41ème jour

Samedi 24 mai 2008.

Je suis réveillé à 5h30 par les "Croa Croa Croa" des corbeaux d'Irlande du Nord.... Ce sont toujours les mêmes. Bien que mon frère m'ait signalé que nous avons les mêmes en France, ce sont ceux que l'on appèle les "choucas"... Je n'en suis pas certain! Mais peu importe, je ne les aimais pas, et je vous le confirme! Evidemment, il est quand même un peu trop tôt.... C'est finalement à 7h30 que je me lève, pour ne partir qu'à 9h10, car j'ai beaucoup discuté avec mon voisin, le prof de maths.

Ah oui, je ne vous ai pas raconté. Hier soir, un jeune homme est venu installer sa tente près de la mienne, et nous avons de suite sympathisé. Son épouse est professeur de Français et lui-même professeur de mathématiques dans une petite ville d'Irlande du Nord, dont je n'ai pas retenu le nom. Il est là en tant que "leader" d'un groupe de jeunes venus passer leur brevet de ??? -il s'agit d'un brevet très prisé sur les CV en Irlande du Nord, un genre de secourisme avec séjour en montagne, surtout d'aide aux personnes, non obligatoire mais que beaucoup désirent posséder. Il est ici en haut, son groupe est en bas dans la prairie, il peut les surveiller. Il a deux petites filles, et son épouse reste à la maison -3 ans et 5 mois, si j'ai bien compris-, mais il pense qu'elles viendront toutes plus tard. Son père a fêté ses 60 ans voici 3 mois, et ils lui ont offert -ses enfants- la location d'une moto et un séjour en Ecosse, un de ses pays préférés, ainsi que l'Islande.

En tout cas, je le laisse, car il part rejoindre son groupe. Deux autres adultes dirigeant un autre groupe de jeunes viennent aussi me parler. L'un d'entre eux est motard de police. Il est venu en France quand il était jeune, et me demande de quelle région je suis. Je le lui dis, et il me dit ne pas connaître. Pour sa part, il était en Vendée, et a passé trois semaines dans un camping à Brem-sur-mer... Vraiment incroyable. C'est tout près de chez moi, vous pensez si je connais! Il n'avait pas compris mes explications, du moins les noms de villes citées -je dis toujours entre Nantes et La Rochelle... Mais à lui, j'aurais dû dire "Vendée". C'est fou, tout de même, ces rencontres, et toutes ces vies entremêlées, qui se recoupent par moments! Je suis assez fasciné par ça. Regardez ce cas-là. Il est possible que je l'aie déjà cotoyé pendant les trois semaines qu'il a passées à Brem... Coucou à Pauline en passant... C'est une de mes belle-filles, et c'est justement son pays!

Il fait très froid ce matin -11 degrés. Enfin, j'ai déjà connu bien plus froid, mais je ne sais pas pourquoi, je suis gelé. peut-être le fait d'avoir discuté en plein vent -il y en a encore aujourd'hui. Du coup, je mets mes protections de pluie, qui servent autant pour le vent, et alors là, quel bonheur! Plus rien ne m'atteint. Je peux partir, au chaud cette fois!

La prairie telle qu'elle est ce matin lors de mon départ du Lodge.

Je viens de quitter le camping. Le soleil commence à poindre le bout de son nez, finalement!

Entre 1 et 2

La montagne devient plus nue. Mais je m'en éloigne. En fait, ce massif, appelé Mourne Mountains, n'est traversé que par une route. Ils essayent d'en faire un Parc national en ce moment. La plus grande partie n'est accessible qu'aux randonneurs!

Lac de barrage, se trouvant en 2

Descente depuis le lac jusqu'au croisement de la route que je prendrai pour aller en 3

Ce ruisseau est ce qui est filtré par le barrage. Il s'agit donc de l'ancienne vallée naturelle de la rivière qui coulait ici jadis...

Entre 3 et 4, la route traverse une belle forêt, la forêt de Rostrevor.

Bizarre, les coupes de bois dans la forêt.

Toujours entre 3 et 4

Rostrevor en 4

Eglise de Rostrevor. Chaque ville ici a au moins deux églises. C'est beaucoup plus pratiquant qu'en Irlande. Ici, j'ai vu des jeunes filles en tenue de communiantes, et toute la famille habillée en "dimanche", "sur son 31" comme on dit.

Toujours à Rostrevor. Attention, si j'ai photographié, c'est parce que ce sont des peintures, pas des affiches collées....!

La Royal Mail, la poste d'Irlande du Nord, en rouge comme en Angleterre. Mais je suppose que c'est le même organisme qui régit tout le Royaume-Uni, enfin, je pense! Ce sont des Fiat. En Irlande, la couleur de la poste est le... VERT, évidemment!

La baie de Rostrevor. Une superbe baie, mais bien triste sans l'eau, partie faire un tour de l'autre côté du globe!

