154ème jour

Dimanche 14 Septembre 2008.

Comme prévu, le beau temps est là.

Pendant que je dormais encore à moitié, Charles était parti chercher le pain pour préparer les sandwichs.

Alors... En piste!

La petite cascade du Tendon. Charles a hésité avant de se décider à me montrer des cascades. Ben oui, il a admiré les cascades Islandaises, et la dernière n'était autre que Dettifoss, la plus puissante cascade d'Europe. Alors forcément... Mais je l'ai rassuré. J'aime la nature, et tout est beau, dans la nature, non?

Cela dit, elle est quand même petite! -en "2" sur la carte.

Qu'à cela ne tienne, il y a la grande cascade du Tendon. Et tiens, justement, on va y aller par le chemin des buissonniers.
Le chemin des Cascades... Akitsu est heureuse, avec ses nouvelles chaussures, vous pensez!

Le sous-bois fume. C'est magique. Les pluies tombées hier s'évaporent sous l'action des premiers rayons du soleil.

On aperçoit la Transalp de Charles en train de nous attendre. Ben oui, derrière, je traine. Je m'arrête, je fais des photos... Je retrouve mes automatismes!

Fin du sous-bois, et du chemin par la même occasion.

La grande cascade de Tendon, 32 mètres, est ici, un peu plus haut dans le bois. En "3" sur la carte.

Le ruisseau en sous-bois, issu de la cascade.

La voici. Elle est très belle, en trois sauts successifs.

Zoom sur les deux premiers sauts.

Charles la connaît bien, mais est heureux d'y revenir. C'est aussi un amoureux de la nature.

Eh bien ma foi, elle est très jolie, cette grande cascade du Tendon.

Maisons Vosgiennes sur la route de Gérardmer.

Le lac de Gérardmer. C'est superbe. Charles me dit qu'il y a quelques années, en hiver, il était toujours gelé. Ce n'est plus le cas maintenant!

Un peu après Gérardmer, juste avant d'attaquer la route des crêtes, Charles fait un arrêt ici.

Très difficile à photographier, le Saut des Cuves! Le flot est puissant, sans doute à cause des pluies d'hier.
Ci-dessus le torrent, en retournant vers nos bécanes.

Une pancarte, au même endroit. La langue de Goethe, en France. La langue des "Teutons", comme dirait mon frangin!

Vue arrière sur le lac de Longemer. C'est magnifique.

Zoom et aperçu de la petite ville de Xonrupt-Longemer.

A nos pieds, malheureusement en contre-jour, le petit lac de Retournemer.

Vue sur le Hohneck 1362 m, un des sommets préférés de mon frère. La brume passe très vite sur les sommets, et change constamment le paysage. Magique!

Les deux reines de la journée. Finalement, elles s'entendent à merveille.

Ce n'est pas tout ça, mais une petite -que dis-je, une énorme- faim nous tenaille l'estomac. Pas moyen de continuer, il faut manger!
Bien que nous soyions en plein soleil, la température reste basse, et nous n'avons pas chaud! Il faut dire qu'un vent assez frais nous caresse.

Depuis notre aire de pique-nique, le paysage est grandiose. C'est encore le lac de Longemer. Les couleurs de l'automne commencent à apparaître.

En montant vers le Hohneck. Au premier plan, la route des crêtes. Nous arrivons de la droite. On devine au fond, dans l'échancrure, le lac de Longemer.

Depuis le sommet du Hohneck, vers la plaine d'Alsace. Donc, vers l'Est. Le spectacle change comme un film, c'est fantastique. En effet, les nuages de brume remontent de la vallée à une vitesse hallucinantes, et en quelques secondes, nous ne voyons plus qu'une mer de nuages, ou bien la totalité de la vallée...

Un vrai régal pour les yeux.

Par contre, nous ressentons le picotis du froid sur nos doigts! Je ne voudrais pas passer la nuit ici en plein hiver, ce doit être absolument terrible!

Vers le Sud-Est.

Nous allons nous réchauffer avec un bon grog dans la brasserie. Regardez la pancarte: 1366 mètres.

Vers l'Ouest. Je pense que vous reconnaissez à nouveau le lac de Longemer. Cette fois, l'altitude est de 1363 mètres...

Le Hohneck est le deuxième sommet Vosgien.

La route des Crêtes -D 430 ici- se poursuivant vers le Sud. C'est ce que nous allons faire maintenant.

Descente du sommet vers la route des Crêtes.

Lac de Blanchemer.

