ea2010 - Jour 159

Jour 159 - Dimanche 19 septembre 2010 - 463 photos - 199 km- 22.999 en tout

Temps resplendissant : on dirait le sud.... Au programme, Albi, Gaillac, Bruniquel, St Antonin-Noble-Val et Cordes-s-Ciel. Enorme !

Triumph Bonneville of America et BMW R 1150 GS motos

Deux vendéennes en Albigeois...

Josette, notre hôte, et son joli petit chien, habitué au scooter, et vraiment adorable.

Albi Tarn

Il est 10 heures lorsque nous arrivons au centre d'Albi. Au-dessus de nos motos, ces jolis maisons.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Et juste derrière, le clou de la journée. J'ai nommé l'extraordinaire cathédrale fortifiée Sainte-Cécile. Elle est posée sur un piton rocheux qui domine le Tarn et est la plus grande cathédrale de brique du monde. Un siècle aura été nécessaire pour son édification, de 1282 à 1390.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Nous partons tranquillement par petits groupes.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Une dentelle de pierres. C'est magnifique.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Mais je vais arrêter là mes adjectifs superlatifs. On pourrait tous les utiliser.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Nous pénétrons à l'intérieur du bâtiment.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

La cathédrale Sainte-Cécile est classée avec la cité épiscopale d'Albi depuis le 31 juillet 2010 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Il s'agit donc d'un ajout extrêmement récent !

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

A l'intérieur, je devrais avoir un pied pour prendre de bonnes photos. Au lieu de ça, je vais tout faire "à la volée", comme pratiquement tout le monde.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

L'article Wikipédia/Internet relate : "elle surprend par le contraste entre son allure extérieure austère de forteresse militaire et la richesse picturale et sculpturale de son intérieur". Je confirme cette impression.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Je ne vais pas vous décrir le bâtiment, je n'en ai ni les capacités, ni le temps, ni même l'envie, si ce n'est celle de vous transmettre mon admiration devant un tel ouvrage d'art. Vous trouverez des tas de livres et articles sur le sujet. Je me contenterai de vous offrir les photos.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Et, je l'espère, de vous donner envie de venir la voir de vos propres yeux.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Quelle richesse de couleurs.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Sans compter les rayons du soleil qui s'invitent dans l'édifice.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Détail de la clôture de choeur, "jubé" en terme technique.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

L'étonnante clôture de chœur ou jubé (fin XVe) de style flamboyant est ornée d'une statuaire polychrome sculptée par les ateliers bourguignons de Cluny, d'autant plus précieuse que la plupart des jubés ont été détruits. (extrait Wikipedia). Bruno est occupé lui aussi à photographier.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Ce n'est pas net, j'ai sans doute bougé. C'est juste pour vous donner une idée du style général, lorsqu'on regarde en l'air.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Au premier plan, la partie haute du jubé.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Les statues du jubé. Maintenant que je connais ce mot, je l'utilise !

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

La belle couleur bleue a été obtenue à base de lapis lazuli et d'oxyde de cuivre, ce qui explique le très bon état de conservation de la voûte.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Statues du jubé.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Tous les murs sont ornés de peintures, tableaux, dessins fort colorés, pour le plus grand palisir des yeux.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Sans voix !

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Une meilleure vue du jubé, avec un peu de recul.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Graffiti...

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Toujours autour du jubé.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

C'était très sombre. Et je bouge... Trop dommage, car j'aime beaucoup les peintures à caractère non religieux, comme la joute en haut.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Encore des peintures.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Les fresques de la voûte (1509-1512), riches en couleurs et aux dimensions exceptionnelles (97 m de long sur 28 m de large) forment l'ensemble de la peinture renaissance italienne le plus vaste et le plus ancien de France.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Plan de la cathédrale sur une plaque de métal, avec explications en français et en braille pour les aveugles.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

L'orgue. Cette partie de la cathédrale est en rénovation.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Finalement, ça fait du bien de sortir. Le soleil est éblouissant.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Je fais le tour de la cathédrale.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

En chemin, je tombe sur une bande de motards bizarres....

