. Quand il photographie, c'est du "tout bon", il faut préparer son propre appareil-photo.

Jeanne, en extase devant le gigantisme de l'engin !

Et leur nombre !

Alors, les filles, c'est beau, hein !

Blague à part, c'est vraiment incroyable.

La nature ne connait pas de limites, et se laisse aller à toutes les facéties !

Au loin, dans la falaise, une nouvelle série en formation.

Nous sommes tous admiratifs, c'est beau de tous les côtés, quel que soit l'endroit où nous portons nos regards.

Max nous offre ici un jus d'oranges, comme l'avait fait Manu hier dans l'autre vallée. Les oranges sont pressées sous nos yeux. C'est un délice.

Nous approchons maintenant de l'autre bout de la vallée, qui commence à s'élargir.

Dans ce secteur, les "morilles" ont des diamètres beaucoup plus imposants, en contrepartie de hauteurs plus faibles.

Jeanne en a fait un "paquet" elle aussi !

Pour vous donner l'échelle des lieux, comparez avec les petits humains.

Et de magnifiques pieds de vigne poussent un peu partout.

Ainsi que de jolies fleurs.

Ce secteur est plutôt "champêtre". Ce que j'adore en Cappadoce, c'est la diversité offerte par Dame Nature. Totalement infinie !

Et au bout du chemin, nous avons tous la joie de découvrir le "bus" de nos amis suisses : le turc a tenu parole, c'est génial.
Aurions-nous pu faire ça en France ?

La route.

Partout, des champs cultivés, des légumes, des fruits...

D'un commun accord, nous décidons de retourner dans le même restaurant qu'hier.

Dans lequel nous nous sommes à nouveau régalés. Max, désirant un oeuf sur le plat, est allé aux cuisines leur montrer comment il fait. A notre grande surprise, le patron est venu nous en apporter en cadeau. Voilà un chef très attentionné avec ses clients. Merci à lui.

Juste à côté des tables, cette partie laisse Bernard et Denis songeurs : ils rêvent de s'y installer !

Bon, si nous ne sous sommes pas allongés ici, certains d'entre nous l'ont fait à la piscine, ou à l'ombre de leur camping-car, ou dans leur tente. Vous l'avez compris, après-midi de farniente, forcément. Pas question de travailler par une telle chaleur. Ce soir, nous avons offert un apéritif-surprise à nos amis suisses si gentils. Lequel s'est prolongé jusque tard dans la nuit. Des Bretons, présents sur le terrain, sont même venus se joindre à nous en entendant nos chansons, une bouteille de rhum à la main. Aïe, ma pauvre tête....

Non, en fait, ce fut absolument parfait pour nous tous.

 

Page précédente: ea2010 - Jour 076
Page suivante: ea2010 - Jour 078


Depuis le 06/06/2005 Visites:892766 Aujourd'hui :47 Maintenant:7 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)