Europa2014 : 16 mai

Voyage Europa 2014
Vendredi 16 mai 2014 - J046 - 328 km - 186 photos (12028-8957)
Nord-est de l'Allemagne, entrée en Pologne.... et le cauchemar des mauvais pavés des pays de l'est !

Le camping de Berlin dans lequel j'étais est juste à côté de l'aéroport de Tegel. Olaf me le faisait remarquer alors que je descendais de sa voiture, et je lui ai répondu que je dormirais sans doute avant qu'il ne soit lui-même dxe retour chez lui. Et c'est bien ce qui s'est produit, alors même qu'un avion, comme je rentrais dans la tente, m'a fait sursauter tant il était près ! Et le pire, c'est que j'ai très très bien dormi !

Et ce matin, départ à 8h10. Sous un grand ciel bleu, et une température agréablement fraîche, mais pas froide. Temps idéal pour le motard !

La sortie de Berlin s'est bien déroulée. J'ai soudain reconnu le Kurt-Schumacher Damm, ou plus exactement mon ex-caserne, le Quartier Napoléon. Quand je pense que c'est sur ce boulevard, là, juste à côté de cette photo (entrée nord de la caserne) que j'ai passé mon permis poids-lourd !

Puis je retrouve ces meveilleuses routes bordées d'arbres. Un fort vent a soufflé toute la journée. Fort, mais supportable.

Je roule évidemment dans l'ex DDR, ou RDA en français. Je l'apprends à mes dépens. Il reste en effet des bouts de route, surtout dans les villes, aux gros pavés complètement démis, pavés manquants, route bosselée. J'avais mal pour les pneus et la suspension de Serparti. J'ai très vite retrouvé mon mal de dos, le plus douloureux depuis l'Irlande. Mon top-case s'est ouvert, et ma boîte pour huile de chaîne en est sortie et est tombée sur la route sans que je ne m'en aperçoive ! Heureusement, elle était presque vide, et j'en ai une autre, mais c'est pour vous dire !

J'ai eu la joie de faire au minimum 100 à 150 bornes sur de telles routes;
Et aussi une bonne centaine dans des forêts toutes plus belles les unes que les autres;

Puis je franchis l'Oder, ce grand fleuve qui sert de frontière entre l'Allemagne et...

la Pologne.

Serparti près du grand fleuve, côté polonais.

Des statues fraîchement repeintes sont souvent visibles près des églises.

Les polonais sont très croyants, et tous les calvaires sont décorés et entretenus de fleurs récentes.

Sur la frontière, place au business.... Cigarettes, coiffeurs (surprenant), et des tas d'autres choses.
Il y a là des dizaines et des dizaines de voitures de berlinois !

Lieu de la bataille de Cedynia : les polonais avaient écrasé l'armée allemande du coin, le Brandebourg. En 972....

Le grand fleuve.

De même qu'il y a encore une différence bien visible entre l'ancienne Allemagne de l'ouest et l'ancienne RDA -malgré tout l'argent injecté, et les 25 années déjà passées depuis la réunification-, il yu a une belle différence entre l'ex RDA et la Pologne. Les maisons sont globalement en moins bon état.

Et les routes... Celle-ci fut un cauchemar, alors qu'au niveau nature, la forêt traversée était splendide.

Mais j'ai tellement souffert que je n'ai pas apprécié à sa juste valeur.
Je me suis quand même arrêté faire des photos.

Je retrouve par moments des portions de routes toutes neuves, le bopnheur !

Comme ici, par exemple.

Cette partie de la Pologne est identique à l'Allemagne, au niveau géographique : la grande plaine.

Heureusement que les arbres sont là.

C'est ici, à Gryfino, que je repasse l'Oder et que je retrouve l'Allemagne.

Et là, une grosse frayeur. En fait, c'est la deuxième fois que ça m'arrive, la première fois a eu lieu voici quelques jours. Je n'y avais pas vraiment prêté attention, persuadé que c'était une erreur de ma part, mais non. Serparti refuse de démarrer. Ce qui arrive souvent, si je suis en prise et que la béquille est mise. Mais la béquille n'est pas mise. Je vérifie le coupe-contact, erreur classique, mais non, il n'est pas enclenché. Je béquille, je débéquille, je metgs au point mort, puis en première, rien n'y fait. Je déplace la moto, en prise, pas en prise, et hop, ça re-démarre. Deuxième fois, ça veut dire qu'il y a réellement un problème. Je n'ose plus arrêter le moteur. Serait-ce le démarreur ?

Les boules... Je laisse tourner le moteur, au point mort, pour faire mes photos.

Je sais bien que ce n'est pas une solution....