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Eh bien non, finalement, c'est juste un motard photographe, et un très bon, en plus ! Ses photos sont superbes. Pour ma part, j'ai un mal de fou à faire de bonnes photos avec une telle luminosité de malade. Le soleil du sud écrase littéralement toutes les couleurs, et dès que l'on passe à l'ombre, les contrastes sont considérables, et ça devient du noir et blanc ! Affreux, je n'y arrive pas. Allez : mode N&B "on"...

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Remettons les couleurs...

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Je suis toujours à côté de la cathédrale, comme vous pouvez le constater.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Palais de la Berbie, situé juste à côté de la cathédrale, et abritant le musée Toulouse-Lautrec, né à Albi.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Balade autour du palais de la Berbie.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

La cathédrale sous un angle particulier, vue depuis le palais de la Berbie.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Palais de la Berbie toujours : effet de murailles.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Au pied des murailles se trouvent de jolis jardins descendant jusque sur les rives du Tarn, qui coule en contre-bas.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Les jardins, les ponts, le Tarn. Et les énormes contrastes de couleurs et de luminosité rendant les photos très difficiles à réaliser.

Albi Tarn cathédrale Sainte Cécile

Retour sur la place centyrale, où se trouve cet énorme vasque sculptée de sirènes.

Albi Tarn cité épiscopale

Ensuite... Nous allons tous nous promener dans la cité épiscopale.

Albi Tarn cité épiscopale cloître Saint Salvy

Le cloître de la Collégiale Saint Salvy. Il date du XIIIème siècle.

Albi Tarn cité épiscopale

Je marche au hasard. Je bombarde lorsque le sujet me plait.

Albi Tarn cité épiscopale

Comme ici, par exemple : le contraste était intéressant entre tous ces édifices religieux et la seule religion qui gouverne le monde.... la femme!

Albi Tarn cité épiscopale Saint Salvy

L'autre côté de l'église Saint Salvy.

Albi Tarn cité épiscopale cathédrale Sainte Cécile

Jeu de miroir avec la cathédrale.

Albi Tarn cité épiscopale

Arrivé près des motos, je "colle" un groupe de mes copains, et c'est reparti pour un tour de la cité....

Albi Tarn cité épiscopale

Tiens, Bruno, très occupé à remplir sa carte-mémoire...

Albi Tarn cité épiscopale

Tous ses bâtiments en brique sont, finalement, du plus bel effet.

Albi Tarn cité épiscopale

Au hasard des rues.

Albi Tarn cité épiscopale

Vieille maison à colombages.

Albi Tarn cité épiscopale

Encore une autre.

Albi Tarn cité épiscopale

Une enseigne. Forgeron ?

Albi Tarn cité épiscopale

Effets d'architecture.

Albi Tarn cité épiscopale cathédrale sainte cécile

Jeux d'ombre.

Albi Tarn cité épiscopale

Et de lumière.

Fin de la visite. C'était vraiment superbe.

Gaillac Tarn

Nous reprenons la route pour une petite vingtaine de kilomètres. Arrêt à Gaillac, sur le Tarn.

Gaillac Tarn le pont

Le joli pont de briques enjambant le Tarn.

Gaillac Tarn Abbaye Saint Michel Eglise

L'abbatiale Saint-Michel de Gaillac. C'est une ancienne abbaye bénédictine. Elle est fondée en 972, quand l'évêque d'Albi confie un domaine aux bénédictins avec pour ordre d'y fonder une abbaye. Elle s'installe sur les bords du Tarn sur des terres qui avaient été occupées dans l'Antiquité par une villa gallo-romaine.

Gaillac Tarn Abbaye Saint Michel Eglise

L'intérieur est en piteux état.

Gaillac Tarn Abbaye Saint Michel Eglise

Dommage. Les peintures murales sont en train de disparaître.

Gaillac Tarn Abbaye Saint Michel Eglise

Certainement un manque de moyens.

