30ème jour

Mardi 13 mai 2008.


Vous apercevez sur la carte des morceaux d'itinéraires de couleur gris-vert avec un pourtour blanc. ce sont encore des routes que Autoroute Express ne connaît pas, c'est vraiment pénible! Donc, pour vous y retrouver, après 2, je prends ce premier morceau gris-vert qui va en 6 (Je suis passé deux fois dans ce village, Camp). Ensuite, de Camp (le 6), je vais en 3 via Lispole et Dingle, en prenant ce 2ème bout peu avant Lispole. Et enfin, après 5, je reviens à Dingle, et je prends le grand morceau qui passe par le Connor Pass, pour revenir à Camp, puis Tralee, et en 7, c'est Ardfert et le camping...

Réveil à 8h20, lever à 8h22... Même temps qu'hier. Peut-être un peu plus brouillé. Toujours est-il que je plie la tente en tee-shirt, c'est ous dire! Je pars finalement à 10 heures... Toujours aussi lent, incorrigible!

Milltown, en 2. Une photo pour Pirmil. Pourquoi le drapeau Breton flotte-t-il ici, à côté du drapeau Irlandais et du drapeau Européen, mystère. Je te laisse le soin de chercher la réponse, Stéphan!

Castlemaine, un peu plus loin.

Fybagh, quelques km plus loin. Un petit vieux est venu discuter, j'étais stationné devant sa cour pour prendre mes photos. Super gentil.

L'église de Fybagh, en sortie de bourg.

Même certains ateliers sont décorés. Je suis complètement amoureux de leur style de peinture de leurs bâtiments et maisons. Je trouve que les choix des teintes sont toujours judicieux, et qu'ils ont l'art de rendre joli un immeuble d'origine tout-à-fait banal!

Tiens, mais ce sont des Triumph, il me semble, non?

Et voilà la Dingle Bay. En fait, la péninsule que "j'attaque" aujourd'hui est la Dingle Peninsula. Donc, je disais, on voit la mer, mais les rives de la péninsule parcourue hier sont à peine visibles.

Or, un peu plus loin, je vois une route sur ma droite qui annonce un panorama. Je m'arrête et vérifie sur la carte. C'est une petite route qui rejoint l'autre côté de la péninsule. Vu la brume, autant aller voir ça; en plus, elle va dans la montagne, ce ne peut donc qu'être mieux! C'est la fameuse première route rajoutée à la main sur ma carte, qui conduit à Camp.

Et voilà le travail! Cinq minutes, je dis bien cinq minutes seulement, se sont écoulées depuis que j'ai quitté le rivage sud de la Dingle Peninsula. Magique! La montagne, pour moi, c'est le top. Et pour Akitsu aussi, je vous l'ai dit, elle grimpe n'importe quoi.

Une route-rando-piéton comme je les aime. Et bien sûr, pas un chat! Quand je coupe le moteur, ce que je fais systématiquement à chaque photo, c'est le silence total. Quelques chants d'oiseaux au pire, mais je ne trouve pas ça déplaisant, vous pensez bien!

Coup d'oeil arrière pour voir la Dingle Bay et les côtes de la péninsule d'hier. En fait, mon choix est totalement judicieux. je vois beaucoup mieux la baie, je n'ai plus de circulation, et j'ai de superbes paysages montagneux et curieusement, sans brume!

Ah si, ça monte, mais avec Akitsu, je ne suis jamais certain, tellement elle s'en "balance"...

Ah ben en effet, on a bien grimpé. Et on arrive ici en 5 minutes -si on ne prend pas de photo. C'est en effet très court. La péninsule ici fait 8 km de largeur seulement, en ligne droite.

Il y a une montagne au loin, le Caherconree -je pense-, qui a une forme que je trouve superbe!

Beaucoup de tourbe a été prélevée par ici. Ce que l'on voit, ce sont des endroits qui n'ont pas été touchés.

Et voici le col, et l'autre versant de la péninsule. Au loin, vous apercevez la mer comme moi. Sa teinte est d'un bleu nettement plus foncé que celui du ciel. Comme c'est la dernière péninsule, c'est la mer à perte de vue, l'Océan Atlantique dans toute sa grandeur!

La superbe montagne dont je vous parlais.

La descente est très courte, mais quelle descente! Le pourcentage doit être très élevé, j'étais absolument obligé de freiner en première, Akitsu était emportée à près de 50 km/h...

Vue d'en bas...

Les paysages pendant la descente vers Camp.

