148ème jour

Lundi 8 Septembre 2008.

Révéillé à 7h30. Oh là! C'est bien tard, ça!
Debout dans la foulée.
Temps doux. Il fait 16 degrés sur le thermomètre d'Akitsu!
Je ne suis plus habitué depuis longtemps à de si hautes températures tôt le matin!

Je discute un moment avec le patron du camping. Il est vraiment sympa.
Il me donne une carte du Danemark qu'il arrache d'un catalogue des campings. Une très bonne carte.
Elle m'a été fort utile!

Départ à 9h

Temps très agréable toute la matinée. La température a oscillé entre 18 et 19, ce qui est parfait pour un motard!

Très fort vent lors de la traversée du pont vers Ostende.

Le voici, le Storebaeltsbroen. Environ 11 euros pour une moto. Traversée très dangereuse, évidemment, avec nos deux-roues, à cause du vent. C'est la mer....

Puis la pluie est arrivée, comme me l'avait expliqué le gars du camping.
Des averses énormes, extrêmement violentes. J'ai accéléré sous la pluie, car je sais que mon pneu arrière est au frais dans l'eau froide!
Akitsu roule comme une malade. C'est-à-dire parfaitement bien. C'est un véritable plaisir, même sous la pluie!

J'ai mangé sur l'autoroute peu après Odensee. Au menu, mon muesli. Délicieux.


Failli tomber en panne d'essence sur l'autoroute au Danemark, peu après Kolding.
Pas de station depuis 60 km... Je prends la décision de sortir à Christiansfeld.
Il y a une station. Elle refuse ma carte bleue! Heureusement, il y a une deuxième station. Refus encore! Je ré-essaye et... ça marche!
En plus, ils prennent à la source une commission sur le paiement CB! Quel scandale!
Donc, si je récapitule: une commission directement sur la facture, une commission prise par ma banque, plus une commission prise pour le change.
Je vous le dis: nous sommes de véritables vaches à lait, et pour engraisser les plus riches.
D'où mon choix de tout payer en espèces: une seule commission, beaucoup moins de soucis.

Reparti sous pluie battante, mais heureux d'avoir fait le plein.

La pluie continue, s'arrêtant juste le temps de sécher un quart d'heure, et reprend de plus belle.

Arrivée en Allemagne. Le passage de cette frontière est un grand bonheur. Même la pluie ne me dérange pas. Mes sentiments se bousculent. La joie domine.
En effet, l'Allemagne est un peu pour moi ma seconde patrie. J'y ai vécu plusieurs années. J'y ai de nombreux amis, je peux discuter avec tout le monde sans trop de problème, la vie y est très semblable à la nôtre en France. C'est en quelque sorte un avant-goût du pays!

J'ai repéré plusieurs terrains de camping, mais j'ai envie de me poser maintenant. Je choisis donc le premier, peu après la frontière, près de Schleswig, à environ 140 km au Nord de Hambourg. J'ai un peu de mal à le trouver, n'ayant pas de carte routière de l'Allemagne non plus. J'y arrive vers 15 heures, sous la pluie. Ce sont des pluies orageuses, très violentes, mais qui ne durent pas longtemps. Il suffit d'attendre la prochaine accalmie...

Ma monnaie. Quel plaisir de retrouver les euros.
Malgré un fait nouveau, qui m'agace quelque peu. En effet, il n'y a pas de savon dans les sanitaires. C'est la première fois que je me retrouve devant ce fait depuis l'Angleterre. Et je sais qu'en France, ce sera pire encore, puisqu'il n'y aura même pas de PQ... J'en discute avec une fille qui travaille au camping. De suite, la sempiternelle réponse: "si on en met, ça va disparaître dans la journée".... Je suis quand même un peu scandalisé, car on ne peut pas dire que les pays que je viens de visiter soient plus riches que l'Allemagne. Or, tous leurs campings sont pourvus de savon et de PQ...

Bienvenue en Europe de l'Ouest, dans l'Europe des riches... C'est le seul bémol.

Je monte la tente entre deux averses. Puis je me fais un super café sous la tente, pendant qu'un nouvel orage, de grêle cette fois, s'abat sur moi.
M'en fous, suis à l'abri. Mais pour le coup, j'ai vraiment eu de la chance!

Puis je vais sur Internet à l'auberge du camping, et j'y mange de bonnes saucisses allemandes, avec un bon boc de bière allemand, et de bonnes frites:
Le tout à prix très correct, environ deux fois moins cher qu'au Danemark!

 

Je retourne vers 19 h dans la tente, absolument heureux. Comme d'habitude, en fait!
Je suis arrivé en Allemagne, et je sais que je pourrais être en France demain soir...

Mon seul souci, et toujours le même: mon pneu arrière, qui, forcément, ne s'arrange pas du tout, c'est le moins qu'on puisse dire.
A chaque jour suffit sa peine. On verra bien demain.

Peu, vraiment très peu de photos aujourd'hui. Et c'est bien normal. Les plats pays.... L'autoroute.... La pluie....

18 photos. 403 km.

Depuis le départ, 17.904 km
Depuis le départ, 43.681 photos
Compteur Akitsu, 31.915 km

Moyenne quotidienne depuis le départ - 121 km
Moyenne quotidienne depuis le départ - 295 photos

Page précédente: Allemagne
Page suivante: 149ème jour


Depuis le 06/06/2005 Visites:851343 Aujourd'hui :147 Maintenant:9 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)