Europa2014 : 2 juin

Voyage Europa 2014
Lundi 2 juin 2014 - J063 - 390 km - 397 photos (17162-13886)
Extraordinaire E6, fantastique remontée vers le grand nord de l'Europe. Au-delà de mes rêves !

Temps mitigé. Du ciel bleu, mais de grands nuages blancs et un peu colorés, mais d'altitude.
La bonne chose : il fait beaucoup plus doux qu'hier, c'est absolument indéniable, à tel point que j'hésite vis-à-vis des doublures. Allez, je les garde !

Hier soir, j'ai discuté pendant une heure avec un allemand ! Il voyage avec sa femme en camping-car, mais c'est avant tout un grand randonneur. Il est retraité. Il a fait le GR20 de Corse, et quand il en parle, c'est avec des éclairs de bonheur dans les yeux....

Ah, cette douche, longue, sans minuterie, chaude, très chaude, quel grand bonheur !
Je démarre Serparti à 8h15.

Alors, forcément, on est tout-de-suite dans l'action.
Quand je vois ça, les amis. C'est....

Immense. A perte de vue.
Attention, cette photo n'est pas à côté de la précédente.
C'est juste que ça ne s'arrête jamais.

Je veux dire, les paysages. Une averse de beautés naturelles.

Et ce sera toute la journée comme ça !

Entrée en Norvège du nord.

Je crois bien que j'ai déjà photographié ce panneau au moins 2 fois lors de mes voyages précédents ! Mais jamais aussi bien.

Des lacs... Normal !
De jolies maisons... Normal !
De la neige sur les hauteurs... Normal !

Des dizaines et des centaines de forêts.... Normal encore !

Des dizaines, des centaines de rivières, belles, puissantes.... Toujours normal !

Le lac, les forêts derrière, la montagne, la neige et les bruyères grillées à l'étage au-dessus !

Ah oui, les miroirs, je vous en ai déjà montrés quelques-uns.

Il y a même des plages.

Et, je vous entends déjà... "Il n'y a personne dans l'eau". Eh bien si, ce soir, au camping, il y avait des gamins dans l'eau du fjord !

Ici, il y avait tout le nécessaire pour passer la journée et la nuit : tables, bancs, barbecues préparés...

Quel bonheur que de voir tout ça.

Le "bush", dès qu'on s'avance un peu : l'eau est partout !

On devine bien le courant puissant qui transporte les eaux je ne sais où.

Il y a même les fleurs, au premier plan.

Non, nous ne sommes pas dans le Canada britannique.

Rappel pour tout le monde : ceci est la.... Oui, vous, là-bas, au 3ème rang. La ? Norvège ? Bravo, gagné.

Non mais, ça n'arrête pas. je n'arrête pas d'arrêter Serparti.
Et je laisse de plus en plus souvent tourner son moteur, tant c'est parfois pénible de redémarrer !

Je loupe des photos, c'est sûr, car j'y serais encore.

Mon conseil, si je puis me permettre : allez-y, pour voir ce que je ne vous ai pas montré.

Allez, la E6 : une autre petite série, comme hier...

Très difficile pour moi de choisir parmi 400 photos.

TOUT est beau !

J'emporte sur mes disques durs une quantité incroyable de tableaux tous plus extraordinaires les uns que les autres.

Une idée de l'immensité que représente cette simple photo : regardez la taille des fermes, là-bas...

Le nom de la route ?

La route n° 6, la grande artère norvégienne qui va là-haut !

Al, une voiture....

Cette montagne est un roc incroyable, que la photo rend assez mal.

Au fait, je ne vous ai pas dit ?
Les nuages sont devenus de plus en plus blancs, puis se sont dispersés.

Il fait CHAUD. Un air doux et tiède caresse mon visage, j'ouvre un peu le casque, c'est un bonheur immense !

