43ème jour

Lundi 26 mai 2008.

En dehors des corbeaux, il n'y a pas de bruit. Les gosses ne sont pas levés. Je pense qu'il doit être encore tôt, mais c'est plus fort que moi, il faut que je regarde, car j'ai envie de me lever. Ah, 7h45... Ben, ça me va bien, finalement. Je vais me lever tranquillement.

Je pars finalement à 9h40. J'ai discuté avec le petit vieux, le patron, et lui ai dit que j'ai adoré son camping -ce qui est vrai-, et que je lui ferai de la pub. Il m'a demandé de lui envoyer une carte postale de France, et surtout, de mettre mon adresse dessus. Il m'a dit de l'attendre, et est revenu avec deux stylos de son camping. En tout cas, je lui fais sa pub, car c'est propre, et pas cher, et il est très gentil.

C'est le Woodlands Holiday Homes au 24, Drumfad Road à Millisle BT22 2JQ
Et je me suis trompé sur la carte d'hier. Ce n'est pas au Nord de Millisle, mais au Sud! Juste avant.

Millisle et sa plage, juste au-dessus du camping.

Entre 1 et 2, donc de Millisle à Donaghadee, la route est sympa, longe la côte avec beaucoup de possibilités de stationnement, pour une fois, et il y a quelques plages sympas.

Contre-jour avec le lever du soleil.

Donaghadee

Entre Donaghadee et Groomsport

Soudain, j'aperçois des côtes dans le lointain. En regardant bien, vous devriez les voir sur la photo.

C'est l'Ecosse.... Oui, oui, je vous assure, c'est la côte Ecossaise.

Les villas en bord de mer. Il y en a de très cossues, évidemment, et je ne peux pas toutes les photographier non plus. Certaines sont bien entendu entièrement protégées derrière un magnifique écran de verdure. Mais c'est pareil sur tous les littorals. Sauf le style architectural Irlandais, que l'on retrouve finalement dans les deux Irlande.

Ensuite, bien ma foi, je ne vais plus sur les fronts de mer, mais je prends la route la plus rapide pour Belfast. Oui, hier soir, j'étais décidé à filer dans le Donegal. Et avant de m'endormir, j'ai changé d'opinion. En effet, comme ma route passe par Belfast, et que j'ai tout mon temps, j'ai décidé, pour une fois, de faire une incursion dans cette ville. C'est quand même la capitale, et je suis bien allé à Dublin, alors! De plus, mon camping -celui initialement prévu- n'est pas très loin de Belfast.

Mais ce matin, le patron du camping me dit de ne pas laisser ma moto dans les rues de Belfast, sinon elle ira directement à la fourrière! Or, je n'ai aucune envie de la mettre dans un parking et de partir à pied avec mon chargement! On verra bien.

Voilà donc mes photos de Belfast.

Je constate très vite que le centre est réservé aux piétons et aux bus, voitures et motos y sont interdites. peu importe, je vais tourner au plus près, et on verra ce qu'on verra.

Ma première surprise est de taille. Avec de telles règles de circulation, le nombre de véhicules est extrêmement faible, et je peux vous garantir que c'est inimaginable de se trouver aussi près du centre d'une grande capitale Européenne, un lundi matin à dix heures, et de pouvoir s'arrêter n'importe où, de pouvoir traverser les grandes artères presque sans regarder. C'est tout-à-fait irréel!

Les parties précédentes concernent le haut de ce monument!

Merci!

Akitsu preès de l'université.

Un bus découvert, pour les touristes. C'est le city-visit...

La pub...

Je vous l'avais dit, mais comme personne ne me croit jamais, je suis obligé d'apporter quelques preuves! Pénible, quand même!

C'est un immense magasin de musique. J'ai pris cette photo pour mes enfants, tous musiciens, mais on ne voit pas grand chose. Grégory, il y a tout plein de batteries...

La cathédrale de Belfast.

A l'intérieur.

Une superbe mosaïque

Une autre église dans le fond. Je pense qu'il s'agit de St Patrick's church. On peut reconnaître Akitsu sur la droite.

Sur la place en face de la cathédrale. C'est une zone interdite d'alcool... Incroyable, je n'avais jamais vu ça.

St Patrick's church à nouveau.

