63ème jour

Dimanche 15 juin 2008.

7h20. J'ai envie de dormir, mais c'est aujourd'hui dimanche.... Et j'ai de la route! En plus, je n'ai pas fini mon reportage d'hier, et je compte bien le terminer avant de partir. J'ai l'intention d'utiliser le bureau à la réception, et j'enverrai les fichiers sur le site aussitôt derrière. J'en profiterai pour passer un coup de fil à la famille avec Skype.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Pliage de la tente. J'ai bien fait de tout plier avant d'aller dans le bureau ,car il y a eu beaucoup d'averses pendant que je saisissais! Il est finalement presque 13 heures lorsque je quitte le camping, sous la pluie battante...

Ma première pause a lieu en face d'Inverness. J'ai faim. La pluie a cessé, j'en profite.
Je suis juste de l'autre côté du superbe pont qui traverse le Beauly et le Moray Firth. A droite donc, le Beauly Firth. Mon terrain de camping est dans les bois sur cette rive. Les parties brouillées, comme floues, correspondent en fait aux endroits où il pleut à verse...

En face, Inverness. Je roule pour l'instant sur la A9.

Un peu plus loin, j'arrive en vue du Cromarty Firth.

Que la A9 traverse sur ce pont.

La A9 longe ensuite le Cromarty Firth pendant quelques kilomètres, là-bas à droite. Puis je la quitte pour la B9176 qui part plein Nord. Les paysages sont assez moyens. Je traverse un plateau pas très joli -bruyère brune, très légèrement vallonné. Je roule sans faire d ephotos, car je pense que j'aurai de beaux paysages plus au Nord.

Le ciel s'est bien dégagé, comme toujours en Ecosse. Il peut tout aussi bien revenir à la pluie plus tard...

Peu avant 2 -Bonar Bridge- la B9176 offre un magnifique panorama sur le Dornoch Firth, qu'elle contourne jusqu'à son embouchure, justement à Bonar Bridge.

Le Dornoch Firth, vers le large.

Et le Dornoch Firth vers le fond. C'est ma direction.

Un car que j'avais doublé vient de déverser sa cargaison de touristes.

Un magasin dans le village de Ardgay, peu avant Bonar Bridge.

Bonar Bridge. Voici le pont. Je prends à gauche, vers Lairg, en 4

Lairg, justement, devant les derniers mètres cubes du long Loch Shin, que je vais longer sur la A838

 

Le voici, ce long lac étroit, entre 4 et 5

Peu après 5, ma route -qui est une "Single Track"- s'éloigne du lac et traverse une zone sauvage et lugubre sous ce ciel à nouveau menaçant, voire même franchement pluvieux par moments.

Je retrouve les rives du Loch.

Il est bordé par des collines de faible altitude, ce qui nous donne un paysage sauvage, mais pas féérique comme ce le serait si, au lieu de collines, il y avait des montagnes...

Vue sur les "Passing Places". On peu dire que j'en ai vu des centaines aujourd'hui, sans exagérer!

Overscaig, en 6. En fait, ne vous leurrez pas. Il y a 5 maisons....

Fin du Loch Shin.

Loch Merkland. J'essuie ici plusieurs belles averses, et j'essuie plusieurs fois mon objectif-photo aussi...

On voit au loin une des averses que j'ai traversées.

Puis c'est une impressionnante descente vers le Loch More, malheureusement sous pluie battante!

On voit parfaitement -ou pas du tout, c'est selon...- la partie floue représentant une averse en cours sur le Loch.

Une ferme, sur l'autre rive.

La montagne longeant ce loch, sur l'autre rive, est une parfaite illustration d'un ancien glacier raboté justement par les glaces! C'est étonnant de lire à livre ouvert des dizaines de milliers d'années d'histoire géologique. Du moins, je le crois. A vérifier!

Cette montagne en face, avec son nuage sommital, est un vrai monstre!

On dirait un volcan...

Quelques rhododendrons à Achfary (en 8) au bout du Loch More.

J'adore cette montagne. Là aussi, il me semble reconnaître le travail effectué par les glaciers sur ses flancs! Si je me trompe, n'hésitez pas à m'en faire part!

Au zoom, ces stries grises s'avèrent finalement être d'immenses pierriers!

Entre 8 et 9, le terrain devient marécageux. Rivières, lacs, se suivent les uns dans les autres. Et tout cela est très maritime, bien sûr!

Et c'est finalement l'arrivée sur la côte!

