Europa2014 : 20 juin

Voyage Europa 2014
Vendredi 20 juin 2014 - J081 - 0 km - 1.049 photos (20.724-17.788)
Saint-Pétersbourg. A pied !

Je me réveille à 8h30, heure de Moscou. Et le patron m'a donné RDV à 9 heures.... Oups ! Il a plu toute la nuit. Ce matin, c'est couvert et doux, mais il ne pleut pas. Une bonne douche pour me remettre en forme. Elle est délicieuse. Puis je rencontre les 2 couples d'allemands qui étaient au camping en Finlande, ceux qui étaient venus regarder le match... Comme prévu, ils sont bien sur ce même camping, j'avais vu leurs deux camping-cars hier soir. Ils me donnent le tuyau qui va bien pour faire ce que je veux faire, meci à eux.

Le patron vient me voir à la tente, alors que j'étais en train de manger. En fait, c'est un jeune, délégué par le boss. Très sympathique. Finalement, il me fait une bonne réduction parce que je n'ai pas de pelouse, comme prévu. Il accepte un paiement en roubles, 1.500 pour les deux jours, c'est très correct. En gros à peine 35 euros, pour St Pétersbourg, c'est un prix d'ami. Et à part la pelouse, finalement, je n'ai rien à redire, d'autant plus que tous, y compris les ouvriers, sont d'une très grande gentillesse, et il faut absolument rendre à César..... Il me donne un plan, me dit où je dois aller (la même chose que les allemands, donc tout le monde est d'accord), et me dit qu'il y aura une pelouse sous les arbres !

C'est parti, vers 10 heures. Il pleut, une petite bruine. Le métro est à un quart d'heure à pied. J'y vais avec la veste de moto, sans la doublure, et le pantalon que j'ai emporté (et que je mets pour la première fois, et que je perds, tellement j'ai maigri....). Deux stations de métro, et je sors au milieu de la Nevskii Prospekt, ou Avenue Nevski, la grande avenue de St Pétersbourg.

Cette bruine ne me gêne pas du tout, vu la veste de moto, mais pour l'appareil-photo, si !

C'est la cathédrale Notre-Dame de Kazan, qui fait un peu penser à celle de St Pierre à Rome. A l'intérieur, je voulais faire des photos, mais un gars en uniforme me dit "non". Beaucoup de gens se prosternent devant les nombreuses icônes, chacun a sa propre préférence, puis ils brûlent un cierge. très forte dévotion. Il y a un office. Et, dans un coin, je vois des drapeaux de l'armée française de Napoléon pris à Austerlitz, et présentés ici comme des trophées ! Je retourne voir mon gars pour lui expliquer que je voudrais bien photographier ces drapeaux, et il me dit oui, lorsque l'office sera terminé. Je sors, comptant bien repasser au retour, mais évidemment, je n'en ai pas eu le courage.... Mais c'était émouvant de voir ces drapeaux, donnés par Napoléon au général Lannes, de mémoire, et de penser qu'ils se sont "promenés" sur les champs de bataille !

J'aime bien photographier des plaques de noms de rues, dans les grandes villes. Au-dessus, on reconnaît "banque".

Café.

Nevskii Prospekt.

A partir de maintenant, je vous laisse regarder.
J'ai d'abord "descendu" la grande perspective depuis la station de métro jusqu'à la Néva.

La cathédrale Saint Isaac. Ici, dans la rue, je rencontre deux couples de français, de Franche-Comté.
Ils vont visiter cette cathédrale, car on peut monter sur la coupole, me disent-ils.

Avant de se quitter, nous nous faisons mutuellement quelques photos dans le jardin d'Alexandre.
A l'arrière_plan, je ne parviens pas à savoir de quoi il s'agit. Je pense que ce sont les bâtiments de l'Amirauté.

En finition de restauration, tout ceci sent le neuf. Il y a des militaires qui gardent cette entrée. On ne visite pas.
Mais c'est immense !

Juste derrière l'amirauté, j'arrive sur la Néva. Il ne pleut plus depuis un bon moment, c'est parfait pour moi.
En face, Académie impériale des Beaux-Arts, si je ne m'abuse. A prendre avec des pincettes.

Zoom sur ce bel immeuble.

Et celui qui le jouxte.
C'est de l'autre côté de la Néva, je n'y vais donc pas, c'est trop loin.

Le pont Dvortsovyy.

Dvortsovyy Prospekt. Là, c'est à nouveau cette Amirauté, sous un autre angle.

Pour arriver aussitôt sur la Place du Palais, la grande place de St Pétersbourg.

