47ème jour

Vendredi 30 mai 2008.

Bien que je me lève à 7h40, je pars à 10h30 seulement, alors que je n'ai même pas de tente à démonter! Comment cela peut-il se faire?
Tout simplement en prenant son temps, et en discutant avec les voisins!

Ah oui, mon camping est le Foyleside Caravan & Camping Park, à Quigley's Point. Il est très bien, juste un peu dur à trouver. C'est en face d'un hôtel, côté baie.

Le temps est absolument superbe. Il fait chaud. On se croirait en plein été! La chaleur dans la tente est insupportable, et je ne suis pas Marseillais, si vous voyez ce que je veux dire! J'étais prêt à partir quand mes voisins après les Hollandais -qui sont déjà partis- sont venus me voir pour discuter. Ce sont des Anglais super sympas. Environ 60 à 65 ans. Un camping-car plus une Smart, qui est attachée au camping-car et fait office de remorque toute seule. Système ingénieux! Mais interdit en France. En discutant, la femme, qui est le chef de maison, va chercher sa carte et me donne des informations très précieuses quant aux routes intéressantes à faire sur la péninsule. En effet, il s'avère que nous avons exactement les mêmes goûts dans ce domaine. Ils ont fait la presqu'île hier et avant-hier avec leur Smart. Sa mère à elle, lorsqu'elle était vivante, avait une maison en Dordogne en France, et elle y est souvent allée en vacances. Bon, je ne sais pas pourquoi je vous raconte ça...???

La petite route entre 2 et 3, ici peu après l'avoir prise.

La route grimpe et passe près d'un petit lac, non répertorié sur la carte. Il est très peu profond.

Couo 'doeil arrière. Les couleurs sont totalement écrasées par le soleil!

Au-dessu du lac, un cercle de pierres, pas répertorié non plus sur ma carte. Il ne comprend que 7ou 8 pierres. L'une d'elles est couchée dans l'herbe, d'autres sont entourées de grillages. J'y grimpe sans enlever mon blouson, et en plus, j'avais un gilet en dessous, plus mon protège-cou! Autant vous dire qu'une fois arrivé en haut, j'étais en nage....

Après le lac, dans la deuxième partie de la route.

Autre disposition des boulettes de tourbe pour les faire sécher. Partout, ils sont en train de l'extraire. La femme Anglaise du camping me disait qu'ils commençaient à mécaniser. Ils ont discuté avec un gars qui en fait. Normalement, dans les années à venir, il y aura des machineries partout pour procéder à l'extraction et au séchage. Vu les prix du pétrole qui flambent, ce produit est de plus en plus rentable pour le chauffage.

Carndonagh

Carndonagh toujours, en 3.

Les paysages que je vois de la côte sont complètement brouillés. De plus, je suis en sueur tellement j'ai chaud. Je vois un café Internet. Je décide de m'y installer, à l'ombre, de mettre à jour le site, de contactetr la famille, de préparer ma prochaine révision d'Akitsu. Bref, je me pose!

J'y entre à 11h30 et j'en sors à 15 heures! C'était gratuit.

La Ttrawbreaga Bay. C'est celle qui se trouve à Malin, en 4. Je vais la longer.

Du même endroit, mais vers le Sud.

Toujours...

Malin, en 4. Un pont permet à l'eau de mer de passer de l'autre côté.

Entre 4 et 5, une plage qui porte le nom de "Five Fingers Strand" ou "Plage aux cinq doigts".

Les petites fermes dans la montagne au-dessus de la plage.

C'est superbe, comme toujours!

Je prends une petite route qui conduit à la plage. Une église et son cimetière se trouvent ici, loin de tout village.

La route conduisant à la plage. e chaque côté, ce sont en fait des dunes recouvertes d'herbe, caractéristiques de tous les pays du Royaume-Uni. Ils protègent leurs dunes depuis bien plus longtemps que nous, les Français.

La plage est de toute beauté.

Il y a un tas de voitures d'un mariage. Ce sont les séances photo...

Les grandes toilettes sont de sortie.

J'ai l'impression de me trouver sur une plage des Caraïbes.

Ah, je vous garantis que c'est une plage magnifique.

Je resterais bien là...

Le sable a envahi les 300 derniers mètres! La plage se trouve en 5 exactement.

J'ai préféré laisser Akitsu ici, peu désireux de me forcer un passage dans le sable! Alors que je béquille la moto, un couple d'Allemands arrive en scooter 125 X-Max. Nous discutons un peu. Ils sont en camping-car, je m'en doutais bien. C'est vraiment génial, cette solution du scooter avec un camping-car, ce qui leur permet d'écumer la région beaucoup plus facilement, surtout ici en Irlande.

Je repars vers le point 6. La route s'élève.

Découvrant la plage, qui est en fait bien plus grande que je ne le pensais!

Ci-dessous, la route que je viens de parcourir. Au fond, la Ttrawbreaga Bay.