Je quitte la route principale qui poursuit vers le Nord de l'Ecosse pour aller à Kinlochbervie, en 11

En effet, le boss du camping m'a dit qu'il y en avait un de très sympa ici. Il est 17 heures, et j'ai envie de rentrer!

mais en fait, je ne trouve pas le camping. Je demande aux passants, et finalement, il se trouve à Sheigra, tout au bout de la route!

C'est une région très curieuse, qui nécessiterait bien des jours pour être explorée. La côte est fort découpée, il y a un habitat extrêmement dispersé, mais bien présent un peu partout, la route est une étroite "Single Track" extrêmement sinueuse et montagneuse. la mer s'enfonce partout dans les terres, sous forme de fjords en miniature. C'est le royaume des randonneurs, ou du kayak!

Bon, voilà, je sui à quelques 300 mètres du fameux camping! Des passants randonneurs que je questionnent me disent où il se trouve. Sur une superbe plage! Mais ce n'est qu'un champ, pas de toilettes, pas de point d'eau, rien! Il faut laisser 4 livres dans une boîte.

Bon, ce n'est pas ce que je veux! je suis donc venu jusqu'ici pour rien... Mais non, pas pour rien! Tu as vu du pays, mon gars, que tu n'aurais jamais soupçonné autrement... Et c'est ma foi tout-à-fait exact!

Retour donc vers la route principale, car tout ceci n'est qu'un immense cul-de-sac... 7 miles de routes tortueuses, c'est long... Pas pour Akitsu, qui s'amuse comme une folle.

Le trait gris-blanc, c'est la route...

Et ça, ce sont à nouveau ces petites fleurs floconneuses, déjà vues en Irlande dans la tourbe.

Un voilier est ancré ici dans cette petite baie. Il m'a fait penser aux criques dans lesquelles se cachaient les bateaux pirates... C'était exactement l'image que j'avais sous les yeux!

les maisons un peu partout dans la montagne. En fait, cette côte me fait penser à la côte Sud de Norvège. C'est exactement pareil!

De retour sur la A838, je n'ai plus du tout envie de faire des photos. Un seul but. Durness, à 15 miles sur une "Single Track Road". Mais heureusement, la route suit une immense vallée, et est formée de nombreuses longues lignes droites, ce qui me permet de rouler quand même à 80-90 par moments. C'est assez vertigineux, et jouissif, de ouler à cette vitesse sur une route de cette largeur, tout en longeant quand même une forte vallée, et donc de très belles pentes que je préfère éviter...

A gauche, au fond, c'est le Kyle of Durness, un grand bras de mer qui s'avance à l'intérieur.

Coup d'oeil arrière, sur la vallée que je viens de traverser.

Le genre de longue ligne droite, avec ses "Passing Place" de loin en loin.

Keoldale

Et voici donc le camping de Durness, au bord de la mer.

Le temps s'est éclairci. mais comme il y a du vent, je préfère ne pas monter la tente près de la falaise...

En démontant ce matin, j'ai constaté que le bout de mon deuxième arceau s'est déchiré lui aussi. C'est dimanche, et je n'ai pas de couturière sous la main, mais je me suis rappelé avoir du chatterton. J'ai donc effectué la réparation avant de monter ma tente, ce soir, et je n'en reviens pas de moi... car j'ai réussi!

Le patron du camping me fait payer 5,25 livres... Pas cher. Et pour l'électricité pour faire mon rapport, il me conseille d'aller au pub, à 50 mètres derrière le camping... Je lui dis qu'il perd de l'argent. Il me dit que non, car il est aussi le patron du bar, et qu'il compte bien que je prenne une bière en tapant ce fameux rapport....

Pas mal vu! Et c'est exactement ce que je fais. Et la bière est au prix du raccord électrique, mais j'y gagne une table, une chaise, la chaleur du local, une ambiance -j'y rencontre des Suisses et on discute un moment devant la TV, car les Suisses jouent au foot ce soir dans la coupe d'Europe...- et la bière pour le même prix. C'est donc un très bon deal!

Les panneaux indicateurs devant le bar...

Bon, il est 22h30. J'ai mal au dos ce soir. Je termine. Ma tente est juste à côté, et j'ai hâte de me mettre au lit...

 

321 photos. 199 km

Depuis le départ, 10.123 km
Depuis le départ, 16.475 photos
Compteur Akitsu, 24.134 km

Moyenne quotidienne depuis le départ - 161 km
Moyenne quotidienne depuis le départ - 262 photos

Page précédente: 62ème jour
Page suivante: 64ème jour


Depuis le 06/06/2005 Visites:891381 Aujourd'hui :89 Maintenant:8 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)