La côte à Camp. D'immenses plages de sable et de dunes herbeuses et très plates. Longer la côte ne présente aucun intérêt, mais de toute façon, je dois retourner de l'autre bord, car le plus joli est du côté de la Dingle Bay. J'y retourne donc par la N86. Vous voyez sur la carte, entre 6 et Anascaul, je retraverse la péninsule par l'intérieur un peu montagneux, mais c'est une grande route, et les paysages sont assez moyens.

La route s'élève, je domine donc bien la plaine côtière.

La vue porte extrêmement loin, mais la brume... En tout cas, dans le lointain, c'est la baie de Tralee!

Je préfère de beaucoup regarder vers l'intérieur des terres!

Zoom sur le muret de pierres. Il y a des montagnes qui sont barrées du bas jusqu'au sommet d'un mur droit comme un "I". Un gars possédait la partie droite de la montagne, et l'autre la partie gauche, carrément! Mais j'essaie d'imaginer l'énorme travail fourni par les pauvres qui ont construit ces murs. C'est gigantesque!

Anascaul. Juste après, je vois une petite route descendant sur la côte, et qui remonte ensuite sur ma route principale, la N86. J'ai bien le temps aujourd'hui, je vais aller voir.

Oui... Encore une fois, excellent choix!

J'arrive à la mer. Ce brouillard noie les couleurs, mais je vous garantis que c'est digne des paysages de la Côte d'Azur, pour prendre une référence que tout le monde connaît -enfin, que les Français connaissent!

Une vieille tour domine la crique au bord de laquelle j'aboutis.

Et une belle plage de galets...

Pour vous donner une idée de l'échelle, il y a deux chevaux au pied de la tour, dans ce grand pré, et on ne les voit même pas! C'est grandiose.

Alors voilà. Il y a les grandes plages de sable fin comme en Vendée, il y a les grandes plages de galets chez nos amis de la Somme, et il y a les plages de galets géants d'Irlande. La botte pour l'échelle. Je crois bien que je n'avais encore jamais vu d'aussi gros galets.

Bon, si j'ai enlevé mes bottes, c'est parce que j'ai mangé sur les galets, j'ai enlevé bottes et chaussettes, je me suis allongé sur les galets, et je me suis offert un super bain de... soleil! Délicieux.

Je vous rappèle que ces montagnes sont celles visitées hier, les plus hautes d'Irlande.

Je rejoins ensuite la N86 peu avant Lispole.

Il y a beaucoup d'endroits sur la route où je trouve des statues dédiées à la "Vierge Marie". Les Irlandais semblent la vénérer pas mal. Je me souviens avoir discuté avec un Irlandais -en sortant de l'hôtel où l'on m'avait laissé la salle de réception et Internet- qui me disait revenir d'un pèlerinage à Lourdes, où il avait d'ailleurs eu un temps fantastique. Il était enchanté!

L'église de Lispole.

Arrivée à Dingle.

Quelques maisons et hôtels de Dingle.

Avec les bateaux ancrés au bord de la pelouse...

A la sortie de Dingle, en allant vers 3.

Entre Dingle et Ventry. Ici, j'ai failli me casser la figure. J'étais en équilibre instable, très instable même, comme très souvent lorsque je prends des photos. En effet, il m'est la plupart du temps impossible de béquiller pour m'assurer, car le bord de la route est en trop forte pente pour que je puisse me le permettre. Par contre, je suis toujours en prise. Mais, ici, la roue avant a soudain bougé, car elle était elle-même en limite entre le goudon et l'herbe, et il y a toujours un trou plus ou moins profond entre les deux. Je ne suis pas tombé, mais je peux vous garantir qu'il s'en est fallu d'un rien, divisé par un million...

C'est bien sûr très très joli, je ne vous dirai pas le contraire!

Toute la maison est en pierres, y compris le toît, et tout avec les mêmes pierres. C'est très curieux. Il y avait plusieurs voitures stationnées sur ce parking, toutes immatriculées "Irlande". Mais tous les occupants parlaient Français... C'est incroyable le nombre de nos compatriotes que l'on trouve là-bas. Ils prennent l'avion et louent une voiture, c'est pour ça qu'on ne les distingue pas forcément...

C'est toujours la péninsule d'hier. je suis encore sur la partie de route avant 3. Mais c'est la fin, on arrive au bout...

Voilà, ça sent la pointe... On l'aperçoit tout au fond, une succession de petites îles acérées, un peu comme dans le Finistère, en face de l'île de Sein.