 

Le même lac de Blanchemer dans son environnement.

Vers le Sud, vallée et lac de Kruth. L'horizon est extrêmement brouillé, et les couleurs sont en même temps complètement écrasées par le soleil. C'est sûr, ce n'est pas le bon moment de la journée pour prendre des photos. Mais ça vous donne tout de même une idée de la beauté des paysages Vosgiens.

Juste après l'embranchement avec la D27 (point 7 sur la carte), vue sur le Grand Ballon (1424 ou 1429 mètres?), le point culminant des Vosges, à droite.

Zoom sur le Grand Ballon. Mon frangin me dit qu'il faut marcher pendant une demi-heure pour atteindre le sommet. Compte tenu du temps brouillé -et aussi parce que je n'ai pas envie de marcher...-, nous décidons de poursuivre la balade en moto seulement!

Des chevaux Vosgiens. Ils sont sveltes, très hauts sur pattes.

Vesr la plaine d'Alsace, que l'on distingue à peine dans le lointain, à droite. Le lac de Lauch.

Les panoramas évoluent sans cesse, au gré des courants d'air chauds ascendants...

Petite pause photo. Charles m'attend sagement. Ce n'est pas vraiment facile de rouler avec moi!

Nous roulons sur la D27, en route vers Munster.

Nous sommes maintenant en Alsace, la ligne de crêtes du Hohneck marquant la frontière entre la Lorraine et l'Alsace.
Et l'Alsace, c'est quand même un peu l'Allemagne. je veux dire, au niveau des villes et villages. C'est absolument splendide.

Ici, Sondernach.

Muhlbach-sur-Munster. Les villes et villages ont deux églises, correspondant aux deux religions, catholique et réformée.
Je suis vraiment émerveillé par l'harmonie régnant entre la nature et les con structions faites par les hommes.

Munster. Quel bijou. Cette petite ville est une splendeur. Elle me fait évidemment penser à Offenburg en Allemagne. C'est la France, ici, mais l'origine Allemande de l'Alsace ne fait vraiment aucun doute! Au fait, ça penche un peu, j'aurais pu la redresser... Un jour, peut-être! Mais en vrai, c'est droit, contrairement à une certaine tour... -Pise, par exemple!

Tout est beau ici. Même le ciel est devenu bleu profond. Mon frère m'a souvent dit que la météo côté Alsacien était totalement différente, et que des écarts de température supérieurs à dix degrés Celsius sont monnaie courante!

Les nids pour les cigognes. L'oiseau symbole de l'Alsace.

La fontaine.

La pharmacie. Entre ce paysage urbain et celui-ci, je n'hésite pas une seule seconde, et vous non plus! Malheureusement, le genre de cité que je vous présente devient rare, très rare, beaucoup trop rare, et notre société, que l'on dit évoluée, ne sait plus faire...
Il est clair que cette petite ville mériterait une halte bien plus longue!

Nous retournons maintenant vers la Lorraine, en prenant la D417 vers Gérardmer.

Les paysages sont magnifiques, les villages superbes. Ici, Soultzeren.

Zoom sur le clocher du village.

La route redevient viroleuse à souhait, c'est un véritable plaisir. Je marque quand même une pause pour faire quelques photos de plus!

Vue vers Munster. Un véritable tableau de peinture!

Et Soultzeren juste au-dessous de nous.

Un nouvel arrêt pour admirer le précipice que nous longeons.

Puis nous redescendons vers Gérardmer en prenant cette fois la D67 qui nous permet de longer le fameux lac de Longemer, que nous avons vu toute la journée!

Ce sera ma dernière photo de la journée! Après Gérardmer, mon frangin nous fait rentrer par une petite route minuscule et très sympa, la D30. Un vrai bonheur.

Pour conclure, cette journée fut un régal, et je remercie ici mon guide pour sa bonne humeur et l'entrain qu'il a montré tout au long de la chevauchée. Si nous n'avons pas eu droit au bivouac prévu pour cause de mauvais temps hier samedi, au moins aurons-nous eu cette étape, grâce à un changement de météo tout-à-fait providentiel!

257 photos. 157 km.

Depuis le départ, 19.283 km
Depuis le départ, 43.962 photos
Compteur Akitsu, 33.294 km

Moyenne quotidienne depuis le départ - 125 km
Moyenne quotidienne depuis le départ - 285 photos

Page précédente: 153ème jour
Page suivante: 155ème jour


Depuis le 06/06/2005 Visites:933287 Aujourd'hui :66 Maintenant:7 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)