42ème jour

Dimanche 25 mai 2008.

Il y a du bruit depuis un moment sur le terrain de camping. C'est normal, car c'est un camping familial, il y a donc énormément de gamins, et en plus, c'est le week-end. De ce point de vue, je n'ai pas bien choisi, car les campings familiaux, oui, mais en semaine seulement! Donc, j'ai été réveillé, en premier lieu, par mes amis les corbeaux! Mais je me suis rendormi dans la seconde qui a suivi, ou presque. Par contre, les gamins, les parents qui parlent fort comme s'ils étaient seuls.... J'ouvre les yeux, pensant qu'il était 8h30... Et il était 7h30! Bon, tant pis, je suis bien réveillé, et en plus je m'en vais, donc la tente à plier, etc.... C'est parti. En plus, il me reste un jeton de douche, je vais m'en prendre une avant de partir, ce qui est plutôt rare, car en général, c'est quand j'arrive!

Newcastle, en 3. Je suis parti vers Bryansford -qui est d'ailleurs la ville de mon lodge, mais qui en fait en était assez loin... L'adresse était le nom d'une rue de Bryansford, mais en fait de rue, c'était carrément une route qui longeait toute une vallée sur plsusieurs kilomètres! Bref, je ne comptais pas descendre sur la côte, mais filer directement vers Dun drum (en 4). Mais une fois de plus, j'ai pris la mauvaise routet sans même m'en apercevoir, comme si souvent. Donc, au niveau de la signalétique routière, Irlande du Nord et Irlande, même combat. Ce doit être dans les gênes Irlandais. Très sincèrement, ils battent de records dans le domaine, c'est absolument hallucinant. Je suis "vert", comme disent les "djeunes"... Du genre, deux routes, deux panneaux, deux directions opposées, et sur les deux panneaux, la même ville, qui en plus est celle d'où je viens.... Du vécu, promis juré!

Ceci dit, pour Newcastle, je suis content, car c'est une très jolie ville. Il y avait une trentaine de motos, ça tournait dans tous les sens!

La plage de Newcastle. Enfin, un bout de plage.

Des vagues blanches, et courtes. Il y a du vent, énormément de vent. Par contre, il n'y a pas de nuage, le ciel est bleu pale, mais c'est un ciel vierge! Je suis vraiment chanceux, quand même, côté météo!

Les Mourne Mountains tombent dans la mer d'Irlande ici à Newcastle.

Au fait, beaucoup de gens sont à la messe, je vois des entrées et des sorties d'églises avec pas mal de monde, tous très bien habillés, et les cloches sonnent. C'est la grosse différence avec l'Irlande, du moins ce que je ressens!

Akitsu à Newcastle, un peu crâneuse quand même!

Peu avant Dundrum, entre 3 et 4. La baie, vide en ce moment, puisque la mer en est partie! Au fond, vous le savez maintenant, les... les.. Mourne Mountains! Bravo!

Bon, elle penche un peu. J'en ai fait une autre, que je pensais plus droite. Et vous savez quoi? Elle penche aussi, mais de l'autre côté... En fait, c'est parce que je suis stationné en avant de l'église, et je dois me retourner sur ma selle pour la photographier, je perds donc la notion de l'horizontabilité. C'est une des églises de Dundrum. Enfin, c'est l'église Anglicane.

C'était noir de monde. Il y avait un gars qui faisait la circulation sur le parking de l'église -pas celle-ci, l'autre, l'église catholique romaine. Et en face de l'église, il y avait une brocante dans un immense champ le long de la baie, et c'était une énorme brocante. Si je n'avais pas été seul, j'y serais allé, pour voir ce que les Irlandais du Nord vendent en brocante! Mais seul, c'est moins drôle.

Il y a des petits villages entre Clough et Ardglass. C'est l'un d'entre eux.

Une église Anglicane, en pleine campagne. Le paysage est un paysage de campagne maintenant, et je ne vois plus la mer. Mais je n'en suis pas loin, je la sens, elle est seulement pas visible, car le terrain est plat, ou presque!

Je venais juste de démarrer après avoir pris la photo de l'église, quand soudain je vois un renard traverser la route, très tranquillement, ce qui fait qu'il m'a fallu un petit temps pour réaliser. Quand il m'a vu, et surtout entendu, je pense, il est parti en courant à travers champs, évidemment. Puis s'est arrêté. Le voici. Il est flou, mais on voit que c'est un très beau renard, bien en chair. Et c'est vrai qu'il était superbe!

Ici, ça ressemble un peu à la campagne Française, en ce sens qu'on voit les clochers des villages, de loin en loin.

