ea2010 - Jour 106

Jour 106 - Mercredi 28 juillet 2010 - 83 photos - 176 km - 15.721 en tout

Vers le Nord-Ouest. Vers les montagnes, les Carpates en l'occurence.

Je me suis couché très très tard hier soir... Du coup, ce matin, le lever a été difficile ! 8 heures, pour quelqu'un qui doit récupérer sa bécane à 8 heures !Mais je fais ce que je veux, et donc, je prends mon temps. Puis direction le métro, en vieil habitué de Bucarest. En fait, c'est très facile. Dans les rames, chaque station suivante est annoncée de façon audible ! Je comprends, alors que ce n'est même pas ma langue !

Puis mes 2 ou 3 km entre la dernière station et mon garage. C'est la zone des nouvelles implantations modernes. Il y a de l'espace.

Mon mécano m'annonce, tout joyeux : "on a réussi à équilibrer la roue". Excellente nouvelle. La moto est tout juste prête, j'ai bien fait de prendre mon temps. Il va faire un essai, et me dit qu'elle ne fait plus de bruit ! Par contre, la mauvaise nouvelle est la suivante : la roue est voilée, et il faudrait la changer, car même chez BMW, ils ne savent pas régler les rayons... Je règle et je pars. Au passage, le mécano me fait cadeau de sa carte personnelle de la Roumanie au 1/100.000ème, avec les annotations des routes à faire absolument ! Merci à lui.

Ma joie sera de très courte durée. Le bruit est toujours pr&ésent, presque plus fort ! De plus, lors de mon départ d'un parking, la moto est partie toute seule dans une autre direction, comme si ma roue s'était complètement déplacée ! Elle m'a déjà fait ça deux fois auparavant (avant le voyage) ! Bien. je ne sais plus quoi penser, mais je me dis que ce ne dois pas être si bénin que ça, et je me demande bien quoi faire, maintenant !

Pour l'instant, je rejoins le village choisi comme étape, on verra plus tard. Sortir de Bucarest a vraiment été la galère, la voie de contournement étant vraiment minable ! Du coup, je revois ma copie initiale et me range à l'avis du mécano : je prends l'autoroute ! C'est gratuit. Je ne dépasse pas les 100 km/h... C'est pitié de rouler à cette vitesse avec Vanadis ! J'aurais mieux fait de garder Akitsu la japonaise Transalp, avec elle, au moins, pas de souci...

Je mange dans une station sur l'autoroute, un sandwich pas bon du tout. Peu importe, il fallait que je mange.

Ici, peu avant Pitesti.

Peu avant le village de Baïculesti, en plein champ !

La route, vue du même endroit.

Peu de temps après, de l'autre côté de la route, et à l'approche du même village. Même le puits et la margelle du puits font partie de la chapelle.

Les peintures semblent récentes. Elles sont nickel également à l'intérieur. C'est "mimi" tout plein.

Et me voici arrivé à Curtea de Arges, la petite ville suivante. Il se met à pleuvoir au moment où j'arrive. Une pension. Je demande le prix : 80 Lei/Ron. Trop cher. je demande s'ils peuvent baisser. 75.... L'effort est trop faible. La jeune fille, extrêmement correcte et sympathique, m'indique la pension la plus proche. J'y vais. 60. C'est plus raisonnable. Il y a Internet, petite chambre fort sympa, courette et porche pour la moto, portail fermé à clef ! Je demande 50 et je reste deux jours. La dame téléphone et me dit OK. Yes ! Bien négocié, je suis content de moi, car ça fait moins de 12 euros la nuit. Moins cher qu'un camping autrichien ! Je crois bien que je vais rester ici deux-trois jours, pour changer...

Après avoir pris possession de ma nouvelle chambre, je pars au centre-ville, à pied. C'est à un peu plus d'un kilomètre...
Je fais pas mal de photos, mais ce soir, j'en choisis beaucoup moins.

La rue centrale.

Loin à l'horizon, on distingue le début de la chaîne des Carpates.

Il y a un marche, pas mal de magasins de toute sorte, des magasins de machines à laver, des artisans. Bref, c'est très animé.

Certaines maisons ont été restaurées.

D'autres manifestement pas. Et toujours cette langue adorable. la devanture du photographe est parfaitement lisible : developare gratuita - album gratuit - occasii speciale - photo diploma - pasaport permis legitimatii...

J'aime beaucoup celui-ci. Il y en avait du même genre à Bucarest.

Eglise Saint Nicholas, construite entre 1340 et 1352.

Visiter et faire des photos est payant. Du coup, je ne visite que l'extérieur !

Et c'est déjà très joli. Le ciel s'est bien éclairci, mais il se couvre à nouveau.
Très changeant, comme les températures, qui font le yoyo selon la présence ou pas du roi soleil !

Retour vers ma chambre. jeb fais quelques courses, et m'achète notamment 4 yaourts au chocolat. Je n'en ai pas mangé depuis mon départ.

Si vous lisez, vous serez obligés de constater l'aspect "chantant" de cette langue, comme l'italien.

A gauche, "veloscutere...", "biciclete"...

Une magnifique église toute restaurée, ou toute neuve !

Peu avant mon domicile...

Que voici ! je suis tout en haut, j'ai même une petite table sur la terrasse !

Voilà les amis. Vous êtes une fois de plus bien gâtés, en phase complète avec moi.

Bonne nuitée à tous les lecteurs (et surtout à mes lectrices). Désolé, les mecs, mais je préfère les filles, c'est comme ça !

Page précédente: ea2010 - Jour 105
Page suivante: ea2010 - Jour 107


Depuis le 06/06/2005 Visites:882339 Aujourd'hui :265 Maintenant:9 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)