Alors, je "cruise", les deux jambes complètement allongées sur les repose-pieds de mon neveu Antoine, recouverts de tissu par mon frère Charles. Mes bottes sont tournées vers l'extérieur, et c'est la partie de mes pieds entre le talon et la chaville qui repose. C'est incroyablement agréable de rouler comme ça. Juste... le guidon ne revient pas assez vers moi, il est un poil trop loin, mais sinon, ouah, je ne donnerais ma place à personne !

Et croyez-moi, il me faut faire un très gros effort de volonté pour arrêter la "glisse", stopper la bécane, descendre, faire les photos, et repartir.

Quand c'est possible !

Mais c'est le prix à payer pour reveni les poches pleine de souvenirs.

Et pour partager le voyage avec vous, bien entendu.

Non, Jean de Givrand, cette photo n'est pas à l'envers !

Quelle montagne ! Et dire qu'ils en ont des milliers, des comme ça.

Si si, je vous assure que mon chiffre n'est pas grossi, c'est la vérité !

Pfff....

Et c'est BEAUCOUP mieux en vrai, en plus !

Ah, le tobogan naturel de rêve !

Quelle dalle incroyable !

J'ai passé 3 nuits avec la Kangoo ici en 2012... Jamais vu aussi beau qu'aujourd'hui !

Et juste à côté, il y a ce garage à moto-neiges. Je me dis que... Je rentre, il y a des gars à bosser. Je questionne cet homme, lui expose mon problème de béquille. Aussitôt, il laisse ce qu'il fait, vient voir, démonte la protection, débranche le cable, me fait une connection propre pour que je puisse tout remettre sans souci, et le tout avec le sourire, et gratuitement. Cadeau pour le voyageur, me dit-il ! Je suis.. très reconnaissant ! Il me dit qu'ils réparent maintenant toutes les moto-neiges pour préparer la prochaine saison. Parfois, lorsque la neige vient de bonne heure, ça peut commencer en septembre !

Formidable, non ?

Sauf... que.... 5 minutes plus tard, re-belote, même punition, même motif ! Arrrggggghhhh.

Mais alors, qu'a-t-il coupé ? Je suis persuadé qu'il ne s'est pas trompé, j'ai une confiance totale en ce gars. Si vous aviez vu avec quelle aisance il bosse, il connaît la mécanique sur le bout des doigts, et j'aurais aimé lui apporter la chaîne neuve pour qu'il me la monte, j'ai une confiance totale en lui. Mais il doit y avoir un autre truc, car c'est toujours lié à la béquille. je le sais, puisque je dois la "travailler" pour re-démarrer !

En attendant, voici son entreprise, que je recommande chaudement. Comparé à la concession Yamaha de Bergen, il n'y a pas photo, comme on dit ! Ici, il y a des gens qui ont du coeur, et qui ne pensent pas qu'au business, et ça, pour moi, ça n'a pas de prix !

Eglise de Rossvoll, juste après le garage.

Les montagnes sont de plus en plus blanches.
Je vous refais une série de la route... SIX.

Oh, le magnifique pont. Privé, s'il-vous-plait !

J'ai du mal à repartir, quand je suis en train de regarder de tels spectacles !

Mais il le faut bien, car la route... SIX... m'appelle.

Elles longent la route, je suis bien obligé de les immortaliser aussi !

Phare allumé, moteur allumé... Je fatigue le moteur de la petite Serparti, avec cette histoire, et je consomme plus d'essence.

M'énerve....

Petit à petit, je retourne en hiver....
Non pas avec la température, bien qu'elle baisse elle aussi, mais ça me fait beaucoup de bien.

Non, regardez la végétation.

Ici, les bourgeons ne sont pas encore venus colorer les bouleaux.

Et... Eh oui, bienvenue dans le blanc !

Retour sur le plateau.

Oh, pas bien élevé, celui-ci. L'altiture maximum est de 690 mètres environ.

