ea2010 - Jour 125

Jour 125 - Lundi 16 août 2010 - 5 photos - 0 km - 17.576 en tout

Rien. Pas un seul kilomètre. Pas envie de bouger, aujourd'hui. En plus, le temps est maussage, gris, ce qui n'incite pas trop à la vadrouille.
Et puis, j'avais décidé de rester ici, et cette décision est bien ancrée dans mon petit cerveau. Donc, action.

Juste quelques photos pour vous montrer mon logement à Prague. Ici, l'avenue Trojska. La station de tramway est à dix minutes d'ici, en bas à droite. Mon camping est là, sur la droite, derrière ce petit mur de briques rouges. Vous voyez la grille, et on devine une porte entre les deux poteaux : c'est par là que l'on rentre la nuit, avec sa clé qu'il ne faut pas oublier... C'est le long de cette route, côté droit, que se trouvent tous les campings.

L'entrée. Une belle descente. Tous les terrains de camping sont en pente, à un niveau bien inférieur à celui de la route. Ce qui permet de bien les voir lorsque l'on passe devant. Greg est dans un camping plus à droite, à 2 minutes. Enfin, était, car il doit être en train de pédaler en ce moment.

Et voilà le terrain, en bas de la maison. Pas terrible, on voit les traces des orages des jours précédents, mais comparé à celui de Greg, c'est bien, car dans le sien, il doit y avoir un lac maintenant ! On aperçoit ma tente et Vanadis, à gauche. Je suis juste à côté des sanitaires. Il y a un va-et-vient quotidien de camping-cars. J'ai eu des italiens et des espagnols à côté de moi, nous avons échangé quelques mots, surtout avec les espagnols. Aujourd'hui, ce sont des hollandais. Beaucoup plus discrets, les hollandais; ils parlent rarement avec les autres, très individualistes.

Cette photo a été prise le jour de ma lessive. Un grand moment. Après avoir demandé prix et manière de procéder, j'ai emporté mon sac à la tenancière des lieux. Et lui ai dit de faire attention à ne pas laver trop chaud. Ma remarque l'a outrée. "Mais, monsieur, regardez-moi bien. Je suis une femme. Croyez-vous qu'une femme comme quoi ne sache pas faire la lessive ? ". OK, madame, pas de problème, faites comme vous voulez.

Vraiment très très spéciale, la patronne.

Sous un autre angle. Au lojn, derrière les sanitaires, sous le porche, se trouve le préau avec tables, chaises, cuisine, électricité. Bref, tout ce qui convient pour passer du bon temps lorsqu'il fait mauvais... temps. C'est là-bas que j'ai passé ma journée, sur le PC, à préparer mes comptes-rendus pour vous, amis lecteurs (lectrices aussi, je tiens à vous !).

Ce sera tout pour aujourd'hui. Je viens de vérifier mon itinéraire pour demain. Quitter la ville par le nord devrait être facile, vu que j'y suis déjà, au nord !

Il me reste évidemment beaucoup de choses à voir dans Prague, mais je quitte la ville sans regret, déçu par les habitants.
Je pense que je reviendrai un jour, car il y a forcément beaucoup de gens sympathiques et adorables aussi, mais je ne les ai pas vus. Dommage !

Page précédente: ea2010 - Jour 124
Page suivante: ea2010 - Jour 126


Depuis le 06/06/2005 Visites:882843 Aujourd'hui :87 Maintenant:12 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)