Immense, majestueuse, comme je les aime.
Pas de chance, ils sont en train d'installer un immense chapiteau sous lequel se produira un orchestre, peut-être dès ce soir.
Il faut savoir que, si j'étais jeune et pas tout seul, il faut sortir précisément ces nuits à St Pétersbourg.
Fête de l'été, le jour toute la nuit, ça chante, ça danse, ça picole.... Déjà hier soir, ils ont lancé un feu d'artifice depuis le... camping !

Allez, regardez. Sur cette place ont eu lieu de très grands événements historiques aux répercussions mondiales, notamment la révolution d'octobre 1917....

Une moitié... En face, le fameux Palais d'Hiver, dans lequel se trouve le fameux -encore !- musée appelé Ermitage.
A droite la colonne d'Alexandre, célébrant la victoire sur les armées... napoléonniennes.
Europa 2014, je vous le disais bien, passe par toutes les places importantes d'Europe !

Un côté du socle de la colonne.

Extrait de Wiki :

Le palais d'Hiver (en russe : Зимний дворец) est un ancien palais impérial situé au cœur de Saint-Pétersbourg en Russie, construit de 1754 à 1762 à la demande de l'impératrice Élisabeth, fille de Pierre le Grand.

Catherine la Grande (1729-1796) y ajouta une partie appelée l'Ermitage (Эрмитаж), où elle recevait des invités et collectionnait des tableaux de grands peintres ; c'est de cette partie du palais d'Hiver que vient le nom de musée de l'Ermitage.

C'est Alexandre Ier (1777-1825) qui déclara le palais musée impérial. Il y a habité pendant plusieurs années. L'empereur y séjournait alors entre l'automne et le printemps. Au début de la Révolution russe, il devint le siège du gouvernement provisoire, sa prise dans la nuit du 25 au 26 octobre 1917 après un « assaut » confus (en fait une infiltration progressive, tandis que de nombreux défenseurs se sont progressivement retirés1) déclencha de la Révolution d'Octobre qui amena les bolchéviques au pouvoir.

C'est dans l'ancien palais d'Hiver (1754-1764, œuvre de Rastrelli) que les plus grands chefs-d'œuvre artistiques sont présentés. Il renferme la plus grande collection au monde d'œuvres impressionnistes.

Cet ancien palais est de style baroque, à trois étages. Il comporte aussi un théâtre construit pour Catherine II, le théâtre de l'Ermitage.

Le musée de l'Ermitage, premier musée de Russie, abrite 2 700 000 œuvres d'art, dont 67 000 exposées dans 400 salles. À l'arrière du palais pendant l'hiver, tous les habitants de Saint-Pétersbourg avaient (et ont encore) le droit d'aller patiner sur la patinoire qui se trouve derrière le monument.


Vous pensez bien que je n'ai absolument pas le temps de rentrer dans ce palais !

Je passe derrière la colonne et le chapiteau, pour retourner vers la Perspective Nevski.

Déjà.... Je commence à avoir faim !

Pour mes enfants, qui auront de suite reconnu l'ami Gandalf.... Musée de cire, il est exposé à l'extérieur dans la rue.

La rivière Moyka. L'eau est partout à St Pétersbourg, qui a parfois été comparée à Venise....
C'est superbe, j'adore.

Quelques façades.

Ah ha, mon "Irish Pub" de Saint-Pétersbourg !

Et on retrouve la cathédrale Notre-Dame-de-Kazan.

A gauche, on devine le canal Griboyedova.

Le voici.
Et, au fond, l'extraordinaire, la magnifique, la sublime....

La cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé. Oups, quel nom !

Les façades le long du canal.

Quelques peintures exposées.

Qu'est-ce que j'aime ça !
Un jour, je ferai un voyage en Kangoo pour visiter sérieusement villes et musées. Enfin, j'espère.

Quel joyau. Avis personnel, je vous laisse juger.

Quelques "zooms".

Je ne suis pas le seul....

En attendant, j'ai la fringale, moi !
Je vois un "restau", en face.

Il faut contourner l'église....

L'autre façade, et la caisse pour ceux qui veulle aller la visiter.

Sur la gauche, donc, je trouve un restaurant-jazz. Sympa.
Pour la première fois de ce voyage, donc, je vais au restaurant, et m'offre un plat de viande de boeuf avec pommes de terres nouvelles.
Pas mauvais, mais pas si bien que je ne l'espérais....

Mais ça m'a fait un bien fou !

Et c'est reparti.

Remarquez le mot en haut : "supermarket". Et... Spar.... ! International.

Une jolie statue.

Quelques façades.

Je longe l'Italyanskaya ul., puis je poursuis....

... jusqu'à la rivière Fontanka.