Warrenpoint et sa plage, en 5. Reghardez la carte. La baie se resserre de plus en plus, et devient très étroite, mais se poursuit jusqu'à Newry, en haut (en 18). Et il n'y a pas de ferry! Je suis déjà passé à Noury hier soir. Et comme je veux aller voir l'autre côté, le comté de Louth, je dois faire le tour complet par Noury! Et vous savez quoi? Je viens de faire mon plein d'essence à Rostrevor, et je réalise, en regardant mieux ma carte, que l'autre côté, eh bien, c'est l'Irlande.... J'ai payé 1,58 le litre ici, et il est à 1,30 de l'autre bord.

Donc, la montagne que l'on voit sur cette photo appartient à l'Irlande. Newry est en Irlande du Nord, vous voyez où se trouve la frontière sur la carte (le rose représente l'Irlande du Nord).

Un bateau quittant Warrenpoint.

Je longe maintenant la baie jusqu'à Noury. Le chenal n'a plus beaucoup d'eau, vu son étroitesse. Ici, une vieille tour.

Vue depuis la tour, en regardant vers l'arrière. Les montagnes sont donc du côté Irlandais, dans le Louth.

Cette curieuse tour ronde se trouve juste en face de moi, toujours depuis le même endroit.

Et ce château se trouve de l'autre côté de la route, donc côté Irlande du Nord. La propriété, très bien cachée par une superbe frondaison d'arbres, semble être de très grande qualité...

Peu après, je désire tester la pression de mes pneus, car je constate que mon pneu arrière perd ses dessins à grande vitesse, et je le soupçonne d'être un peu dégonflé. Mais c'est encore raté. En effet, c'est tellement mal fait sur la Transalp, que les embouts standards des stations ne correspondent pas! Un gars me dit d'aller dans la zone industrielle de Newry, dans une entreprise du même genre que nos "Feu Vert" et consorts....

Et j'y rencontre Przemek. Vous l'avez compris, vu son prénom, c'est un Polonais. Il est super sympa, toujours le sourire. Il me dit beaucoup aimer la France, et qu'il aimerait bien parler Français, mais que c'est trop dur. Il est ami avec le champion de France de Kickboxing, de Marseille. Il a beaucoup pratiqué ce sport. Il travaille en Irlande du Nord depuis plus de trois ans, car il a plusieurs membres de sa famille qui y étaient venus s'installer avant lui, et il est venu les rejoindre. C'est lui qui contrôle la pression des pneus d'Akitsu, qui était bonne. On discute, mais son patron arrive, un peu en rouspétant, lui indiquant qu'il y a du boulot. Il voulait que je le photographie avec Akitsu, et le patron l'avait déjà envoyé au fond du garage. Mais je le rappèle, tout en discutant et souriant avec le patron, pour faire la...

photo qu'il veut, et que je vais lui envoyer. Ce qui est un peu dommage, c'est qu'il est un peu tendu, à cause du patron...
En tout cas, merci à Przemek pour son sourire, sa gaieté communicative, sa gentillesse. Et vive l'amitié Franco-Polonaise, vive l'Irlande du Nord, et vive l'Irlande tout court. Et vive la France, pendant qu'on y est!

Une des églises de Newry. Il y en a plusieurs. Entre-temps, j'ai enlevé ma combinaison, car il fait plus de 18 degrés, et je commençais à étouffer!

Et je redescends de l'autre côté de l'étroite baie. Elle est en plus doublée d'un canal que voici, le Newry Canal, ouvert en 1742.

Il n'est plus utilisé aujourd'hui, excepté par les pêcheurs.

Il ont installé des portes automatiques aux écluses situées sur la baie, qui permettent le renouvellement régulier de l'eau.

Eglise d'Omeath (en 6)

Entre Omeath et Carlingford -donc entre 6 et 7. J'étais en face tout-à-l'heure.

Le château de Carlingford en 7

Vue sur la rive opposée du Carlingford Lough, nom donné à l'immense baie servant de frontière entre les deux pays.

Je fais le tour de la péninsule entre 8 et 10. Rien de bien terrible. Il faut dire qu'à ce moment, vers midi, le temps est redevenu bien maussade, gris, triste, venteux... Je décide alors de couper par la montagne.

Et comme à chaque fois, j'y reçois ma bouffée d'oxygène.

Entre 12 et 13. C'est tout simplement magnifique.

Bientôt, depuis les hauteurs, j'aperçois le Carlingford Lough dans son ensemble. Les montagnes au fond à droite sont justement les Mourne Mountains derrière lesquelles se situe mon camping.

Zoom sur Warrenpoint, vous vous souvenez, d'où sortait le gros bateau photographié ce matin!
Malheureusement, je ne vais pas trouver la petite route que je cherchais, encore à cause de ce formidable défaut de signalisation. C'est vraiment très regrettable d'avoir loupé ainsi plusieurs routes qui étaient sublimes. Celle-ci, vu son dessin sur la carte, l'était très certainement. Mais il faut bien en laisser pour une autre fois, n'est-ce-pas?