Je retourne une fois de plus dans la cathédrale. je suis très méfiant, car vu ce que m'a dit le gars du camping, j'ai peur qu'Akitsu se fasse embarquer pendant que je suis loin d'elle, la pauvre!

Un très beau bâtiment. Et d'une propreté époustouflante!

Je repars sillonner le quartier.

Revoici la tour dans son entier, vous savez, celle que je vous ai mise en plusieurs morceaux....

Détail

Un beau bâtiment. Des magasins en dessous. Il y a pas mal de galeries marchandes, je suis rentré dans l'une d'entre elles. Mais comme je ne suis pas tranquille, je ne m'attarde pas.

Au fait, je ne vous ai pas parlé du temps.... Ben, regardez! Quel bol, quand même. Mais par contre, toujours un grand vent.

Finalement, je décide de chercher un café Internet et de mettre la moto devant. Un gars sympa m'a dit que j'en trouverai sur la route de Dublin, près d'un immense hôtel, l'hôtel de l'Europe.

C'est ici. Et c'est vrai, il y en a un.

Superbe taxi.

Un superbe scooter.

J'ai roulé pas mal pour arriver ici. C'est quand même une très grande ville, mais la circulation y est fabuleusement fluide. Je n'en reviens absolument pas. Je mets la petite Akitsu sur le trottoir -ce sont de grands trottoirs, et je la mets de telle façon qu'elle ne dérange personne. Il y a des écritaux partout, interdiction de stationner quoi que ce soit sur les trottoirs...

Juste à côté de mon bistrot.

Un Portuguais passait par là. On a discuté un bon moment. En fait, de voir la moto lui a fait un très grand plaisir, car ça lui a rappelé son voyage sur une vieille moto du Portugal jusqu'au sud de l'Italie. Il voulait absolument me photographier avec ma moto -et son appareil. J'en ai profité pour lui demander de m'en faire une...

Devant mon bistrot. J'aime beaucoup ces statues de métal en Irlande. Je suis un fan de ce genre d'art.

Au-dessus de mon café.... J'en profite pour me payer un sandwich, mais Internet ici est payant, 1 £ pour 20 minutes. Ce qui me suffit pour envoyer des nouvelles, répondre à mon courrier et mettre le site à jour. La connexion était de très bonne qualité.

Ensuite, je quitte Belfast. Akitsu est toujours là, mais je la surveillais de près depuis le café... Quitter Belfast s'avère aussi simple que d'y entrer. La signalétique est absolument parfaite, la circulation fluide à très fluide, bref, c'est une ville dans laquelle vous pouvez circuler aisément. A 14 heures, je suis déjà arrtivé au niveau de mon camping...

Toome, en 9. Comme je consultais ma carte sur le bord de la route, un automobiliste arrivant en sens inverse me fait signe d'attendre. Il est allé stationner sa voiture, et vient à pied pour me renseigner! Impressionnant. Il me dit avoir voyagé en moto en France voici très longtemps, il était allé à Marseille et La Ciotat, avait un ami qui habitait à Oradour-sur-Glane -le village brûlé par les Nazis en 1944 près de Limoges, et que j'ai visité. Il me dit qu'à chaque fois qu'il voit un motard en difficultés, il pense à ce voyage et vient l'aider. Quelle gentillesse!

Toujours à Toone. La rivière se jette dans le Lough Neagh qu'on entrevoit au fond. Le camping est à 9 km! Le temps est superbe. Très franchement, je n'ai pas envie de coucher au bord de ce lac. En plus, il y a peut-être des midges. J'ai envie de poursuivre vers le Donegal, ce n'est pas si loin que ça. Allez, zou, c'est parti, je retourne en Irlande.

Une église sur le bord de la route entre 10 et 11

Entre 11 et 12, je retrouve un paysage sympa, tout simplement parce que c'est plus vallonné!

Je traverse Desertmartin puis Draperstown dans le comté de Magherafelt.

Quand je vous dis que les routes sont difficiles à suivre. Quand les pancartes ne sont pas retournées, elles sont peintes!
Ici sur la B47, entre Draperstown et Plumb Bridge (qui est écrit sur cette pancarte).