La mer est à ma gauche, et la route tourne à angle droit à gauche au fond, on remarque le début du virage. Et dans ce virage, j'ai passé mon premier gué! En effet, le ruisseau qui descent a emporté le bord droit de la route, et a pris possession de celle-ci. Et j'ai manqué me casser la figure. Ben dis donc, je crois bien que je ne passerai pas de gués en Islande, je me contenterai de les photographier!

Les goélands ont bien compris qu'il y avait des trucs à gratter ici, avec les touristes! Ces derniers leur lancent des morceaux de sandwichs...

En face des îles de la pointe, dans un des derniers virages....

Cette route est vraiment la plus belle route côtière que je longe depuis le départ. Enfin, depuis le temps que j'attendais d'en trouver une.

La quantité de murets dans les pentes descendant vers la mer est impressionnante!

Le bout de la Dingle Peninsula.

Dunquin, juste avant 4. Il y a une énorme quantité de maisons offrant le Bed and Breakfast, enfin, "vendant" le "B & B". Sur certaines, les lettres sont peintes sur la maison, et c'est toujours de très bon goût!

Un peu plus loin, j'ai eu la surprise de voir ce fabuleux spectacle de ces fantatstiques crêtes de falaises.

Je pense qu'il y a bien une semaine de randonnées à faire sur les falaises dans ce coin.

On dirait des pyramides. Ce ne sont pas les pyramides de Chéops, mais les trois pyramides de la Dingle Peninsula. J'ai été bluffé, et c'est tant mieux, car je suis habituellement déçu par les côtes. Henry et maud me l'avaient bien dit hier, et je confirme. Cette péninsule, il faut la faire aussi sur les côtes.

Un car de touristes avait déversé sa cargaison... Je vais vous dire un truc. Je ne viendrai pas ici en été, ce doit être absolument horrible. Aujourd'hui, pour la première fois depuis mon départ, j'ai été gêné par les touristes. Mais quand je pense à la publicité qui est faite partout, dans tous les guides, sur le "Ring of Kerry" -circuit faisant essentiellement le tour des côtes du Kerry-, eh bien sans moi, les amis. D'autant plus, comme je vous l'ai dit, que certaines parties ne sont même pas intéressantes...

Petite route conduisant sur une plage. Il y en a un peu partout. je n'en ai pris aucune. Si vous venez là, il faudra les faire, c'est évident! Mais pour stationner votre véhicule....???? Bon courage!

Voilà, un dernier regard vers ce rivage, ici aux environs de 4. La côte est redevenue très plate, comme vous le voyez. Je retourne à Dingle sns aller explorer plus haut, estimant avoir vu ce que je voulais voir.

Dingle.

C'est superbe, je ne me lasse pas de ces maisons. Je finirais presque par aimer les villes juste pour aller photographier ces belles façades.

Le Connor Pass. C'est donc toute la partie en grisé -quand je pense que je ne l'ai pas sur mon logiciel...
Très belle route entièrement refaite dans la partie montante (vers le Nord), mais sans aucun parking! Donc aucune photo de la montée, mais qui est très agréable à rouler en moto, belles courbes faciles mais "motardes" à souhait! Le parking est au col. Il y avait même un vendeur de glaces dans un petit camion. Or, à chaque fois que quelqu'un lui en achetait une, il mettait son moteur -très bruyant- en marche. Une horreur! Quel soulagement quand iul l'arrêtait.

La vue côté baie de Dingle, vers Dingle, est très mauvaise pour moi. Brume plus contre-jour... Par contre, côté Atlantique, c'est fantastique. On voit tès bien toute la baie, plus toute la montagne qui la précède, plus des lacs, plus... Un panorama inoubliable.

La descente, quand à elle, est une très vieille route, très étroite, avec des passages "en balcon" avec juste un petit muret de pierre me séparant du précipice... Très impressionnante!

Ici dans sa partie terminale, plus récente et plus large.

Et l'arrivée en bordure de mer. C'est plat, c'est fade, c'est monotone. Du coup, je vais accélérer, et c'est entre 80 et 100 que je vais terminer le parcours jusqu'à Tralee.

Ardfert, le village avant le camping, possède une très belle cathédrale. L'entrée étant payante, je me suis contenté de quelques photos extérieures...

C'est un camping de mobile-home, et je suis la seule tente. la patronne me demande 9 euros, mais ne me fait pas payer l'électricité. C'est génial.

Je saisis donc dans ma chambre, sur ma chaise. Il y avait longtemps....

 

335 photos. 193 km

Depuis le départ, 5.242 km

Page précédente: 29ème jour
Page suivante: 31ème jour


Depuis le 06/06/2005 Visites:852738 Aujourd'hui :226 Maintenant:8 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)