Europa2014 : 17 aout

Voyage Europa 2014
Dimanche 17 août 2014 - J033 - 285 km - 410 photos (10.328-8.878/34.551-30.846)
Belgrade. Les montagnes serbes.

Je pars à 6h40..... De mieux en mieux ! Il faut dire qu'en fait, en Roumanie, ç'aurait fait 7h40.... Mon décalage horaire, sans aucun doute. Mon passagfe aux toilettes fut plutôt rapide, car... c'était plutôt sale, et je n'avais aucune envie de m'y attarder. Il faut reconnaître que je ne voudrais pas passer de vacances dans de tels campings, en raison de l'état des sanitaires. Pourtant, je ne suis pas très délicat...

Evidemment, à cette heure, très peu de circulation. En plus, c'est dimanche, alors on voit... les pêcheurs du dimanche !
Ici, le Danube est très bien contenu.

Je le traverse à Smederevo, pour rejoindre Belgrade par la rive droite, qui surplombe le fleuve, qui reste malgré tout très difficile à observer.

Belgrade. Ne sachant où stationner, je m'arrête devant un très grand hôtel de luxe, et vais demander àla réception/ Accueilli avec égard, une jeune femme me donne un plan et m'explique ce qu'il faudrait aller visiter. C'est génial. je pose Mygoo dans une avenue tranquille, et je sors Bocloo dans la chaleur dominicale. Je ferai exactement 12 km, avec une très belle côte pour remonter depuis les berges de la Sava. Car Belgrade se trouve au confluent de la Sava et du Danube.

"Nous n'étions que des enfants". Cette stèle est apposée dans un parc en commémoration de victimes d'enfants lors de bombardements effectués par les forces de l'OTAN en 1999.

Belle église située près du parc.

Le Parlement.

Je vous laisse me suivre, comme d'hab' dans les villes.

Le festival de l'été vient juste de se terminer.
A ce propos, je suis triste de commencer à voir les feuilles tomber des arbres, ça commence à sentir l'automne !

Montmartre...

Jolies peintures sur les immeubles de cette rue recommandée par la fille de l'hôtel.

Place de la République.

J'entends parler français.... Je leur demande s'ils veulent bien me prendre en photo. La femme dit oui, et sort son appareil photo, me demandant sous quel angle.... Je lui dis alors que je préfèrerais que ce soit avec MON appareil, à moins qu'elle ne veuille conserver une phto de moi. Elle me dit alors avoir trouvé ma demande bizarre.... Comme quoi, les gens sont vraiment gentils !

Puis je me dirige vers la longue rue piétonne qui se poursuit jusqu'à la citadelle.

Je vous laisse regarder les façades avec moi.

Il y a peu d'immeubles anciens.

Celui-ci est sur une avenue parallèle. Quelques coups de pédale pour aller le voir, merci à Bocloo.

Retour dans l'artère piétonnière.

Une statue "à la France", juste devant la citadelle.

La citadelle, qui domine les deux grandes artères fluviales, la Sava à gauche et le Danube au fond.

La Sava.

Puis je descends sur les berges de la Sava.

La remontée est dure, mais je ne descends pas du vélo... Ici, la cathédrale de Belgrade.

Puis je retourne à la voiture.

Il fait une très belle chaleur encore aujourd'hui.

L'Hôtel de Moscou, magnifique.

Un immeuble forcément de la période socialiste, on reconnaît le style.

Puis je repars vers le sud-ouest, en suivant la Sava.

Quelques tombes en bord de route.

La première partie de la route a bété pénible, les villages se suivant sans discontinuer sur une trentaine de kilomètres ! Puis est venue une zone de moyenne montagne. Arrêts très difficiles. Je cherche un endroit pour manger, et je finis par prendre un morceau de viande dans un morceau de pain dans une boutique. Personne ne parle anglais, ici, mais une dame me fait choisir en me montrant... C'était copieux très bon, et pas cher (1,50 €).

Vieille église à Osecina.

C'est à partir d'ici que les paysages deviennent vraiment intéressants.

J'ai pris une petite route secondaire, et mal m'en a pris. En fait, j'ai appis plus tard qu'ilo y a eu des pluies diluviennes dans la région au mois de mai, et le torrent principal a débordé, emportant tout sur son passage !

Dommage, car le coin est très sympa, de tous petits villages perdus dans la montagne.

La route que j'avais prévue est en fait une piste que des autochtones me déconseillent fortement.

Mais la route asphaltée a été détruite en partie par les éboulements du mois de mai.

Donc, dur dur....

J'arrive finalement près de Loznica, mais il se fait tard. Une dame est à la terrasse de cette maison, et je la questionne, car elle parle anglais !
Oui, il y a un camping tout près d'ici, à Trsic.

Trompettes de Jéricho, c'est ainsi qu'on les appelait, quand j'étais gamin, dans le jardin de mon grand-père en Vendée. Je suis surpris de les trouver ici. La dame voulait m'en donner, mais le plant ne tiendra pas le coup dans Mygoo... Dponc, je vais dans ce village, minuscule, au creux d'un vallon. Il n'y a pas de camping, mais plusieurs restaurants et pensions, et le propriétaire de l'une d'elles me propose son jardin, et me demande 500 dinars pour la douche et les toilettes, ce que j'accepte. Beaucoup de gens essaient de me venir en aide pour la langue, ils sont tous très gentils.

Et je fais la connaissance de Marina et Zeljko. Professeurs tous les deux, ils habitent dans la petite ville à côté, et reviennent juste de vacances. Ce sont des motards, une magnifqiue Yamaha 1150. Nous sympathisons à tel point que nous passerons toute la soirée à discuter en anglais et un peu en français. La nuit tombait lorsqu'ils sont partis, Zeljko reprenant le boulot demain. Je n'ai pas vu le temps passer en leur compagnie, c'était une soirée comme je les aime, à découvrir les autres. Puis je me prends une grosse soupe -j'adore-, et me mets au boulot !

Il fait frais, j'ai presque froid, et je suis heureux d'aller très bientôt me glisser dans la chaleur de mon duvet, dans une Mygoo qui sera sans doute encore chaude !

Page précédente: Europa2014 ; 16 aout
Page suivante: Europa2014 : 18 aout


Depuis le 06/06/2005 Visites:920673 Aujourd'hui :16 Maintenant:6 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)