Superbe, superbe, superbe.
Entretemps, comme vous pouvez le constater, le soleil arrive, c'est merveilleux !

Je vais jusqu'au pont Anichkov, et je me retrouve à nouveau sur la Perspective Nevski !

La rivière vue depuis le pont, vers le nord.
Il y a là des bateaux, à droite (enfait, partout). J'ai envie d'aller faire un tour sur l'eau.

Immeuble sur la Nevski.

Allez, c'est parti. Une heure de bateau, un tour assez grand.
Que non seulement je ne vais pas regretter, mais bien au contraire me féliciter de l'avoir pris.
600 roubles, avec guide en russe. Formidable, je vais pouvoir me bercer de la musique de la langue slave, sans avoir besoin de comprendre.

Et je me concentre totalement sur la photo.

Et je peux vous dire que c'est de la folie.

Bref, j'ai adoré, c'était superbe. Regardez.

La rivière Movka, près du Champ de Mars.

Je vous laisse admirer le spectacle le long de la rivière Moyka.

Voir les façades depuis les rivières ou les canaux, c'est que du bonheur !

Puis on sort par le canal Zimnyaya Kanavka.

Pour déboucher dans la grande Néva, que l'on traverse pour rejoindre la forteresse Pierre et Paul.

Derrière nous, le Palais d'Hiver, et tant d'autres immeubles....

La forteresse Pierre et Paul. C'est une île, et on en fait le tour, magnifique.

Derrière, le musée de l'artillerie.

On passe sous le Pont Troitskiy, et on poursuit vers l'est jusqu'à l'Arsenal.

Zoom arrière et en contre-jour sur la cathédrale St Pierre et St Paul, dans la forteresse du même nom.

Quelques beaux voiliers à quai.

Il y a l'Académie d'Artillerie. Est-ce ceci ?

Un cuirassé à quai.

Ou ceci ?

Ce sera le point le plus à l'est de la balade.

Le St Pétersbourg des affaires.... modernes.

Le quai Robespière, je pense.

Et retour direct par la Reka Fontanka.

Je zoome sur les façades.

Facile....

Cathédrale Fontannyy, je pense.

Et arrivée près du Pont Anichkov.

Une balade mémorable, j'ai adoré. Il y en a plein d'autres, mais il faut en faire une, je pense !

Retour sur la Perspective Nevski.

Et c'est reparti pour une bonne marche, plus difficile, car il fait chaud !

Mais je ne vais pas me plaindre, c'est génial.

Je vais acheter quelques cartes postales pour la première fois depuis mon départ. Le vendeur que je questionne reconnait mon accent au premier mot (....) et me répond en français parfait. Il est algérien, et étudiant en industrie agroalimentaire pour encore deux ans, après avoir étudié le russe pendant six mois, et semble enchanté. Il m'indique la poste, qui se trouve dans un immeuble superbe -en façade. Mais à l'intérieur, ça croule sous la misère...

St Pétersbourg, du toc ? J'avais lu certains récits à ce sujet.

Peu importe, ne boudons pas notre plaisir. je vais vous dire : ça ne me gêne pas, bien au contraire. C'est l'Histoire, avec un grand H.

Je vais presque au bout de Nevski vers l'est, puis je fais demi-tour vers ma station de métro.

J'ai vu ce que je voulais voir, et je suis heureux.

Je commence à être un peu fatigué, et m'asseois dans un square, avec une canette de coca, pour écrire mes cartes postales, au soleil.
Le bonheur.

Tiens.... je vous laisse traduire !

Et je re-traverse le pont Anichkov.

Les belles façades.

Et plongée dans le métro, très très profond sous terre !

Au terminus, puisque ma station est la dernière, je vais manger mon sandwich du soir, avant de rejoindre le camping.

Où je retrouve mon ordinateur dans la tente. Le boss m'avait dit : tu peux tout laisser, pas de souci ici.

Merci à lui. Merci pour l'accueil, la gentillesse. J'ai beaucoup apprécié.

Et je vous conseille ce camping, pour tous les camping-caristes, et aussi pour les motards qui n'ont pas peur de planter une tente sur un beau parking de gravillons. Bref, vous faites ce que vous voulez, mais j'ai beaucoup aimé, et si je devais revenir en Kangoo, c'est là que je viendrais, assurément !

Je pense que vous serez ravis de ce CR, et ne vous privez pas pour me le dire sur le livre d'or...

23h10, je vous laisse.

Demain c'est l'été, et nous avons survécu au printemps.

Super !

Page précédente: Europa2014 : 19 juin
Page suivante: Europa2014 : 21 juin


Depuis le 06/06/2005 Visites:892766 Aujourd'hui :47 Maintenant:5 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)