48ème jour

Samedi 31 mai 2008.

Il est 9 heures... Les boules, hein? Il fait une de ces chaleurs... C'est en fait ce qui m'a réveillé, car je me demande si je ne dormirais pas encore!
23 degrés sur le thermomètre d'Akitsu, déjà! Franchement, il y a environ 3 semaines, je vous disais que cette fois, je sens que le printemps est bien là.
Ceux qui me suivent depuis le début doivent s'en rappeler. Eh bien, vous savez quoi? Cette fois, je sens que l'été est bien là. Eh oui, mes amis, c'est comme ça.
Je choisis le Nord pour sa fraîcheur, j'ai sa chaleur...

Au fait, sur la carte, je ne sais pas où Autoroute Express va chercher Carrowkeel, c'est absolument faux. C'est Quigley's Point, comme je vous le disais hier. J'ai oublié de corriger l'image!

Je prends tout mon temps, ne voulant surtout pas être en sueur au moment de partir. Donc, des mouvements lents, très lents. Puis je discute avec le boss.
Et finalement, je pars à.... 11 heures!

Redcastle, entre 1 et 2. Vous voyez, je pars vers le Nord! Tout simplement parce qu'il y a un ferry qui traverse le Lough Foyle. C'était ça, ou passer au Sud par Londonderry. Si le temps avait été mauvais, j'aurais pris Londonderry. le sort en a décidé autrement...

L'eau est plate comme un lac. C'est pourtant une très grande baie. Ici, c'est Moville, qui sonne un peu "Français"...

Les couleurs sont écrasées, parce que je suis un peu en contre-jour!

Greencastle. Lorsque j'arrive, la dernière voiture quitte le ferry, et c'est à ceux qui arrivent de monter sur le bateau! Ce qui fait que je n'ai même pas arrêté de rouler. C'est tout de même très impressionnant!

Juste derrière moi, une autre moto. Une Suzuki Bandit 650. Un Irlandais qui passe des vacances en solitaire. Il est en camping. Je lui demande alors de me dire quel est le meilleur entre les deux que j'ai notés. Il me dit de prendre le "Ballyness Caran Park" de Bushmills, qui des des milliers de fois meilleur que celui de Portballintrae, sur la côte, que j'avais initialement choisi! Heureusement que je lui ai demandé. Par contre, c'est un gars qui parle peu. Il me répond, très gentiment, mais c'est tout. Je finis donc par le respecter, et je pars à l'avant du bateau faire des photos. Le ferry ne démarre finalement qu'à midi.

Il y a une petite brise une fois que l'on "roule", en fait, dès que l'on s'avance sur la baie, c'est délicieux!

Vue sur la côte d'Insihowen que je quitte. C'est Moville.

Et voici l'Irlande du Nord.

La plage de Benone, en 4. Là, pour le coup, on dirait une plage de l'Océan Atlantique, avec un beau sable fin. Elle est immense. Mais ce qui me sidère, ici, c'est c'est habitude qu'ils ont d'aller avec leurs voitures sur la plage!

C'est absolument incroyable. Et c'est bien autorisé, tout est balisé pour ça...
J'en connais parmi vous qui vont avoir envie d'aller se baigner là-bas! Bande de fainéants!

Ici à Downhill, en 5

Entre 5 et 6. Je fais ce petit aller-retour, pour aller voir un panorama.

Effectivement, une très belle côte pour Akitsu. On découvre toute la baie entre Castlerock et Portstewart.

Bon, je redescends maintenant, et je retourne en 5, sur la côte.

La descente vers la plage, 20 %... J'avais un peu les boules de poser Akitsu dans cette pente!
Mais je voulais absolument vous montrer à nouveau les voitures sur l'immense plage.

Au fond, c'est la péninsule d'Inishowen, en Irlande, où j'étais hier et ce matin.

Même avec les camping-cars!