La plage. N'est-ce pas merveilleux?

pendant que je prends cette photo, mes Allemands me dépassent et s'arrêtent à ma hauteur. Le pilote, Max, me demande si je veux bein un Cappuccino un peu plus haut, il y a un troquet. Il me dit de prendre tranquillement mes photos, et de m'arrêter en passant.

En fait, ils sont sur un grand parking au niveau d'un panorama digne de celui que je vous ai montré hier! Leur camping-car est superbe, et énorme. Je l'avais vu sur un ferry, et je l'avais alors photographié tellement il m'avait impressionné. Et le troquet en question, c'est leur camping-car. Le cappucino s'avère excellent, et le temps passe incroyablement vite en leur compagnie!

Max et Angela. Extrêmement charmants, d'une très grande gentillesse, je vais bien rester une heure à discuter avec eux. Nous avons parlé de plein de choses. En discutant, nous nous rendons compte que nous nous sommes croisés à plusieurs reprises, sans nous parler, mais les souvenirs de ces rencontres reviennent. Nous avons un peu fait les mêmes parcours, et avons déjà été plusieurs fois sur les mêmes campings.

Merci à vous deux pour ce merveilleux moment passé en votre compagnie.

Bon, ce n'est pas tout ça, mais l'heure tourne, et Max me confirme le trajet proposé par l'Anglaise ce matin. Il y a sur la côte Ouest de cette péninsule un col à couper le souffle. Max me dit que le pourcentage de la grimpette, et de la descente, est de 30 %... Vous vous rendez compte? Il faut que j'offre ce plaisir à Akitsu!

Une autre église entre 5 et 4 -je refais le même trajet pour gagner du temps, car il est déjà 17h30...

A Malin, sur le pont photographié tout-à-l'heure, je découvre monsieur le héron, que je vois attraper et avaler un poisson! Il pèche et mange donc en eau salée comme en eau douce. Monsieur sait s'adapter!

Je repasse à Carndonagh, où j'ai passé tant de temps dans le bistrot! Puis, entre 7 et 8, je longe la même baie, mais de l'autre côté.

Voilà. J'étais en face.

Dans la montagne, toujours ces immenses murets de pierres!

L'église de Ballyliffin

Ballyliffin toujours

Et une église en ruines à la sortie de Ballyliffin

Détail sur les murs de pierres. Je vous l'ai déjà dit, on dirait bune muraille de loin.

La falaise de profil, entre 9 et 10. Très impressionnant. Vous voyez, il faudraut rester une semaine sur un tel endroit, pour aller randonner sur les hauteurs un peu partout. Il y a vraiment de quoi faire!

Le col, ou Mamore Gap, se trouve entre le Raghtin More, 502 mètres, et les Urris Hills, 417 mètres, que l'on voit ici.

Tout un troupeau d'ânes magnifiques, dans un pré magnifique, sous un soleil magnifique!

Il voulait des caresses.

L'herbe est grasse à souhait. C'est visible, ceux-là sont choyés!

La route grimpe, et vite. Le paysage est déjà immense, et la photo ne le rend pas.

Entre 10 et 11, dans les lacets. Poser Akitsu dans cette pente est un exercice délicat, que je n'aime vraiment pas faire!

Le Lough Swilly.

On aperçoit les lacets et, plus bas, la grande ligne droite au bout de laquelle se trouvaient les ânes.

Epoustouflant!

Et je ne suis pas encore en haut!

Voilà, le col approche. Tout près des pierriers.

Une vierge, un peu en-dessous du col. On dirait bune nreprésentation de la grotte de Lourdes. Hier, j'ai vu une réplique de celle de Fatima.

Akitsu près de la grotte.

Et voici le Mamore Gap.

La descente de l'autre côté, une fois en bas. Très impressionnante.

Descente vers le Lough Swilly, entre 11 et 13. La vue, ici aussi, sur la totalité de la baie, est époustouflante.

Je ne prends plus de photos, je trace, vu l'heure tardive!

Sur les plateaux, entre 17 et 18

Peu après 18

On voit les ombres d'Akitsu et de son pilote sur l'asphalte.

Puis la descente vers Quigley's Point. Vue sur le Lough Foyle. En face, c'est l'Irlande du Nord, au Nord de Londonderry.

Il est 20 heures. Je suis vanné.

Repas, puis écriture du journal que vous avez entre les mains.

Et maintenant, il est 23h15, et je me couche. Bonne nuit!

 

318 photos. 106 km

Depuis le départ, 7.632 km
Depuis le départ, 10.425 photos
Compteur Akitsu, 21.643 km

Moyenne quotidienne depuis le départ - 162 km
Moyenne quotidienne depuis le départ - 222 photos

Les cadeaux du jour.

A gauche, la petite église, au centre, la petite route conduisant à la plage, à droite, la plage du mariage.

La m^me, plus à droite.

La même, plus à droite.

Tout ça, c'est le panorama que vont avoir Max et Angela ce soir depuis leur camping-car, puisque c'est le spectacle qu'on avait sous les yeux là-haut.

C'est beau, hein?

Page précédente: 46ème jour
Page suivante: 48ème jour


Depuis le 06/06/2005 Visites:939694 Aujourd'hui :85 Maintenant:8 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)