Gaillac le Tarn vu du pont

Je ressors. Vue sur le Tarn depuis le pont.

Gaillac Tarn

Les bâtiments de l'abbaye.

Castelnau-de-Montmiral  Tarn

Nous reprenons la route, vers le nord-ouest par la D954. Arrivée à Castelnau-de-Montmiral, c'est là que nous allons manger.

Castelnau-de-Montmiral  Tarn

Le paysage, vu depuis les motos.

Quelle chaleur !

Castelnau-de-Montmiral  Tarn

Les randonneurs....

Didier, frais et dispo pour se restaurer.

Castelnau-de-Montmiral  Tarn

Castenau-de-Montmiral est classé parmi les plus beaux villages de France. Alors, en exclusivité pour vous, une petite visite.

Castelnau-de-Montmiral  Tarn

Vite fait, avant de manger. J'ai "grand faim", comme disent les Vendéens.

Castelnau-de-Montmiral  Tarn

La place centrale sur laquelle se trouve notre restaurant.

Castelnau-de-Montmiral  Tarn

Le cadre est splendide, et je ne suis pas le seul à jouer du déclenchement.

Castelnau-de-Montmiral  Tarn

Il n'y a pas un chat dans les rues, à part quelques touristes. Où sont les habitants ? Ou, formulé autrement : y-a-t-il des habitants ?

Castelnau-de-Montmiral  Tarn

Remarquez, pour nous, l'essentiel est ici.... Ben oui, c'est ça, les motards : la route, et le ventre ! Le reste ne nous intéresse pas. Hi hi hi....

Le dimanche midi. Comme toujours, après le repas, les premiers quittent le groupe pour rentrer chez eux. Normal, certains ont plusieurs centaines de kilomètres à faire avant d'arriver, et ils reprennent leur boulot demain. Bonne route et à la prochaine.

Dur dur, d'être motard. Nous reprenons nos montures sous un soleil de plomb, le ventre alourdi et ballonant... Heureusement, nos vitres sont ouvertes au vent de la course, c'est le bonheur. La D964 est une petite merveille, notre organisateur a bien choisi ! Nous faisons le tour de Puycelci (je reviendrai...), Larroque, pour finalement arriver à....

Bruniquel  Tarn-et-Garonne

Bruniquel. Je reconnais immédiatement : je suis venu ici en camping-car, et il n'y a pas longtemps ! Le parking du bas, accessible sur un chemin de gravillons en forte pente, s'avère assez dangereux. Amis motards, si vous venez ici, continuez jusque dans le village, c'est beaucoup mieux.

Bruniquel  Tarn-et-Garonne

Bruniquel se situe sur un piton vertigineux surplombant le confluent de la Vère, qui vient de l'Albigeois, et de l'Aveyron au sortir des gorges du même nom, creusée dans le causse de Limogne. Ce petit village médiéval du Quercy possède deux châteaux (vieux et jeune) surplombant l'Aveyron.

Bruniquel  Tarn-et-Garonne

Ce village est magnifique, et je suis enchanté d'y revenir, et qui plus est avec les amis de randonnée.

Bruniquel  Tarn-et-Garonne

Nous grimpons vers les châteaux.

Bruniquel  Tarn-et-Garonne

Il est bien gentil, mais je préfère quand même Vanadis,certainement beaucoup plus docile, et beaucoup moins enquiquineuse !

Bruniquel  Tarn-et-Garonne

Le "château jeune", construit entre 1484 et 1510, et sa belle porte sculptée en 1683 à l'entrée de l'escalier.

Bruniquel  Tarn-et-Garonne  Vue sur l'Aveyron

Vue sur l'Aveyron depuis les fenêtres du château jeune.

Bruniquel  Tarn-et-Garonne

Belle cheminée. Intérieur très délabré. Mais tout est gratuit aujourd'hui, alors il n'est pas question de se plaindre !

Bruniquel  Tarn-et-Garonne

Au pied des murailles.