Zoom sur la grande plage. On distingue sur cette photo jusqu'à Benone, et derrière la dune, il y a le Lough Foyle qu'on ne voit pas, car les collines au fond appartiennent à Inishowen!

Articlave, en 7

Et une église de Bushmills. J'ai roulé sans m'arrêter, bien décidé à planter ma tente avant de manger!

Et voilà, c'est fait. Le camping est absolument parfait. la très grande classe. Et savez-vous qui je retrouve? Ben, mon Irlandais avec sa Suzuki Bandit! Il est ici, assez dans une chaise sur la pelouse devant sa propre tente, en train de se faire une barbecue....!!!

Pour ma part, je mange aussi, car j'ai très faim. Je repars un peu après 15 heures, bien décidé à faire la "Chaussée des Géants" et un bout de cette côte du "Causeway Coastal Route" si réputée, et que beaucoup d'Irlandais m'ont très chaudement recommandée depuis que je suis dans ce pays.

Monument aux morts de Bushmills, centre ville. Et ici, je rencontre 3 motos Françaises immaticulées "07" -Ardèche. Je m'arrête pour leur dire bonjour -pas aux motos, je préfère le dire avant que l'un d'entre vous ne me fasse cette remarque, je vous connais!- et discuter un peu. Ils sont ici -enfin, en Irlande- depuis presque une semaine, et il leur reste une autre semaine. Ils sont enchantés du beau temps. Super sympas, pas crâneurs du tout, des motards comme je les aime. Et des motardes, car il y avait une fille qui avait sa moto. Je les quitte en leur souhaitant un bon voyage.

Voilà, les choses sérieuses sont ici. Giant's Causeway, c'est le nom Irlandais pour la "Chaussée des Géants".

Bon, nous y sommes. Enfin, pas encore... Je vous explique. Nous sommes ici dans un pays de type "Anglais", vous le savez. Et les méthodes touristiques sont des méthodes Anglo-Saxonnes. C'est pareil aux Etats-Unis, plusieurs personnes m'en ont parlé, ce qui ne m'étonne guère, puisque ce sont les mêmes! Donc, revenons à nos moutons... Anglais, ou plutôt, en l'occurence, Irlandais. Le site est complètement balisé, comme pour les falaises de Moher, vous vous rappelez, dans les Burren. Pour voir le site, il faut aller sur THE parking prévu à cet effet, et bien sûr payant! Deux livres pour une moto. Bon, je ne râle pas trop, car je veux voir ce site inscrit au Patrimoine Mondial de l'Unesco. Il y a la queue, car il faut payer directement aux contrôleurs. Je m'arrête, mets la main à la poche pour sortir mon porte-monnaie, et le gars me dit "Allez vous mettre sur le parking, et vous viendrez payer après". OK.

Je vais donc poser Akitsu. Puis je me déshabille... J'avais prévu le coup. Mes valises sont vides, tout est dans la tente. Donc, c'est génial, je peux y mettre casque, gants, veste, etc... Bref, je profite du soleil, et me retrouve mêlé aux touristes, pour une fois! Bien. Je paierai en partant. Je me dirige vers ce qui semble être le site -il faut savoir, il y a des routins qui partent un peu partout sur les falaises, et comme on ne voit rien, ce n'est pas évident. Bien sûr, les boutiques, le centre officiel "Trust" machin chose, qui gère la plupart des monuments au Royaume-Uni. Une route? Tiens, bizarre. Et des bus sur la route, et aussi plein de gens à pied. Je consulte les panneaux, et je commence à piger le truc! C'est comme aux falaises de Moher. le piège à touristes parfait.