Zoom sur le sommet d'une des églises de Newry, où je suis finalement revenu, par obligation. Je vais à la bibliothèque. Elle est très grande. malheureusement, l'accès Internet y est payant -ce qui est très très rare en bibliothèque- à 1,50 £ la demi-heure! Et interdit d'y connecter son PC. Je pars à la recherche d'un cyber-café, et j'allais abandonner -beaucoup de circulation, ville difficile à aborder géographiquement. je demande vraiment par acquis de conscience envers moi-même uen dernière fois, et les explications du gars sont tellement bonnes que j'y suis en 5 minutes, que l'info est exacte, et que le café est superbe et très moderne!

C'est ici, au rez-de-chaussée. Je vais y prendre un très grand "café au lait" -c'est d'un banal...- et un gros sandwich, et je vais finalement y rester plus de deux heures! Partage de nouvelles avec la famille, les amis, réponses aux e-mails, mise à jour du site, téléphone avec Skype.... Tout. C'est génial. je suis bien au chaud, Akitsu sous mes yeux, je ne pouvais rêver mieux! J'avais un peu peur de payer Internet, car l'accès y était codé, et un compteur défilait, mais non, c'était "compris" dans le prix!

Un grand hôtel juste à côté.

Encore une autre église de Newry, photographiée en partant.

Et encore une autre...

La tour photographiée ce matin. Avec le soleil, tout change, c'est incroyable! En effet, il n'y a presque plus de nuage du tout ce soir!

La côte à Warrenpoint.

La plage de Warrenpoint, vue vers le large, et donc vers la sortie du Carlingford Lough, pour ceux qui suivnet. Ce qui signifie que la côte à droite est en Irlande, au niveau de Carlingford justement...

La baie de Rostrevor. Quel changement par rapport à ce matin, n'est-ce-pas? Finalement, l'impression que l'on retire d'un paysage et aussi d'une région peut être très fortement influencée par la météo que l'on y a...

Une allure de Côte d'Azur maintenant, c'est proprement incroyable!

Les maisons face à la mer...

Le banc traditionnel.

Je ne veux pas retoruner par la même route, j'y ai déjà été assez obligé aujourd'hui! Ici, la côte vers Kilowen, en 24

Une église à Kilkeel en 25

Et je repars dans la montagne, par la B27, entre 25 et 2. Ici, assez près de 25

Eglise de Attical, un petit village peu après Kilkeel. J'étais une fois de plus perdu sur les petites routes, et ce fut encore la galère pour revenir sur la B27...

Des murs à perte de vue, parallèles les uns des autres.

Zoom sur un mur. Voilà. C'est très très spécial ici, sur un secteur de quelques kilomètres seulement, les murs sont faits de pierres juste posées les unes sur les autres, sans aucun liant, mais sans aucun travail non plus pour les ajuster.... C'est très très particulier! Et il y en a des kilomètres comme ça. Personnellement, je trouve ça extrêmement intéressant, ce doit être mon côté fainéant. Mais bon, voilà, ça marche, la preuve! Alors pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple!

Les Mourne Mountains.

On dirait que cette montagne a en partie explosé. Des blocs de rochers de toutes tailles sont disséminées partout à la ronde, comme s'ils avaient été expulsés avec violence!

Regard en arrière. Vous ne le voyez peut-être pas, mais à gauche comme à droite, la zone bleutée, mais plus foncée que le ciel, c'est la mer d'Irlande, derrière Kilkeel.

La route qui grimpe à ce col d'où je prends la photo est superbe, et toute neuve au niveau de son revêtement!

Et j'arrive à nouveau au fameux lac de barrage vu ce matin en 2

Le barrage se trouve entre les deux monts, bien sûr.

Ici, entre 2 et 26

Les murs dans la montagne. J'ai lu quelque part que leur ancienneté est énorme, et que certains ont été créés avant l'an zéro de notre ère, voici donc plus de deux mille ans, ce qui m'a beaucoup surpris.

Juste avant d'arriver au camping.

Et voilà encore une belle journée qui se termine. J'ai un peu "glandouillé" cet après-midi, mais il faut bien donner des nouvelles de temps en temps à ses proches, non? Demain, direction le Nord....

 

 

 

300 photos. 152 km

Depuis le départ, 6.810 km
Depuis le départ, 8.235 photos
Compteur Akitsu, 20.821 km

Moyenne quotidienne depuis le départ - 166 km
Moyenne quotidienne depuis le départ - 201 photos

 

Page précédente: 40ème jour
Page suivante: 42ème jour


Depuis le 06/06/2005 Visites:891379 Aujourd'hui :87 Maintenant:8 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)