146ème jour

Samedi 6 Septembre 2008.

 

Je me réveille à 4h30. Beaucoup trop tôt. Il fait encore nuit!
C'est tout simplement le froid qui m'a réveillé!
Je me souviens: je suis en Norvège, en montagne, en Septembre. Normal qu'il fasse froid.

Je me lève finalement à 7h20. Il fait 3 degrés! Et la tente est trempée.
Ma foi, je la rangerai comme ça. Pas vraiment le choix. Et pas question d'attendre que le soleil fasse son boulot!

Je pars à 9h30, avec 6,5 degrés au thermomètre!

Les trajets en bleu et en rouge représentent les routes déjà faites avec mon scooter x9 125 cm3 en 2006, Jolly Jumper. J'ai eu du mal à trouver une voie "vierge"....

Je retourne sur la E16. Le paysage est splendide. Je retrouve la Norvège. Ce pays est magnifique!

Le pont Osteroy entre Herland et Kvisti a été ouvert en octobre 1997. Il fait 595 mètres de longueur, et les tours s'élèvrent à plus de 121 mètres au-dessus de la mer!
Je suis particulièrement heureux de rouler le long de ce fjord -le Sorfjorden- et de ce spectacle toujours aussi fantastique que seuls les fjords Norvégiens savent offrir, compte tenu de la végétation qui recouvre leurs rives.

Et je redécouvre les tunnels Norvégiens. Nombreux, très nombreux, longs, très longs.... Celui-ci est un tout petit, mais je vais en traverser plusieurs dizaines dans la journée -oui, oui-, dont certains de plusieurs kilomètres de longueur (un de 7 km, un de 12 km entre autres)!

C'est tellement beau que je devrais m'arrêter tous les 200 ou 300 mètres! Ce n'est plus le thème de ce voyage. J'ai décidé de rouler, et de laisser Akitsu rouler.
Elle ne demande que ça...

Mais ne pas faire un seul arrêt s'avère vite être au-dessus de mes forces. Ici, peu après Voss.

Comment voulez-vous résister devant tant de beauté? Et croyez-moi, je fais des efforts considérables, allant jusqu'à mettre ma main droite dans ma poche pour l'empêcher d'appuyer sur les freins... La Norvège, ce sont les montagnes, les lacs, la mer, les fjords, les forêts de tout type, le minéral, les animaux, l'eau sous toutes ses formes, le calme, la solitude, les immensités, la glace et la neige... Je mélange volontairement, vous trouvez tout ça, et partout.

Bref, tout ça pour vous dire que rouler ici en moto, par beau temps, constitue un bonheur parfait.

L'arrivée à Gudvangen est extraordinaire. Je continue sans marquer de pause, et je m'en veux. Trop tard. J'engrange l'immense tunnel.

Sortie du tunnel et arrivée à Flam. je décide de faire un petit crochetr pour prendre quelques photos au fond du Naeroyfjorden, déjà mitraillé en 2006...

Des barrières ont été installées, empêchant une approche jusqu'à l'eau. Dommage.

Mais le paysage est toujours aussi extraordinaire. Je vais longer la rive là-bas, que j'avais parcourue dans l'autre sens.

Oui.... Sans parole, n'est-ce-pas?

Epoustouflant. Avec les teintes de fin d'été. J'étais venu au printemps. Les deux saisons sont belles, mais ça, ce n'est pas un scoop!
Le scoop, c'est que la Norvège est toujours belle, quelle que soit la saison, et j'en suis absolument convaincu.

L'heure de manger approche, et j'ai faim. Mais je veux avancer encore avant de faire ma pause. Je passe près du terrain de camping où j'avais dormi, à Vangen.
Que de bons souvenirs.
C'est ici que je prends la route 50, sur laquelle je vais avoir une pause non prévue! 1/2 heure d'arrêt total (coupage d'arbres dangereux sur le flanc de la montagne).
La montée vers le plateau est époustouflante, en terme de virages! Je me souviens parfaitement de cette route, bien que je roulais en sens inverse.
Je me force à rpouler, à profiter de la route sans faire de pause photo!

Puis c'est la traversée du plateau. Je vois la température extérieure descendre, et le ciel se couvrir.
Au milieu du plateau, pluie et froid. La température est descendue à 7 degrés. Je suis gelé. Je m'arrête mettre la tenue de pluie.

Ainsi, je constate que les plateaux Norvégiens restent relativement inhospitaliers, même en été. Si vous passez ici au printemps, vous aurez droit à la vue des lacs encore couverts de glace, comme je les ai vus. Seule la végétation est plus fournie, ce qui est ma foi normal! Les promenades sur ces immenses plateaux sont relativement aisées, mais il convient de bien se couvrir. Je vois des familles partir en randonnée.

