Europa2014 : 21 octobre

Voyage Europa 2014
Mardi 21 octobre 2014 - J098 - 301 km - 370 photos (26.633-39.693/50.856-61.661)
Sardaigne : elle me garde prisonnier !

Départ du camping à 8h30, après mon délicieux petit déj' dehors, une fois de plus. Que du bonheur.
Il fait bon, comme tous les jours depuis un moment déjà.

Petit tour sur la plage de Cala Gonone située près du port.

Et je pars vers le col.

Vue arrière sur ce lieu de paix, complètement isolé.

Dans les lacets.

Ensuite... Ma foi, je fais un crochet d'une quinzaine de bornes pour aller sur une plage complètement isolée, au bout d'une barrière rocheuse.

Fantastique..
Sur la plage, une petite tente, deux filles ont passé la nuit ici. Elles ne sont pas peureuses, jamais je ne l'aurais fait.
Perso, je trouve qu'elles prennent quand même des risques à venir ici toutes seules la nuit, loin de tout.

Toujours est-il que la plage est un très beau spot.

Retour de la plage, sur la partie finale qui est en piste (très facile).

Et la montagne derrière laquelle se trouve cette plage.
En fait, il y a des tas de criques et spots spectaculaires en Sardaigne, mais la plupart ne sont atteignables qu'en... bateau !
J'avais lu des récits de kayakistes qui en ont longé les côtes : tout simplement paradisiaque.

Ceux qui suivent de près mes cartes ont vu que j'avais complètement changé mon trajet initial. En effet, j'ai vu hier soir qu'il y a un bateau cet après-midi à 15h30 pour la Corse, que j'aimerais bien prendre. Si je le rate, je prendrai celui de demain matin, à 7h30. Donc, je longe un peu la côte ouest et surtout le golde d'Orosei pour aller voir les plages que j'aime tant, puis je tracerai vers le port de Sta Teresa Gallura au nord.

Ici, crochet sud à Oserei pour aller voir une plage juste derrière cette splendide rivière.

Que veux-tu dire ?! Je reste béat d'admiration, j'en oublie de refermer ma bouche !

Il faut savoir que des cinéastes viennent ici filmer des scènes censées se situer dans les Mers Caraïbes. Surtout à La Caletta, un peu plus au nord.
On y va, je vous ferai voir.

Evidemment, à cette saison, et avec une telle météo, c'est juste incroyable ! Ce soir, à 17 h, à Sta Teresa, il faisait 26 degrés !

Autre plage. Il faut aller les chercher.
Une bonne idée de séjour serait d'aller voir toutes les plages, de s'y promener, de s'y baigner. De quoi passer plusieurs semaines sur l'île !

Ici, il y avait des anglais.

La végétation, je vous en parle tous les jours, c'est magnifique.

Ah, cette petite crique, invisible depuis la route. Quel pied !

Là, j'étais seul. deux cyclistes allemands sont arrivés alors que j'en repartais.

Et le pire, c'est qu'elle est tiède, génialement tiède.

L'arrière-pays.

Une autre, au bout d'une petite route de deux kilomètres traversant une forêt d'eucalyptus.

La forêt en question, au retour.

La Caletta, c'est là. Imaginez les plages derrière ces haies de pins parasols !

C'est ça !

Ouais... Je sais, ça vous fait rêver. C'est à deux doigts de chez nous...

Sable blanc, fin comme tout, eaux transparentes, et chaudes. Un vrai paradis.

Et les montagnes en toile de fond sur l'horizon, of course !

Posada, le village suivant....

Oui, je sais, ça vous fatigue ! OK, on arrête.

Les marais en arrière de la plage de Posada. Avec Maître Héron....

Puis je prends l'autobeurk.... Eh oui, je ne veux pas rater mon train... heu, mon bateau !
Je ne me suis pas arrêté à Olbia, mais le port et la promenade sont superbes, et de grands paquebots de croisière comme je les aime étaient à quai.

Arrivée à Santa Teresa Gallura. Le fjord et la crique sont magnifiques. Mon bateau est à quai. je vais chercher mon billet. J'y vois mes amis les français du groupe des deuches. Ils font la tronche ! Quoi ? Pas de place ? Mais c'est parce que vous êtes nombreux, vous partirez demain. Le guichet ouvre juste, il est 14h30, départ dans une heure.

Mais la déception est forte, très forte. C'est le coup de massue. Non. Plus de place. Non, demain non plus, sur aucun des trois départs. Non, jeudi non plus. Maintenant, la première place, c'est vendredi matin, 7h30. La désillusion, la claque. Moi qui avait tout si bien géré. Même au niveau de l'essence. je suis à sec, mais la France est à... DIX kilomètres. Oui, je dois attendre deux jours et demi pour faire DIX kilomètres.

Et attendez, je ne vous ai pas tout dit. Pour dix bornes, vous savez combien ils me prennent ? 49 euros !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Voilà, la messe est dite.

J'appèlerai ça : la grande désillusion !

Le groupe des deuches est anéanti. Ils réfléchissent pour prendre un autre bateau depuis un autre port. Trop tard pour moi, j'ai réagi vite, c'est fait. Un couple de français en camping-car est également dans mon cas (ils en ont pour 109 euros !). Ces sacrés italiens... Inorganisation totale, pas moyen de réserver par Internet, voilà le résultat. La contrepartie : on peut dormir dans sa caisse... Eh oui, les amis, on ne peut pas tout avoir non plus, c'est le voyage. Remarquez que j'ai TOUJOURS détesté devoir prendre des réservations, je hais ça, totalement. Et ce passage par ces trois îles va me coûter un bras, et me mettre un fil à la patte et une pression du début à la fin. je le savais, mais avec la moto, c'était plus cool. Avec Mygoo, peut-être aurais-je dû remonter par l'Italie, par une autre route.

Maintenant, c'est fait. Et c'était beau à voir. Il ne faut jamais regretter.

J'y gagne.... deux jours de relaxation, de plage, de balades à pied. On verra. J'ai été obligé de mettre un peu d'essence, car j'étais sur la réserve, et ce n'est pas le moment de rajouter une panne d'essence au reste, hé hé hé ! Là, en ce moment, je suis dans un bar Internet à Sta Teresa. Il fait bon, les portes sont ouvertes. Il est 19 heures. J'ai posé Mygoo dans une petite rue juste à côté, sur une place gratuite, un coup de bol. Demain matin, je viendrai prendre un cappuccino, puis je partirai m'installer sur une belle plage pour prendre un petit déj' long, long, long. Je pense que je vais aimer !

Page précédente: Europa2014 : 20 octobre
Page suivante: Europa2014 : 22 octobre


Depuis le 06/06/2005 Visites:873304 Aujourd'hui :273 Maintenant:13 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)