Tyrella, en 6. Une plage superbe, du moins très sauvage. En fait, comme souvent dans les pays Anglo-saxons, les terres agricoles vont jusqu'à la mer, et ce ne sont que des propriétés privées tout du long. De temps en temps, un étroit passage pour rejoindre une plage.

Ici, vous voyez les différents niveaux. Au premier plan, les terres agricoles. Ensuite, soit un cordon dunaire, soit une zone d'herbe à caractère marécageux. Puis la grève. Et enfin, plus loin, la mer, d'un bleu foncé éclatant. Là, pour la première fois, je trouve que la mer a une très belle couleur. Enfin, au fond, les Mourne Mountains, au pied desquelles se trouve Newcastle, entre autres.

Un peu plus loin, zoom sur la plage. je pense qu'il s'agit de Newcastle dans la brume, à gauche.

Minerstown, juste un peu après 6, dans le mini-renfoncement sur la carte. C'est cette baie.

En route vers 7. cette fois, la baie de Dundrum s'offre entièrement à mon regard. C'est vraiment magnifique.
Et pourquoi? Une fois de plus, parce qu'il y a une montagne! Admirez ce bleu foncé.

Un couple était en train de casser la croûte sur le sable. Voici leurs bécanes, qu'ils m'ont aimablement autorisé à photographier.

Zoom sur la baie de Dumdrum.

St John's Point church. En 7, tout au bout. C'est un cul-de-sac.

Le phare de St John's Point, en 7

Une magnifique allée peu après 7, en allant vers un petit village appelé Killough, qui se trouve dans la baie avant Ardglass.

Au même endroit. On voit la mer en bleu foncé. Les montagnes, vous commencez à savoir!

Killough dont je vous parlais plus haut.

Killough

La petite baie de Killough. Le vent souffle presque en tempête, j'ai du mal à tenir Akitsu.

Un mini barrage, un peu comme en Vendée, un mini-barrage avec des portes que l'on ouvre ou ferme avec les marées. Celui-ci ressemblait étrangement au barrage des Vallées au Fenouiller, près de Saint-Gilles-Croix-deVie, pour ceux qui connaissent. Donc, d'un côté, l'eau douce, mais saumâtre en partie, et de l'autre l'eau salée. Il y avait des cygnes des deux côtés.

Ardglass. Très breton.

Régulièrement, des pancartes comme celle-ci. Tu n'es pas seul, viens rejoindre Jésus, etc... L'église a du perdre pas mal de clients, et essaye de convaincre de nouvelles recrues!

La Bretagne, je vous le disais bien!

Chapeltown.

Kilclief, église Anglicane.

Kilclief

Très jolie petite plage à Kilclief. En face, c'est de l'autre côté d'une immense baie, qui porte le nom de Strangford Lough. Lough veut dire lac, mais si ce mot en Français fait à mon avis toujours référence à de l'eau douce, ici, c'est bien entendu de l'eau salée. Mais sinon, sur une carte, on dirait bien un lac, il faut seulement faire attention au goulet d'étranglement au Sud, qui va de Strangford, où je me dirige (en 11) à Kilclief (en 10), où je suis.

Un peu plus loin, entre 10 et 11, le long du goulet.

Peu avant Strandford, en 11. C'est presque l'endroit le plus étroit. Il y a ce petit phare, mais ce n'est pas pour lui que j'ai pris la photo. C'est pour vous montrer la puissance du courant. En ce moment, la mer est en train de monter, c'est pour cette raison que vous voyez cette trainée blanche vers la droite, donc vers Strangford. La puissance du courant est vraiment énorme!

Vue vers la rive de Portaferry, en face de Strandford.

J'avais décidé de prendre le ferry qui permet de passer sur la péninsule en face. Curieux, d'ailleurs, que la ville en face porte ce nom de Portaferry! Alors que j'arrive, bien décidé à manger ici en attendant le ferry, eh bien, non, même pas!

Pas le temps de faire la pause. Le ferry est là, et j'embarque dans la foulée, même pas arrêté Akitsu, non non, direct dans le bateau. Impressionnant. C'est la première fois que ça m'arrive.

Portaferry en face.

Et ça, c'est Strangford. Je suis sur le ferry maintenant!

Strangford.

Arrivée à Portaferry.

Alors je mange ici, aussitôt débarqué. J'ai remarqué qu'il y a une route qui longe le Lough -enfin, la baie intérieure- sur quelques kilomètres. C'est bien sûr là que je vais!

Le spectacle sous mes yeux, pendant mon repas.

