Esp20171009

09/10/2017 : jour n° 35, 166 km.


L'itinéraire.


Excellente nuit, pas froide, parfaite. Et très calme. Ce matin, pas un poil de rosée, mais il fait froid quand même, et je vais me les cailler une fois de plus jusque vers 11h environ ! Alors, aujourd'hui, nous rentrons en France. En fait, ça m'a pris d'un seul coup hier soir, alors que j'étudiais la route du retour. Mais, mais... la France est tout près ! Je jette mon dévolu sur le col de Larrau, que j'adore, et sur le camping de Larrau. Journée exceptionnelle, une fois de plus, de par les paysages fantastiques. Et aussi parce que j'ai perdu ma frangine le long de la route, vers 11 heures en gros. Mais par une chance inouïe, je lui avais envoyé un mail hier lui disant mon intention d'aller au camping de Larrau en France. Et lorsque je suis arrivé au camping, elle y était depuis seulement quelques minutes, bien qu'elle ne soit pas du tout passée par la même route que moi, ni même le même col ! Comme j'ai sélectionné beaucoup de photos, qu'il est tard, je ne vous écrirai pas beaucoup de commentaires, car les proprios ferment la salle d'accueil à 20 h...



SOS del rey catholico, c'est le nom de cette petite ville !!

Très loin, les sommets des Pyrénées.

Un village complètement abandonné, et depuis fort longtemps. Très curieux !

Au loin, la embalse de Yesa.

Et notre dernière sierra espagnole !

Franchissement du fleuve Aragon, avec les truites qui vont bien....

Derniers (ou premiers) contreforts des Pyrénées, dans la vallée du rio Esca. Fantastiques murailles de pierre, avec les vautours qui vont bien. C'est là que je perds ma soeur.

Et ça continue par la vallée du Roncal, par laquelle nous étions entrés en Espagne. Je la quitte pour rentrer par la vallée du rio Salazar, plus à l'ouest. J'apprends ce soir que ma soeur a continué tout droit...

C'est ici à Burgui que je par vers le nord-ouest pour rattraper l'autre vallée.

Et ici commencent les 10 km de la montée au col de Larrau, un de mes cols pyrénéens préférés, tant il est photogénique. Admirez...

... suivi par dix kilomètres de descente jusqu'au village de Larrau. Quelles merveilles de la nature, sur cette route !!!

Nous voici donc de retour dans notre beau pays. Ciao ciao !

Page précédente: Esp20171008
Page suivante: Esp20171010


Depuis le 06/06/2005 Visites:919485 Aujourd'hui :160 Maintenant:9 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)