144ème jour

Jeudi 4 Septembre 2008.

Soleil. Vent assez fort.
Je me lève vers 9h30...

Je vois le ferry Norrönia passer en provenance d'Islande. Joli. En plus, avec le soleil. Moi qui voulais le voir sur la mer, c'est gagné!

Au zoom cette fois, le Norrönia entre dans le port de Torshaven.

Vue vers le Nord. La photo précédente montrant le Norrönia entrant au port est derrière moi. Le camping est à gauche. Le jeune homme est Christian, le voyageur Allemand se trouvant sur le camping depuis quelques jours.

Je vais ensuite en ville poster mes cartes, changer les Couronnes de Féroé en couronnes Norvégiennes à la banque.
Ci-dessus la poste. On aperçoit Akitsu en train de brouter...

J'aime beaucoup ce genre de statues représentant des scènes de la vie. Ce style se retrouve dans tous les pays Scandinaves. Ici, entre la poste et la banque, dans un petit square.

Retour vers le camping. Le chemin passe par le port. Difficile de ne pas voir le Norrönia, sur lequel je dois encore passer deux nuits...


Je bureau de Chek-In n'est toujous pas ouvert, curieux! Sur le port, le Norrönia remplit l'horizon.

Je retourne au camping manger. Tout le monde est parti, sauf les Danois qui reviennent manger.
Puis je me décide à plier la tente.
Et je vais à Torshavn pour le Chek-In.

Ce n'est pas encore ouvert.


Des motards Danois en Honda arrivent un peu plus tard. Nous sympathisons. Ils sont très gentils.
Lui a 64 ans et elle 62 ans. On fait le chek-in ensemble, et bien sûr on rentre ensemble sur le bateau.


Il y avait deux autres motos, mais qui sont rentrées bien avant nous: ils allaient jusqu'à Hansholm.

Cette fois, c'est Bergen la première destination, c'est pourquoi je rentre encore en dernier!
Et là, encore une mauvaise surprise. Les organisateurs de la Smyril-Line sont vraiment des ploucs, il n'y a pas d'autre mot.
Il y a une dizaine de places dispos pour les motos, mais nous ne pouvons y accéder, des véhicules garés trop près nous empêchent de passer!
Incroyable. Obligés d'attacher nos deux motos ensemble pour les caler dans les deux sens. Heureusement, je tombe sur le même jeune qui m'avait aidé en revenant d'Islande. C'est donc lui qui attache nos deux motos. Un autre à qui j'avais demandé m'a envoyé valser. Conclusion: les motards ne sont vraiment pas aidés sur ce ferry!

On a enfin harnaché nos motos seulement 20 minutes avant le départ!

Je suis heureux quand même Cette fois, je quitte les îles, et j'ai hâte de sortir Akitsu de ce bateau. Plus que quelques heures de patience...

Je monte sur les différents ponts faire quelques photos.

Le terrain de camping est dans cette direction. On reconnait les pointes des îles au large desquelles le Norrönia croisait ce matin!

Superbe départ. Temps splendide. La sortie vers la haute mer est superbe, certainement une des plus belles de ce voyage. Je photographie et je filme.

Mais le vent est violent, et il fait vraiment froid!

Très vite, on dépasse le phare de l'île de Nolsoy, celle qui se trouvait en face du camping, et que j'ai souvent vue -enfin, à peine aperçue- au milieu des rafales de pluie et des nappes de brouillard!

C'est le jour du départ, que dis-je, aux dernières heures, qu'elle me montre son vrai visage, radieux! Dommage...


Allez, la messe est dite! Voici une joie non dissimulée! Le bonheur de retourner sur le continent, sur la terre ferme, retrouver des routes à perte de vue...
Ne plus attendre un bateau, être libre, libre, libre. Reprendre les rênes, piloter moi-même. Whouahhh! Youpeeeee.

Pour moi, une page se tourne ici, au moment de ce départ, et je vous garantis que je la savoure pleinement.

Christian -le jeune Allemand- me donne le bouquin de poche anglais qu'il a terminé. Je lui avais donné le mien -en allemand.

Je vais ensuite sur le pont 5, mon favori, et attaque le bouquin. Au bout d'un moment, je me rends compte que j'ai laissé les clés de la moto sur le tableau de bord. Pas bien grave, car elles ne risquent pas d'être volées. Par contre, j'aimerais vérifier si j'ai bien déconnecté la moto! Il y a deux Français qui descendent en même temps avec le gars à la cale. Ils arrivent d'Islande, et ont eu l'idée de sortir faire un tour aux Féroé... Ils ont vécu une aventure invraisemblable, ont escaladé des rochers leur vélo sur l'épaule, et se sont retrouvés au milieu d'un centre militaire. L'heure a passé très vite, et les militaires les ont raccompagnés en voiture avec gyrophares, et le capitaine du bateau les a attendus! lls ont embarqué bien après l'heure... Ah, ces Français, jamais comme les autres!

Ma carte de cabine -carte magnétique permettant d'ouvrir les portes du dorteoir- ne fonctionne pas. L'employé à l'accueil la reprogramme. Sans changement! C'est la porte qui est HS. Heureusement, il y a une autre porte d'accès, ce que je découvre plus tard!

Sur le bateau, je discute plusieurs fois avec les Hongrois, la dame Danoise me serre très fort la main et me souhaite bon voyage.

Dans le bateau, au pont 5, près des ascenseurs, la carte affichée en permanence et en temps réel, montrant position, vitesse, direction, distances, etc. Très intéressant.

Je n'arrive pas à me concentrer sur le bouqin en Anglais. Je suis mort de fatigue. Je vais me coucher vers 22 heures.
J'hérite d'un lit tout en haut, au ras du toît... L'espace est vraiment faible.
Il y a un peu de roulis. C'est fort agréable, comme toujours. Par contre, ce qui l'est beaucoup moins, ce sont les craquements continuels du bois. J'ai l'impression que la cabine va imploser, pressurisée...
J'ai du mal à m'endormir, mais je suis bien et heureux. Car mes trajets en bateau se terminent, demain la terre ferme et la liberté d'agir et d'aller où je veux, enfin!
J'étais presque endormi, je reçois une veste sur la tronche. C'est le gars du dessous qui vient se coucher, et il croyait la couchette du haut vide -il devait être là la nuit précédente, et il n'y avait personne... "Sorry...".

Et je finis par sombrer, corps et biens, dans les pays des rêves...

150 photos. 5 km.

Depuis le départ, 16.455 km
Depuis le départ, 43.292 photos
Compteur Akitsu, 30.466 km

Moyenne quotidienne depuis le départ - 114 km
Moyenne quotidienne depuis le départ - 301 photos

Page précédente: 143ème jour
Page suivante: Norvège


Depuis le 06/06/2005 Visites:882449 Aujourd'hui :42 Maintenant:5 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)