Deux bateaux à moteurs venant vers moi, donc vers Portaferry, à contre-courant. Ils sont repoussés vers la rive, et ont un mal fou à avancer. Le courant est terrible, et me rappèle celui de la baie de Somme, à Saint-Valery-sur-Somme exactement.

Je reprends la route donc, au plus près du rivage. Je surprends un héron, en eau salée.

Entre 12 et 13, donc. C'est de toute beauté.

En face, c'est la rive Ouest de la baie, vers Ardmillan -regardez la carte.

Je suis à nouveau sur la route principale, entre 13 et 14, au niveau où la route revient sur le bord de la baie. Ici, Akitsu fait fuir toute cette petite famille, c'était adorable. Vous auriez vu, la vitesse à laquelle toutes ces petites pattes se déplaçaient!

C'était ici.

Un peu plus loin, alors que la route s'élève un peu. La baie se remplit.

Entre 14 et 15. Ce qui est dommage, c'est que la route n'offre pratiquement aucun parking. Si vous venez ici en voiture, c'est raté...

Non, ils ne se baignent pas. Ils sont seulement en train de tremper leurs petits pieds...

Abbaye de Grey Abbey en 15

Ballywalter, en 16

Ballywalter

Camping-caravaning de Ballywalter. Une horreur!

En fait, je cherche un camping, et je commence à râler très sérieusement. Il y en a plein. Mais il n'y a personne à l'accueil, je suis obligé de demander à des gens qui se reposent. Et finalement, à chaque fois, c'est un refus. Non, nous ne prenons pas les tentes. Même celui de Millisle, pourtant indiqué dans le routard. Mais là, ils me disent que c'est parce qu'ils n'ont pas de toilettes en ce moment, le bâtiment est en rénovation. Si je pouvais attendre le 11 juillet....

Non, je ne peux pas attendre! Ah, bon.... Bizarre, ces gens, bizarre!

Ballywalter

Plage de Ballywalter.

Entre 16 et 17. Là encore, pas de parking, ou très peu. Les plages ne sont pas très belles, du moins, c'est mon opinion.

Peu après Millisle. Ce doit être la petite ville de Donaghadee.

Au zoom.

Ici, je vois "Caravaning Park" sur la gauche, c'est-à-dire dans les terres, pas sur le front de mer. Je décide de tenter ma chance, pour la cinquième fois! Et c'est la bonne!

C'est un petit camping, et un petit vieux qui me reçoit. Oui, pas de problème pour la tente. Non, je n'ai pas de salle TV pour votre PC, mais vous pouvez prendre mon bureau à l'"Office". Ce sera 5 £. C'est bon?

Oui, c'est bon, c'est génial. Je suis super content, d'une part de l'avoir trouvé, et d'autre part d'avoir été refusé dans les autres, qui m'auraient de toute façon fait payer cher la vue sur la mer. De plus, d'ici, -je suis dans le bureau du patron-, je vois parfaitement la mer par la fenêtre, entre les mobile-home. Mais en fait, cela m'est complètement égal de voir la mer ou pas, je n'en suis pas privé!

Je suis installé entre deux mobile-home, à l'abri du vent, car je vous avoue que c'était aussi un élément qui m'inquiétatit pour ce soir, le montage de la tente sous les rafales côtières! Là au moins, je suis à l'abri.

Donc, je suis dans son bureau, il m'a donné les clefs car il s'en va avant que je ne finisse. Je dois les mettre dans la boîte aux lettres.

Alors, super, non?

Bon, ceci dit, ma décision est prise. Demain, je file vers le Donegal, en Irlande, cap à l'Est. Je vais donc une nouvelle fois traverser le pays. En effet, j'avais prévu d'y aller dans deux jours seulement, et de visiter ce coin, mais je ne suis plus intéressé du tout. De plus, j'ai vu le paysage, tout est plat maintenant, la baie est très jolie, mais c'est bon, inutile de continuer à la longer. Quant au bord de mer, ça me suffit, j'en ai vu assez comme ça.

Il est 19 heures heure Irlandaise. Sensationnel, j'ai terminé mon reportage, je vais m'allonger et bouquiner. J'adore...

Juste un coup d'oeil avant sur Autorute-Express pour faire mon itinéraire, qui va peut-être passer par Belfast?

On verra bien. Salut les p'tits loups (et louves, j'espère)...

302 photos. 98 km

Depuis le départ, 6.908 km
Depuis le départ, 8.537 photos
Compteur Akitsu, 20.919 km

Moyenne quotidienne depuis le départ - 164 km
Moyenne quotidienne depuis le départ - 203 photos

Page précédente: 41ème jour
Page suivante: 43ème jour


Depuis le 06/06/2005 Visites:873303 Aujourd'hui :272 Maintenant:12 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)