83ème jour

Samedi 5 juillet 2008.

Réveillé vers 7h30. Je finis par sortir, car je ne voudrais pas que Michel parte sans que l'on voit les cartes comme il me l'a' demandé hier soir.

Il est là, presque prêt à partir. Nous échangeons nos renseignements. Lui, une route qu'il me déconseille du côté de Gullfoss. Et je lui donne quelques tuyaux sur les campings qui m'ont plu.

Il est parti. Petit déjeûner, toilette. Je revois le jeune homme sympa qui a monté sa tente hier soir. On se dit bonjour, et la conversation démarre. En Anglais, car bizarrement, je n'arrive plus à parler Allemand ce matin, comme je l'ai constaté plusieurs fois déjà. Il s'appèle Andréas, et vient de la région de Leipzig. Venu en avion, et il voyage à pied. Bus et l'intérieur de l'île. Nous sympatisons, et parlons vraiment longtemps.

Puis je retourne bosser dans la tente. J'en ressors vers 13 heures. Le temps s'est bien éclairci. Il fait me^me beau, mais c'est très brouillé. Andréas me dit qu'il a bien envie de grimper en haut de la colline, en fait la falaise qui se termine par les aiguilles de Vik, le Reynisdrangar. L'horizon est très brouillé. Il me demande si je vais aussi me balader, mais je lui dis que je vais sans doute aller au café Internet. De plus, quand c'est brouillé comme ça, je sais que je ne peux faire de bonnes photos. Et j'ai envie de surfer un peu...

Je passe donc mon après-midi au café, et je reste au moment du repas. Je demande la carte, et je me prends, en bon Français, une grosse portion de frites. Délicieux. Enfin, un peu grasses, mais vu ce que je mange habituellement, ça ne peut pas me faire de mal. Le gars qui me sert est de Slovaquie. Il travaille quelques mois, puis va chez lui, puis recommence. Il trouve que c'est génial de vivre comme ça! Et il a bien raison. Ses collègues sont également très gentils.

A un moment, je reçois un mail que mon programme considère comme du spam. Je ne suis pas loin de le supprimer, car je ne connais pas l'émetteur. Puis j'ai un doute, je lis, et... quelle surprise! C'est Michel, le motard Italien, qui me dit être au camping de Fellabaer, là où se trouve le hot-pot à 38 degrés, chez la vieille dame très gentille! Un des campings que je lui avais conseillés. Il a eu un très beau temps. Enchanté. mais bon sang, il trace.... Mais c'est normal, il ne fait aucune photo. Il vit ce qu'il vit, point! Quand je lui ai dit qu'il m'arrivait d'en faire mille dans une journée, il me dit ne pas être certain d'en avoir fait autant de toute sa vie! Les goûts et les couleurs! En tout cas, je suis enchanté de ce mail, c'est vraiment très sympa de sa part. Et ça me fait plaisir de savoir que tout se déroule parfaitement bien pour lui.

Je pars vers 23 heures, enchanté de mon après-midi!

Et j'ai passé une excellente journée.

Quand je rentre au camping, j'ai des Hollandais d'un côté de ma tente, tout près, et des Anglais de l'autre! Il y a tout un tas de camping-cars Français, un peu comme l'autre fois. Ils sont dans la salle commune, je les entends parler.

0 photos. 2 km

Depuis le départ, 11.679 km
Depuis le départ, 27.230 photos
Compteur Akitsu, 25.690 km

Moyenne quotidienne depuis le départ - 141 km
Moyenne quotidienne depuis le départ - 328 photos


Depuis le 06/06/2005 Visites:939129 Aujourd'hui :336 Maintenant:10 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)