Esp20170914

14/09/2017 : jour n° 10, 174 km.

L'itinéraire.


Nuit moins froide que la veille, départ à 9 heures. Ma soeur quitte en général le camping et va dormir dans le village le plus proche. Nous nous donnons rendez-vous aux alentours de 9 heures sur le parking du camping.



La toile est très humide ce matin, je vais devoir plier comme ça : il n'y a pas un souffle de vent, ça ne risque pas de sécher ! Le ciel est couvert et il ne fait pas chaud, pas bon pour le motard !

Comme vous le voyez, la pluie menace tellement qu'elle va effectivement venir !

Traversée de Miranda de Ebro sous la pluie.

Traversée de l'Ebre, le grand fleuve espagnol. Le vent s'est levé, et la chance est avec nous, car le ciel s'éclaircit finalement. Ouf !

Nous longeons alors les gorges du Rio Ebro, qui sont d'une beauté à couper le souffle. Quelle chance que la pluie se soit arrêtée !

La vallée s'élargit alors fortement, et l'agriculture reprend ses droits. Malheureusement, je suis toujours désolé quand je vois des bottes de paille difficilement obtenues qui sont en train de pourrir par dizaines ! Quelle misère. J'espère au moins que les propriétaires n'ont pas fait tout ce travail juste pour toucher les subventions européennes, peu importe si le bien fabriqué est vendu ou pas. Si tel est le cas, alors on se mord la queue, et on va le payer très cher un jour ou l'autre !

Arrivée en vue de Frias, une jolie cité du Moyen-Âge, avec un vieux pont de toute beauté, ainsi qu'un magnifique château au pied duquel nous allons nous restaurer.

Nous prenons ensuite une petite route choisie par le GPS, car mon itinéraire initial, une fois de plus, "atterrit" sur un chemin de randonnée impraticable pour la voiture de ma soeur (et que je n'ai pas envie de suivre non plus avec Droopie, bien qu'elle -et moi- en soyons tout-à-fait capables). Bref, cette route nous a offert une grande variété de paysages de toutes sortes, ce fut merveilleux. Regardez !

A Oña, nous poursuivons sur une nationale, la N232, une fois n'est pas coutume. Elle nous réservera de belles surprises, des gorges magnifiques entre autres.

Le pont sur l'Ebre à Quintana de Valdivielso est de toute beauté. Le paysage aussi, admirez ! Décidément, ce sera une journée chargée de gorges en tout genre !

Nous retrouvons ensuite les grands espaces jusqu'au camping du soir, merveilleux. Il s'agit d'un tout petit camping au prix très doux, et qui accepte que ma frangine y passe la nuit et prenne une douche pour seulement 3,50 euros ! Franchement, impossible de faire mieux. Dommage, le WiFi promis ne fonctionnait pas, mais on ne va pas se plaindre. Quelle journée magnifique, malgré le temps maussade qui, finalement, est toujours allé en s'améliorant pour finir en beauté avec du soleil !

Page précédente: Esp20170913
Page suivante: Esp20170915


Depuis le 06/06/2005 Visites:939131 Aujourd'hui :338 Maintenant:8 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)