19ème jour

Vendredi 2 mai 2008.

 

Réveil à 8 heures. Et envie de me lever. Donc, lever à 8h05. Le ciel est pratiquement totalement bleu!
Petit déjeûner très lent, je prends tout mon temps, et il est finalement dix heures lorsque le moteur d'Akitsu vrombit.
Il faisait 8 degrés à 8 heures, il en fait 12 lorsque je pars.

C'est toujours la campagne. En fait, pour être clair, si vous ne venez pas ici,
vous n'aurez rien loupé... Pour ma part, c'est différent. Je ne savais pas
que c'était aussi plat, j'ai donc le plaisir de la découverte.

Kirnitty (3). Ce n'était pas mon itinéraire exact. Mais sur mon atlas,
j'ai vu que je pouvais passer par une très jolie route de montagnes
Sans vraiment me rallonger.

Et j'ai drôlement bien fait. C'est magnifique. Ce sont toujours les
Slieve Bloom Mountains, dont j'ai vu un morceau hier.

La route, minuscule, à tel point que je croyais m'être perdu, attaque
la montagne en ligne droite, ce qui doit nous faire de bons pourcentages,
mais non indiqués. En tout cas, pour Akitsu, juste une formalité!

J'essuie le reste d'un grain. Le ciel n'est pas resté bleu longtemps.
En fait, c'est très orageux, et toute la journée, je vais jouer à
cache-cache avec les nuages. Je vais prendre quelques "saucées",
mais rien de bien méchant. Les gros cumulo -je ne suis pas sûr que ce soient
des nimbus-, sont énormes et d'un noir d'encre. Je ne me suis pas trouvé
en-dessous pendant qu'ils lâchaient leur bombe, je n'ai eu que des morceaux...

La vue du sommet est époutouflante. Une plaine à perte de vue.

Les villas des fermiers sont impressionnantes. On dirait des maisons
coloniales, dans un pays en cours de colonisation. Je suis époustouflé
par le nombre de ce type de maisons en construction ou à l'état pratiquement
neuf. Il y a certainement eu des quantités de subventions balancées dans le secteur
agricole ici, car croyez-moi, ce sont de très belles villas. Certaines
me font penser à Dallas -vous savez, le feuilleton ricain du Texas avec le
méchant JR, qui passait il y a bien des années...- bref, juste pour vous dire
que ce ne sont pas des petites maisons de lotissements de par chez nous!

Et toujours, à côté, un ou plusieurs gros 4x4 noirs aux vitres fumées...
Comme je les déteste.

Ce col est impressionnant. Juste au-delà de ce virage, une longue descente
de 6-7 kilomètres, en pente douce, vers la plaine (juste après 4). Mais l'impression
que j'ai eue en passant, c'est celle d'ouvrir une porte vers un nouveau
monde! Fabuleux. J'ai descendu cette pente entre 50 et 60, en laissant
glisser Akitsu en 5è, les virages étaient faciles, et je voyais l'ombre de petits
nuages, sur la petite route, qui se déplaçaient presque à la même vitesse
que moi. Il y a donc un peu de vent... Je recommande cette descente
à tous les amis cyclistes qui me lisent -s'il tant est qu'il y en ait-, mais je ne
leur dis pas comment y monter, car c'est bien ça le problème, avec les vélos...

Cimetière de Rosenallis (5)

Et son église

La route entre 5 et 6

Clara (entre 7 et 8). Je suis allé me faire faire un sandwich dans un pub.
L'église est monumentale.

Clara

Au nord d'Athlone, en allant vers le Lough Ree (lac). Je voulais
manger mon casse-croûte au bord de ce lac, et je suis vraiment
très satisfait de moi -et de mon atlas, car j'y suis arrivé sans un faux pas.

Voilà le lac. Un pêcheur dans sa barque, avec petit moteur électrique
Inaudible. Quelques cygnes.

Ballynahown, sur la route de Clonmacnoise.

C'est plat, les routes sont très étroites, et particulièrement défoncées,
avec de tels dos d'ânes que si j'avais été avec Pégase -le Bugman 650-, j'aurais
certainement décollé!

Je fais un détour de 2 km, et de un kilomètre à pied... pour aller voir
une vieille pierre, avec deux traces de pas imprimées dans la pierre.
Décevant!

Clonmacnoise. (11) Un monastère énorme, du moins d'après ce que j'ai lu
dans tous les guides, et c'est pourquoi je l'avais mis sur cet itinéraire.

Bon, le peu que j'en vois me suffit amplement. Je n'ai aucune envie,
tout compte fait, d'aller y voir de plus près. Je ne me reconnais plus.
Bon, il faut dire que c'est payant, cher, et que visiter ce domaine
correctement nécessite une demi-journée. Comment voulez-vous
que je rentabilise ça en 30 minutes...???

La rivière Shannon m'intéresse bien davantage. Ses rives ne sont
pas protégées, ce qui fait qu'elle s'écoule dans son milieu naturel,
débordant par endroits. C'est magique.

Vous voyez -un peu plus loin-, sa largeur se modifie sans cesse, selon le niveau
de ses rives.

Voilà exactement le genre de maisons qu'ils construisent. J'en ai vu des
dizaines dans toute cette contrée, hier aussi.

Shannon Harbour (en 13). Le nombre de bâteaux en attente ici est impressionnant.
Mais je ne sais pas s'ils attendent, ou si c'est un dépôt, car certains ont l'air
très vieux et très mal en point.

De l'autre côté du pont. Je vous le dis;, c'est énorme!

Le canal passe juste derrière moi, perpendiculairement à la route.
Ici, je viens juste de passer le pont.

Banagher, et le pont sur la Shannon.

La cathédrale de Clonfert, perdue au milieu des champs, dans un village
d'une dizaine de maisons. J'ai eu du mal à la trouver, je me suis même payé une rallonge
d'au moins 15 kilomètres, mais je ne le regrette pas!

C'est un superbe monument, très particulier.

Pierre tombale exceptionnelle. J'en ai déjà vu quelques unes de ce
type. Elles datent du Moyen-Âge.

Une autre.

Vraiment, la plus belle église d'Irlande, pour l'instant, et selon mes propres
critères, qui ne valent que ce qu'ils valent!

L'église de Portumna. Une tour immense. le reste de l'église est
proportionnel.

Et mon camping, à Mountshannon. C'est le Lakeside Holiday Park.
J'y arrive vers 18h30. Le patron, un jeune super sympa, m'apporte
le courant dans la tente et me donne le code pour avoir une connexion
internet WiFi dans la tente. C'est vraiment énorme!

Et ça marche instantanément. Mais dix minutes seulement. Juste eu le temps de
récupérer mes mails, pas même pu répondre, ni envoyer un mot.

C'est la vie...

Il est 232h30, et il pleut à verse.... Je crois bien que ma chance avec le temps est en train
de tourner! Mais entendre la pluie sous la tente, j'aime beaucoup ça.
Et je l'entends depuis plus d'une heure.

 

192 photos. 260 km

Page précédente: 18ème jour
Page suivante: 20ème jour


Depuis le 06/06/2005 Visites:862328 Aujourd'hui :58 Maintenant:9 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)