En Allemagne, à la sortie d'un village, le panneau indique le nom du village suivant, et sa distance en kilomètres. J'aime bien ça.

Et hop, mauvaise manipulation, et je cale.
Et hop, re-belote, madame refuse de repartir.
Je fais plein de trucs, et ça finit par repartir.

J'ai... les boules, maintenant !

Pourtant, je ne pense pas que ce soit le démarreur. Je penche plutôt pour un défaut du contacteur de béquille, qui lui dirait "béquille enclenchée, on ne démarre pas". J'ai eu ça avec Vanadis la grosse BMW, et j'avais fait courcircuiter ce truc, et je n'avais plus jamais été ennuyé.

Joli village, encore, photographié avec moteur tournant, au point mort !

Mais j'ai faim. Plage ! J'y vais.

Pas question de laisser tourner le moteur. Il y a un camping juste à côté, je me dis que si elle refuse de reârtir, je peux au moins m'y installer pour résoudre le problème. Bien entendu, je mets au point mort et je coupe le moteur AVANT de mettre la béquille, que je pense être la fautive. Puis je vais à pied sur la petite plage (environ 300 mètres de sable, non carrossable). Il y a des bancs, il fait bon -quoique légèrement froid à cause du vent, mais le soleil est bien présent et me fait du bien.

Cette plage se trouve sur la lagune de Szczecin (en polonais : Zalew Szczeciński, en allemand : Stettiner Haff), d'après le nom du port de Szczecin qui se trouve à environ 20 km en amont sur l'Oder, encore appelée lagune de l'Oder (en allemand : Oderhaff), est un bassin fluvial situé dans la partie sud-ouest de la mer Baltique, partagé entre l'Allemagne et la Pologne.

J'assiste à des vols de cygne, comme c'est beau.
Ah oui, pendant que j'y pense, j'ai vu deux cigognes aujourd(hui, une au nid et une en vol.

Retour à la moto, anxieux. Et... ça re-démarre impeccable, au point mort, béquille préalablement retirée.

Une jolie ville.

Qui m'a beaucoup fait souffrir, en raison de ses terrifiants pavés !

Puis je passe sur l'île de Usedom par le Zecheriner Brücke (pont) ci-dessus. Usedom en allemand ou Uznam en polonais est une île côtière située entre la lagune de Szczecin et la mer Baltique. D'une superficie totale de 445 km², elle appartient en partie à l'Allemagne (373 km²) et en partie à la Pologne (72 km²). On la surnomme parfois « l'île du soleil » car avec une moyenne de 1 906 heures de soleil par année, c'est l'endroit le plus ensoleillé d'Allemagne.

Un petit tour dans la ville historique de Usedom... Mais à nouveau, douleurs lombaires sur les terribles pavés !

Je n'ose pas couper le moteur... encore anxieux, le garçon !

Traversée d'outres....

Usedom (l'île) étant moitié allemande, moitié polonaise, je repasse en Pologne !

Ici, et toujours sans couper le moteuir....

Et je termine dans la plus grande ville de Usedom, Świnoujście, l'ancienne Swinemünde allemande, devenue polonaise en 1945.

Je me dirige sur le port, où je trouve ce magnifique voilier à quai.

Des passagers embarquent.

J'aime bien ces constructions en briques. Une ancienne usine.

Et il y a un camping dans cette ville. Bien que n'ayant pas de zloty (monnaie polonaise; ah oui, au fait, j'ai fait le plein en Pologne, 1,36 € le litre de SP95, payé avec la carte), je tente. La fille -peu aimable au demeurant-, me demande 45 zloty, mais accepte de prendre un billet de 10 euros. J'accepte, vous savez pourquoi ? Il y a Internet, et électricité gratuite. Je vous écris en ce moment même depuis ma tente. Super, sauf pour mon cou, car écrire couché, ça va 5 minutes, mais plus d'une heure, c'est dur dur....

Et vous savez quoi ? C'est la connexion Internet la plus rapide depuis le début du voyage. Envoi des fichiers à une vitesse phénoménale !

Et vous savez quoi ? J'ai re-testé l'arrêt et le démarrage de Serparti, sans béquille : ça marche. Je pense que c'est vraiment ça, ouf !

22h10, tout mon retard rattrapé -je parle des CR, pas de la route, car là, j'ai du retard à combler....

Je vous laisse, tout est rechargé, batteries à 100%, y compris appareil-photo.

Le pied !

Ciao ciao.

Page précédente: Europa2014 : 15 mai
Page suivante: Europa2014 : 17 mai


Depuis le 06/06/2005 Visites:919615 Aujourd'hui :290 Maintenant:11 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)