Mais à cette latitude, ça correspond aux 1400 mètres de la route 55, vue la semaine dernière, souvenez-vous !

Mais, mais...

Mais oui, mais c'est bien sûr, je sais où l'on arrive.

Jamais, en trois passages, je n'avais vu ce lieu dans de telles conditions météorologiques.
Jamais, au grand jamais, je ne l'avais vu d'une telle beauté.

J'ai toujours adoré ce passage, en Norvège, même sous la pluie, même dans le grand froid, et j'ai eu grand froid ici.

Mais là, c'est au-delà de mes rêves les plus fous.

Rien, je n'ai absolument besoin de rien, c'est totalement, complètement, entièrement...

PARFAIT.

A droite, la Suède, juste derrière la montagne.

Derrière Serparti, en fait.

Nous sommes arrivés au...

au... ?

Qui le sait, parmi vous ?

Je suis sûr que certains le savent.

Ici, j'ai rencontré, en 2012, ô incroyable hasard, Jean, mon ami le suisse de Genève.

Jean, tu avais sans doute déjà deviné, non ?

66° 33 ', ça vous dit quelque chose ?

Le cercle polaire arctique.

Cherchez sur le site, vous en verrez plusieurs, en Suède aussi, bien sûr !

Pour mes filles....

Inaccessibles.... ou presque, les monticules créés par les touristes.

Allez, ce n'est pas tout ça. On reprend la route !

C'est incroyable.

En découvrant les photos, je ressens encore l'immense bonheur que j'ai eu aujourd'hui.

C'était énorme, j'en ai encore des frissons.

Des rennes.

Magnifiques.

Là-haut, tout-à-l'heure, j'ai vu une rivière charrier des glaçons, j'ai filmé tellement c'était beau.

Maintenant, la route suit cette rivière que j'ai photopgraphiée à chaque fois, tant elle est belle.

Mais cette fois, c'est encore plus beau que jamais.

Mon dieu, comme j'ai aimé ces moments de communion avec Dame Nature.

Merci à la route, une fois de plus, qui me permet de connaître ça.

C'est parti pour la longue descente.

Le grand retour du vert.

Et ça se bouscule, à qui arrivera le premier en bas...

Quelle superbe descente.

Regardez, regardez comme c'est grandiose !

Non mais, franchement !

Et encore, je ne m'arrête pas partout où j'en ai envie, je me force à continuer !

Plus bas.... Plus calme...

Mais toujours aussi beau.

Un petit coup d'oeil en arrière...

Arrivée à Rognan.

Ici, en 2012? je suis venu voir le docteur... Chezchez "Rognan" sur le site.

J'ai loupé plein de photos. Parce que je n'ai plus le courage d'en prendre. Et quand c'est comme ça, il faut que je fasse la halte du jour !

Et je choisis ce village, et ce camping, parce que c'est bien situé par rapport à la journée qui vient de s'écouler, mais aussi, par hasard, parce que je suis déjà venu dans ce camping. Je reconnais la dame qui m'avait conduit au dispensaire, la patronne du camping. Je lui en parle, et elle me reconnait. Formidable, non ? Parlons business. C'est 150 NOK. Je lui explique mon voyage, et elle me le fait à 100 NOK. Merci beaucoup, madame. Je vous recommande donc ce camping. Pas simplement pour ça, mais aussi parce qu'il est vraiment très bien, et vous y serez bien accueilli. Je suis d'ailleurs bien installé dans la cuisine, c'est absolument parfait !

La tente est à 20 mètres de la plage du fond du Saltdalsfjorden. C'est là que des enfants se sont baignés !

Je vous laisse donc méditer là-dessus !

Bonne soirée, les amis.

Il est... 22h20....

Gloups !

Page précédente: Europa2014 : 1er juin
Page suivante: Europa2014 : 3 juin


Depuis le 06/06/2005 Visites:851101 Aujourd'hui :337 Maintenant:9 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)