65ème jour

Mardi 17 juin 2008.

Je croyais qu'il était tard. La pluie tombait toujours, elle n'a pas arrêté de la nuit! Eh bien non, il est 7h45... Bon sang, j'ai le droit de faire la grasse mat'.

Tout compte, après avoir essayé, il n'y a rien à faire. Je me lève à 8h30. Je pars vers 9h30 à Thurso, dans l'agence de voyage s'occupant de la Smyril-Line, qui est la compagnie de ferry pour l'Islande, afin d'avoir certaines précisions. Le gars ne peut répondre à aucune de mes questions! Sauf à une. Il faut vraiment que je fasse le maximum pour être à l'embarquement vers 4 heures du matin, car le ferry part à 6h30 pile, peu importe qu'il y ait encore du monde à attendre! Et il arrive à quai à 5 heures. Je me dis que 4h30-5heures devraient suffire...

Hier soir, un motard est venu me parler alors que j'étais en train de rentrer sous ma tente. Il pleuvait fort! En fait, il avait aperçu Akitsu avec ses sacoches en passant sur la route, et voulait voir comment c'était, pour adapter un peu le même genre sur sa Suzuki. En discutant, il me dit qu'il y a un bon garagiste de motards à Wick, à 20 miles d'ici. Il me donne les coordonnées téléphoniques, car j'aimerais bien changer mon pneu arrière si possible.

Je demande ce matin à la patronne du camping, avec laquelle je m'entends bien. Elle me passe gratuitement le téléphone du camping. Le gars en question aurait pu me le faire demain, mais pas aujourd'hui! Il lui faut 24 heures pour faire venir le pneu, qu'il n'a pas en stock. C'est dommage, mais je comprends qu'il ne puisse pas stocker tous les types de pneus! Alors la patronne de l'hôtel me dit qu'elle a peut-être la solution. Son mari a plusieurs motos, son fils aussi, et ils sont champions en mécanique. Elle leur téléphone, mais ils n'ont pas non plus. Elle me dit qu'elle va chercher une autre solution. Elle me tiendra au courant plus tard!

Je file à la bibliothèque de Thurso pour surfer un peu. C'est gratuit, mais extrêmement réglementé. Carte d'identité, adresse, et on reçoit un code pour accéder au PC. Un compteur se met en route, et vous donne droit à une demi-heure. C'est normal, je conçois que tout le monde doit pouvoir accéder, et vu le nombre de touristes, il faut bien organiser un peu.

Entre temps, le ciel s'est très largement éclairci! Ah, l'Ecosse, comme c'est changeant à ce niveau. Quand le temps est pourri au lever, il ne faut jamais désespérer!

Le terrain de camping vu depuis la plage de Thurso. Je vois très bien ma tente sur la photo en taille normale.

Au zoom, on la voit bien. Enfin, je la vois très bien parce que je la connais bien... et que je sais où elle est! J'en conviens!
Et puis, après tout, on s'en moque un peu, n'est-ce-pas?

Zoom sur Scrabster, toujours depuis la plage. Quand je pense que je vais être là-bas avant l'aube! Et pourvu que ce ne soit pas sous la pluie, en plus!

La plage vers l'Est. Ce n'est pas une beauté, loin s'en faut!

Zoom sur la falaise au loin. En fait, la côte Ecossaise est comme çaé sur toute sa façade Nord et Est, en redescendant vers le Sud.

Vers l'Ouest. Scrabster est au milieu.

Zoom sur ce phare, à Scrabster.

La plage, en direction du camping encore. Pour bien vous situer, Scrabster est à droite sur cette photo.

Un labrador dans les vagues. Ces chiens adorent l'eau.

Je pourrais descendre sur la grève. Je pourrais...

Akitsu m'attend sagement, comme toujours. Elle regarde la plage, pour une fois.

En me baladant dans les rues, je "tombe" sur cette vieille église.

Puis les rues piétonnes de Thurso. Je me souviens y avoir cherché un réparateur pour mon vélo crevé, il y a quelques années...

Une des deux églises de Thurso.

La même, sur la route principale.

Et retour au camping. je ne résiste pas au plaisir de refaire cette photo avec le soleil.

La plage vue depuis ma tente.

La même église de Thurso, aussi depuis la tente. vous voyez, le camping est vraiment tout près de la petite ville, et c'est bien pratique!

Au loin, les falaises.

J'aurais pu mettre ma tente ici...

Je discute une bonne vingtaine de minutes avec mes voisins de "palier"... Ce sont des Anglais en camping-car. Ils vont aussi en Islande. Ils sont tout un groupe de camping-cars, tous ne sont pas arrivés. Je leur demande s'ils peuvent me réveiller demain matin, s'ils voient que je ne bouge pas. Ils viendront me dire dans la soirée à quelle heure leur leader va leur donner le rendez-vous pour le bateau. Je ferai certainement comme eux.

Un peu plus tard, je dis bonjour à un gars -"good morning"-, et il me répond "bonjour". C'est un Français. Ils sont deux, avec une Land-Rover et une petite tente, partis pour une semaine sur l'Islande, dans le centre. Ils me disent qu'ils vont dormir cette nuit dans la Land-Rover, sur le lieu d'embarquement, car ils n'ont pas le courage de remonter la tente ici au camping... Je les comprends, je ferais pareil à leur place. Ils sont très sympas, et on discute un bon moment.

Finalement, il est plus de 13 heures lorsque je me mets à manger.

Ensuite, je viens saisir ce dernier rapport dans la grande salle, dans laquelle il n'y a que les deux Français en train de manger, et deux cyclistes. Je suis en train de terminer, je vais aller dans le snack envoyer les fichiers, comme ça vous en saurez autant que moi. Maintenant, je vais mettre mon sort entre les mains de Neptune, dieu de la mer, si mes souvenirs sont bons. Pourvu qu'elle soit plate comme un lac, car j'ai horreur d'être sur un bateau, et j'ai vraiment hâte de me trouver sur le plancher des vaches Islandaises, même si c'est un plancher tremblotant, au vu des dernières nouvelles...

On verra bien, n'est-ce-pas?

Donc, à la prochaine, dans quelques jours, j'espère!

ADDITIF IMPORTANT

En fait, j'ai eu envie de faire quelques panoramas de la journée de samedi, vous savez, lorsque je me suis approché du domaine des dieux....
Parce que je n'aime pas trop rester à ne rien faire, ce qui est pourtant bien aussi!
Par conséquent, je ne saurais trop vous conseiller de retourner visiter cette journée pour moi mémorable.
Vous y trouverez des photos que je trouve splendides. J'ai le droit de me féliciter de temps en temps, non?

Bien sûr, les commentaires sont toujours les bienvenus. Et les remerciements -si ça vous plait- aussi, je dirais même qu'ils m'encouragent à continuer!

 

55 photos. 6 km

Depuis le départ, 10.315 km
Depuis le départ, 16.780 photos
Compteur Akitsu, 24.326 km

Moyenne quotidienne depuis le départ - 159 km
Moyenne quotidienne depuis le départ - 258 photos

Page précédente: 64ème jour
Page suivante: Bienvenue en Islande


Depuis le 06/06/2005 Visites:905380 Aujourd'hui :326 Maintenant:6 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)