En fait, j'étais prêt à payer gracieusement mon parking, croyant être sur le site. Eh ben non, mon p'tit père, le site est à 1 kilomètre au plus près. Et si t'es fatigué, t'as qu'à prendre le bus. Une livre l'aller, deux livres l'aller-retour -l'Irlandais, comme l'Anglais, sait compter. Et de plus, la route est pour les bus, et ceux qui marchent, ils n'ont qu'à se ranger! Et en plus, ce ne sont même pas des bus électriques respectant un peu l'environnement -pour un tel site, ils pourraient au moins faire ça-, mais non, tu reçois ta bonne dose de bonnes odeurs de fuel réchauffé à chaque que l'un te double! Et crois-moi, ils roulent, les gars. Il y a deux bus, et ça n'arrête pas. Non mais, je suis complètement ébahi par tout ça. Et le pire m'attendait. Au plus beau du site, en plein centre, il y a une place bitumée assez large pour permettre aux bus de faire leur demi-tour, et là, il y a une voiture de "Trust Machin Chose" pour vendre ses tickets... Ce qui fait que tu ne peux pas faire une photo de l'ensemble du site sans ce témoin minable que peut représenter une bagnole dans un tel décor!

Voilà, j'ai fini, d'autant plus que ce que je vous dis maintenant, c'est quelques heures après, et donc, je suis calmé....

Donc, c'est la première crique... Rien de spectaculaire. C'est beau. mais ce n'est pas ce que tu es venu chercher, mon p'tit gars!

Cest là que ça se passe, au bout de ce premier chemin. La Giant's causeway est à gauche, après la baie.

Ah, on commence à deviner les orgues basaltiques en question...

Il y a du monde partout, en train de marcher sur les "alvéoles" de basalte. Il y en a environ 40.000 colonnes!

La petite route longe donc la falaise que vous voyez à droite. Une superbe falaise, avec des pierriers comme je les aime.

Un coup d'oeil vers le haut de la falaise! Il y a des sentiers qui longent les falaises sur plusieurs kilomètres. Amis randonneurs, prévoyez une ou deux ou trois jours de randos si vous le voulez, c'est grandiose. Très franchement, à part cet aspect commercial qui a tendance à m'énerver, c'est vraiment magnifique!

On y arrive! C'est quand même spectaculaire. On dirait vraiment des constructions humaines, des restes d'un temple immense!

C'est bien un temple, mais naturel!

J'aimerais venir ici un jour où il n'y a personne. C'est vraiment un site exceptionnel.

Je vous laisse admirer, comme je l'ai fait. J'ai aussi un peu "bombardé"....

Les bus s'arrêtent ici. Ensuite, le chemin continue, sans goudron, et va vers une autre partie du site. Je n'y suis pas allé, car j'ai d'autres choses à voir, et je fais mes choix. J'ai vu ce que je voulais voir, pour le reste, il faudrait être à deux et avoir prévu une journée. Si je revenais par ici, je reviendrais certainement!

Les corbeaux sont toujours là...

Le chemin conduit vers ces quelques colonnes que l'érosion n'a pas encore complètement détruites. Ce doit être très beau de près.

Et encore un regard vers le haut de la falaise.

Les colonnes de près!

On dirait un amphithéâtre colossal. Je n'ai pas pû m'empêcher de penser aux Romains et aux Grecs en marchant ici.

Certaines parties sont éboulées, cassées, usées...

Contre-jour ers le chemin du retour.

Des gravures sur une pierre, les seules que j'ai vues, mais je ne suis pas allé déambuler partout, loin s'en faut.
J'ai vu un Allemand qui repartait avec deux morceaux de basalte dans sa main. J'avais envie de le giffler, très sincèrement. je trouve ça absolument inadmissible, et au lieu de nous faire payer les parkings, ils feraient mieux de faire payer très cher les gens pris à faire ça! En plus, il ne se cachait pas... Manque d'édiucation, aussi, très certainement. Il faut expliquer aux gens, que si chacun prend sa pierre...

J'aurais pu aisément trouver des gens pour me photographier sur une colonne, mais je n'en avais pas envie.

Tout en haut, ceux qui ont suivi les sentiers... le spectacle doit y être de toute beauté!