C'est une route magnifique, qui me fait un très grand plaisir. Je m'en doutais après avoir consulté la carte, et c'est bien pour ça que je l'ai choisie. Elle suit la vallée de la rivière Glenelly.

Zoom sur la route.

La rivière est une toute petite rivière.

Mais elle a creusé une large vallée.

Là où sont installées les fermes, les champs sont verts et les moutons broutent....

Eglise de Cranagh en 12

Une vieille église en plein champs un peu plus loin.

Si un jour vous prenez cette route, donnez-vous un peu de temps, car j'ai vu plusieurs routes encore plus petites qui conduisaient à des "Gap", donc des cols, et j'avais bien du mal à chaque fois à retenir Akitsu, car quand elle voit un "gap", la miss Akitsu, elle se cabre et demande à y aller! Vous savez comme elle aime grimper!

Une église à Neawtonstewart, en 14.

Peu avant Clady, en 15. C'est ici que se trouve la "frontière", mais qu'on ne voit pas.

Du même endroit, sur ma droite. je pense qu'il s'agit d'une église à Sion Mills.

La rivière Finn, à Clady, juste à côté de la station service qui a des pompes en £ et des pompes en €, au choix, mais l'essence est au tarif de l'Irlande, donc nettement moins cher. C'est heureux, et j'ai pu faire le plein ici. J'ai remarqué, d'ailleurs, qu'il y a beaucoup moins de stations en Irlande du Nord. En Irlande, par contre, comme je vous le disais, il y en a "à foison"... Cette belle rivière est donc sur la frontière.

Ensuite, je traverse Castlefinn, Stranorlar. la circulation est assez dense, mais la route est belle et, pour une fois, la signalétique parfaite! Puis Ballybofey, une plaie à traverser... puis la N15 traverse monte vers le Barnesmore Gap. Je longe d'abord le Lough Mourne. Ce nom ne vous rappèle pas certaines montagnes?

Dans ce sens, les couleurs sont resplendissantes. De l'autre côté, c'est un affreux contre-jour! Je ne roule pas dans le bon sens!

Gros ramassages de tourbe autour du Lough Mourne.

Une belle barrière rocheuse, dommage que je sois en partie en contre-jour! Les couleurs sont totalement écrasées.

Les Irlandais doivent être en campagne d'élections Européennes. J'aime beaucoup le "Vote NO"

La belle église de Druminnin.

Et j'arrive à Donegal, la ville qui a donné son nom au comté, ou vice-versa?? Me revoici au bord de l'Océan Atlantique, et je viens de retraverser l'Irlande d'Ouest en Est cette fois.

Peu après arrive mon camping. En fait, c'est un pré, et il s'agit du Blue Moon Hostel. C'est génial, j'aime beaucoup.

J'y rencontre deux Français motards, en BMW, de la région Parisienne. Leurs vacances commencent juste. Ils sont super sympas, et on a passé un graénd moment à discuter. Il y a aussi un Australien, qui s'est octroyé 5 mois de vacances -tiens tiens, exactement comme moi. Sauf que lui, il est en vélo! Il se fait l'Irlande depuis 5 semaines. Nous discutons tout un moment. Il est d'un calme impressionnant. Puis il y a aussi deux jeunes -un gars et une fille. Lui vient me voir de suite, très exhubérant, me parle de la moto, il a une Suzuki Bandit 600 cm3, et il part cet été pour 4 semaines en France, Suisse, Autriche avec. Il adore. Enfin, il y a ce Slovaque, venu en Irlande pour une année, comme conducteur d'engins, et est donc installé à l'hôtel pour un an....

Voilà, ce que je vous disais. Toutes ces vies, chacun suivant sa voie, et nous nous rencontrons là. C'est passionnant.

Du coup, comme j'ai beaucoup discuté avec tout le monde, il est minuit, je suis bien fatigué et je vais me coucher.

Enchanté!

 

264 photos. 235 km

Depuis le départ, 7.143 km
Depuis le départ, 8.801 photos
Compteur Akitsu, 21.154 km

Moyenne quotidienne depuis le départ - 166 km
Moyenne quotidienne depuis le départ - 205 photos

Page précédente: 42ème jour
Page suivante: 44ème jour


Depuis le 06/06/2005 Visites:873351 Aujourd'hui :320 Maintenant:14 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)