Bruniquel  Tarn-et-Garonne

Il y a aussi le "château vieux".
La légende veut que cela soit la reine mérovingienne Brunehilde qui construisit le premier château (« château vieux » ou « castel Biel ») au VIe siècle.

Bruniquel  Tarn-et-Garonne

Très bel ouvrage.

Bruniquel  Tarn-et-Garonne

Bruniquel dans le Tarn-et-Garonne, vu depuis le bas. Je reviendrai encore.... Comme il est maintenant plus de 17 heures, une autre partie des randonneurs nous quitte ici. Il faut bien rentrer à la maison. Merci à tous pour votre gentillesse, et bonne route.

Gorges de l'Aveyron D954

Nous poursuivons par les gorges de l'Aveyron. La route est sensationnelle. Petit arrêt peu après Brousses.

Gorges de l'Aveyron D954

Vue sur l'Aveyron. Ce n'est pas simplement beau, c'est tout simplement sublime...

Ah, les filles. Merci pour votre bonne humeur, c'est vraiment sympa de se balader avec vous.

Située à la limite du Rouergue et aux confins de l'Albigeois et du Quercy  Saint-Antonin-Noble-Val  Tarn-et-Garonne

Saint-Antonin-Noble-Val, c'est l'étape suivante. Déjà venu également en camping-car.

Située à la limite du Rouergue et aux confins de l'Albigeois et du Quercy  Saint-Antonin-Noble-Val  Tarn-et-Garonne

C'est une très jolie petite ville. Nous prenons un pot à la terrasse d'un café, sur une jolie place. Merci Didier.

Cordes-sur-Ciel Tarn

Ensuite, c'est le début du retour. Arrêt à Cordes-sur-Ciel. la montée est vertigineuse.

Cordes-sur-Ciel Tarn

C'est superbe.

Cordes-sur-Ciel Tarn

Mais le soir tombe si vite, en cette saison.

Cordes-sur-Ciel Tarn

Déjà, les ombres s'allongent, et la nuit va bientôt commencer dans les fonds de vallée.

Cordes-sur-Ciel Tarn Cérou

Soleil couchant sur la vallée du Cérou.

Cordes-sur-Ciel Tarn

Les halles de Cordes-sur-Ciel.

Cordes-sur-Ciel Tarn

Nous ne nous attardons pas Je dirai donc, une fois de plus : je reviendrai !

Puis c'est le retour. Mais Cordes-sur-Ciel mérite bien son nom de "ciel". En effet, notre gentil organisateur ne nous avait pas prévenus de ce qui nous attendait, et je dois dire que nous avons tous eu des sueurs froides.... dans la descente ! Une pente terrible, sur de gros pavés, avec virages serrés et en dévers... chaud, très chaud. D'autant plus que nous étions un peu trop proches les uns des autres. Bref, nous n'oublierons pas. Et tout s'est bien passé, personne n'est tombé.

Personne ? Ah, si, j'ai vu quelqu'un tomber. Il faisait nuit. C'était bien plus tard, à l'arrivée au restaurant, à Grauhlet. Nous étions en train de tergiverser, les uns derrière les autres, pour chercher une place. Je vois un trottoir sur ma droite, libre. J'y vais tout en douceur. tellement en douceur que... je m'affale lamentablement et piteusement ! Rien cassé, rien abîmé, rien déchiré. Juste un peu ma fierté écornée... le grand voyageur, encore par terre ! Quand je pense que je disais que Vanadis était nettement plus cool que l'âne du château ! Elle m'a mis par terre, la Vanadis !

Didier, arrête de rire, je t'ai vu !

Nos organisateurs semblent fatigués. Josette est gelée. Christian est perdu dans ses pensées.

Soyez rassurés. C'était formidable. J'ai adoré.

je suis prêt à recommencer. Quand vous voulez....

Merci beaucoup, les amis.

Page précédente: ea2010 - Jour 158
Page suivante: ea2010 - Jour 160


Depuis le 06/06/2005 Visites:919615 Aujourd'hui :290 Maintenant:10 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)