Europa2014 : 14 aout

Voyage Europa 2014
Jeudi 14 août 2014 - J030 - 446 km - 155 photos (9.418-7.991/33.641-29.959)
Le long du Danube, vers l'ouest à nouveau !

Nuit agitée sur ce parking. Non pas à cause du bruit. Il y en avait, puisque j'étais juste tout près de la route, et que le restaurant-hôtel est ouvert "non-stop", ce qui signifie 24h/24. Donc, des voitures et des camions se sont arrêtés et sont repartis toute la nuit. Mais le problème, ce fut l'extrême chaleur, et le ou les moustiques qui, en plus, se sont invités dans l'habitacle. Ma faute, j'avais retiré la moustiquaire pour laisser passer plus d'air....

Ci-dessus le fameux restau-hôtel. Mygoo est derrière moi, je me suis éloigné le plus possible de la route.
Bref, je décolle à 8 heures. Le ciel est bleu azur, ça va encore cogner très dur aujourd'hui. Ce sont de très très belles journées de plein été !
Mais bien fatiguantes pour le routard.... en bagnole !

J'avais peur, mais finalement à tort : mes routes ont été belles. Il faut dire que leur numéro était à deux chiffres, c'étaient donc des routes principales. A partir de 3 chiffres, ça peut devenir dur (j'en ai eu un peu, mais elles étaient bonnes). Avec 4 chiffres, on est certain d'avoir des trous et des bosses, voire davantage....

Les routes que je vais suivre tout au long de la journée longent la frontière bulgare, un peu en retrait. En fait, c'est le Danube qui sert de frontière, et la route se trouve majoritairement quelques kilomètres en retrait des eaux du grand fleuve. Sur plusieurs centaines de kilomètres de frontière naturelle entre ces deux pays, il n'y a qu'un seul pont, ouvert l'an dernier, sans doute trop tard.... Sinon, il y a quelques bacs, mais les échanges commerciaux entre Roumanie et Bulgarie semblent bien légers ! Ici, au port de Turnu Magurele (j'ai fait un détour de 8 km aller-retour pour venir au point de passage. La ville bulgare, en face, s'appelle Nikopol.

Un bel aménagement, juste à côté.

Quelques kilomètres plus loin, la route passe près de cette rivière et d'une superbe plage. Je ne peux résister. Il y a de l'ombre pour Mygoo, je n'ai pas pris mon p'tit déj, c'est l'endroit idéal que je recherchais. D'abord, je vais faire trempette : eau chaude, comme j'avais envie de m'y baigner !

Ce sont mes sandales.... Mygoo est sous les arbres là-bas. Je me fais un grand bol de café, avec des gâteaux au chocolat.
Un vrai bonheur !

La plage où je suis allé, vue depuis un pont que j'ai franchi après avoir mangé.

Et je reprends la longue, longue route monotone. Plate. Des champs brûlés de soleil.

Ah, je vois le Danube depuis un village.

Enfin... un bras, plein de hérons !

Une rue du village, typiquement roumaine. Chacun est enfermé derrière ses murailles !
Quelques personnes discutent à l'ombre, mais peu, en fait.

Puis la route s'éloigne à nouveau du fleuve.

Longtemps après, je vais à nouveau sur un point de passage de ferry. 13 euros le passage, ce n'est pas donné. Il y a des militaires, beaucoup, de la douane. Pas gai gai. La Bulgarie en face. Je discute avec les militaires, ils finissent par accepter que je passe derrière les grillages pour photographier le fleuve, mais il a fallu argumenter !

Traversée d'une rivière. On se croirait en Amérique du sud, une fois de plus. La chaleur, ces rivières aux eaux boueuses, une végétation dense au bord des rivières, ces gosses sur les petits chevaux jouant dans l'eau. Ils riaient, prenaient vraiment plaisir à ce qu'ils faisaient.

Des champs de lotus à perte de vue.

L'immense vallée du grand fleuve, elle aussi à perte de vue.

C'est l'heure de la pause. Leurs maîtres cassent la croûte au bord de la route, sous les arbres.

Ces grands panneaux à toutes les entrées de villages.

Calafat côté roumain, Vidin côté bulgare, c'est là que se trouve ce nouveau pont.
Je suis venu ici pour ça, et c'est tout ce que je peux en voir.....

Déception !

Le Danube près du pont.

Je reprends la route, abruti par la chaleur. Je fais très peu de photos, faute de courage pour arrêter Mygoo, descendre de voiture, etc.. Cette chaleur est vraiment trop forte pour moi. Je m'assoupis en roulant.... Oups ! Une photo de mon bras en train de brûler....

Enfin, à Hinova, la route rejoint les rives du fleuve, qu'elle va suivre au plus près.
Sur les rives, c'est presqu'un cloaque.... Beaucoup de déchets.... La Roumanie est encore bien sale !

Des pêcheurs sont installés ici.... Je ne voudrais pas manger de poisson sortant de là !

Puis, enfin, enfin, je retrouve les Carpates que j'aborde par le sud. Malheureusement, je roule vers l'ouest, et donc en contre-jour, avec en plus les brumes de la chaleur. Tout est contre le photographe qui, pourtant, se réveillait ! Ce sont les Portes de Fer, et ce n'est plus la Bulgarie qui se trouve de l'autre côté, mais la Serbie ! J'y reviendrai plus tard, heureusement.

Pour les touristes, rien n'est aménagé.... Je ferai quelques photos en roulant.

Les Balkans, côté serbe.

Sur un parking.

Je quitte le Danube à Orsova pour monter vers le nord, vers les Carpates.

Titi me trouve un camping près de Baile Herculane, ici deux-trois kilomètres avant d'y arriver.

C'est cher, mais ce soir, je ne veux pas faire l'impasse d'une douche, et je dois faire un peu de lessive. Ce petit camping est par contre d'un très bon niveau. tenu par des allemands, je dois payer 40 RON (je n'ai pas assez en espèces, et la patronne ne voulait pas prendre la carte.... mais elle accepte finalement, en bonne commerçante, car vaut mieux un client que pas du tout -il n'y a personne.... sans doute trop cher pour les autochtones). C'est vrai que ça fait presque dix euros, c'est cher pour la Roumanie. Mais au moins, toilettes et douches sont nickels, et ce soir, j'apprécie. Et puis, avec les nuits passées sans payer, quand même, je peux m'offrir ce.... luxe !

20h35 heure locale, j'ai terminé. Un exploit, il y avait longtemps !
J'ai bien envie de dormir, mais ce n'est pas possible, il fait encore beaucoup trop chaud !

Page précédente: Europa2014 : 13 aout
Page suivante: Europa2014 : 15 aout


Depuis le 06/06/2005 Visites:872750 Aujourd'hui :236 Maintenant:10 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)