Et c'est haut... Car la photo précédente était prise au zoom, bien entendu!

Celles-ci sont à flanc de falaise, et en ressortent. C'est trop trop beau!

Beaucoup, beaucoup de monde. Toutes les langues. J'ai entendu pas mal de Français, des Allemands, des Espagnols, des Italiens, des Polonais (ou du moins des langues Slaves) pour celles -les langues- que j'ai reconnues...

Les fougères poussent dans la pente, retenant les pierres.
Au parking, je rencontre deux motards. On discute un peu. Ils me demandent si on doit payer le parking. Je leur explique ce que j'en sais, et je leur dis que, pour ma part, je vais sortir sans m'arrêter et sans payer -ben oui, j'aurais payé si le parking avait été sur site, mais ce n'est pas le cas, et je m'estime donc lésé. Je leur explique mes raisons, ils sont d'accord avec moi, et me demandent du coup si "ça vaut le coup!". Je leur dis que "oui, quand même, c'est vraiment un site unique". Et ils y vont. Et je pars sans payer...

Je reprends donc la route appelée la "Causeway Route". Ici, le château de Dunseverick.

Enfin, le "château"... Le mot est un peu fort, mais ils ont écrit "Castle"...

Le site du château. En fait, cette côte est faite de très belles falaises, parfois entrecoupées de très belles plages...

Comme ici, la White Bay, la Baie Blanche.

Elle est superbe. Là encore, il faudrait marcher, très sincèrement. Vous pouvez, je pense, vous ménager une semaine dans ce coin, sans problème. Pour ma part, je "survole"...

Les eaux transparentes de la White Bay, telles que je peux les "attraper" au zoom maximum.

Un peu plus loin, cette superbe église au sommet de la falaise.

La même, en contre-jour. Au loin, je ne serais pas étonné s'il s'agissait des falaises de la Giant's Causeway..??

Carrickarade Island

Entre les falaises et cette petite île, il y a un pont suspendu au-dessus du vide, une très grosses attraction, payante bien sûr. Je n'y suis pas allé...

Au zoom maxi, les gens sur le pont. Effectivement, ce doit être très impressionnant, car il s'agit en fait d'une passerelle!

Les eaux sous la passerelle sont d'une superbe teinte verte!

Rathlin Island. Tout au fond, dans la brume, c'est l'Ecosse bien sûr.

La pointe Ouest de Rathlin Island

Et sa pointe Est.

Ici, il y avait les restes d'un château. C'était superbe. On pouvait descendre, des marches étaient taillées dans le roc. Je n'y suis pas allé!

Le voici, au zoom. C'est le genre de balade que j'aimerais faire avec quelqu'un, et surtout quelqu'une...

Les falaises continuent. C'est ici que j'arrête pour ce soir. Il est plus de 18 heures, et j'ai envie de rentrer.

Une fois au camping, je constate qu'il n'y a pas de prise pour brancher mon PC dans la salle de repos! Mais juste à côté de ma tente, il y a des Anglais avec un superbe petit van aménagé, un Renault d'ailleurs, qui sont branchés sur le courant. je leur demande s'il n'y aurait pas moyen de me brancher aussi, moyennant paiement. Ils refusent tout paiement, mais se mettent en quatre pour qu'on effectue le branchement. Et c'est ainsi qu'après m'être nourri, je puis vous faire ce rapport!

C'est génial.

Il est 22h30, et j'arrête. Il est temps que je leur rende leur liberté, à mes voisins!

474 photos. 108 km

Depuis le départ, 7.740 km
Depuis le départ, 10.899 photos
Compteur Akitsu, 21.751 km

Moyenne quotidienne depuis le départ - 161 km
Moyenne quotidienne depuis le départ - 227 photos

Page précédente: 47ème jour
Page suivante: 49ème jour


Depuis le 06/06/2005 Visites:920673 Aujourd'hui :16 Maintenant:6 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)