En redescendant du plateau, sous un ciel bien tourmenté. Au moins, il ne pleut plus!
Gudbrandsgard, vue sur le Sunndalsfjorden.

Et les vieilles maisons de Gudbrandsgard.

Et les pistes de ski...

Puis c'est l'arrivée à Hol.

Et sa superbe petite église en bois. Ô Norvège, je te trouve toujours aussi belle! Je pensais que l'Islande t'avait remisée en arrière-plan, loin derrière.
Non, tu conserves une place d'honneur parmi les plus beaux pays d'Europe. peut-être toujours la première, d'ailleurs!
L'Islande possède des paysages exceptionnels, de par son volcanisme. Mais pour le reste, tu reviens en force en tête!

Peu après Hol, il y a le croisement entre la route 40, que je quitte, et la route n° 7 que je prends. Une belle église se trouve à cet endroit précis. Je l'avais photographiée, et je me souviens avoir fait quelques courses à l'épicerie. Cette fois, je ne fais pas de courses, mais je marque une pause pour manger et me réchauffer un peu. Du coup, j'en oublie complètement de prendre la photo que j'avais l'intention de faire! C'est triste de vieillir... Peu après, à Geilo, je quitte la 7 pour prendre la route 40 et poursuivre mon chemin vers le Sud-Est, vers la Suède... Je passe par ici pour éviter Oslo, que je ne veux pas traverser!

Je suis dans le Buskerud. Uvdal. Je l'avais photographiée aussi.

Après Uvdal, la route descend plus vers le Sud à partir de Nore. Je traverse les villages de Kravik (je pense qu'il s'agit ici de l'église de Kravik, à l'extérieur de la bourgade), puis Veggli. Je décide de faire le plein ici, afin de dépenser les dernières couronnes qui me restent. J'ai la chance de remplir le réservoir au maximum, et de vider entièrement mes poches. Le prix de l'essence est horriblement élevé: 1,85 euros le litre... Le plus cher en Europe, comme d'habitude! Normal, il y a deux ans, je me souviens avoir payé 1,50 euros. Comme ça, je sais que nous allons bientôt payer 2 euros, d'ici un an ou deux, c'est absolument évident! Pauvres Norvégiens, producteurs de pétrole, mais taxés comme des malades...

Le camping est tout près, à quelques kilomètres à peine au Sud. Holman Camping.

Au bord de la rivière. J'y arrive peu à 15h45, un peu gelé. Petite pluie fine, qui s'arrête juste le temps de monter la tente! C'est un petit camping de pêcheurs et d'habitués. Il n'y a personne sous la tente, mais des caravanes et des bungalows sont occupés.

Le patron est sympa. Lorsque je veux prendre ma douche, je m'aperçois qu'il faut des pièces! Je vais voir le boss, et lui montre ce qu'il me reste. Pas assez pour une douche, mais il accepte et me donne un jeton. Merci, car tout est humide ici, et cette douche chaude est une bénédiction!

Je vais ensuite faire mes sauvegardes habituelles de photos, dans la buanderie. Il y fait un peu froid. J'arrête vers 18h15. Malheureusement, je vais oublier ici quelque chose, pour la première fois depuis mon départ. je laisse dans le petit bureau ma superbe multiprise. je ne m'en apercevrai que trois jours plus tard... Trois jours trop tard!

Quoi qu'il en soit, cette journée a été fantastique en termes de paysages. De plus, je suis très heureux d'avoir atteint mon objectif, ce dont je n'étais absolument pas certain ce matin.

Pour ce qui est d'Akitsu, elle est tout simplement magique, et j'ai eu énormément de plaisir à rouler, pour la première fois, de longues séries de kilomètres sans m'arrêter, ce qui s'est avéré formidable! Le plaisir de la route, il y avait bien longtemps. Et c'est génial, croyez-moi.

Pour ce qui concerne la météo, le gars m'annonce de la pluie, en provenance du Sud. Donc de la Suède...
On verra bien!

 

69 photos. 371 km.

Depuis le départ, 16.856 km
Depuis le départ, 43.585 photos
Compteur Akitsu, 30.867 km

Moyenne quotidienne depuis le départ - 115 km
Moyenne quotidienne depuis le départ - 299 photos

Page précédente: 145ème jour
Page suivante: 147ème jour


Depuis le 06/06/2005 Visites:919762 Aujourd'hui :437 Maintenant:14 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)