Europa2014 : 23 mai

Voyage Europa 2014
Vendredi 23 mai 2014 - J053 - 135 km - 306 photos (14036-10582)
Hardangervidda, pour la quatrième fois, et toujours aussi sauvage !

Très bien dormi, comme d'habitude, en fait. Réveil à 6h, trop tôt, deuxième réveil à 7h30 ! Oups, pas normal. Et... comme par hasard, la pluie se met à tomber, là, maintenant, alors que je m'apprête à me lever ! Je me recouche... Puis finalement, je me dis qu'il faut quand même que je me secoue un peu. Allez hop, une bonne douche bien chaude -et elle l'est, contrairement à ce que je pensais-, et me voilà déjà mieux. Il pleut moins, j'ai l'impression que c'est comme hier. Par contre, je remets les doublures, car je vais traverser le grand plateau, et je serai content de les avoir.

Et je pars à 9h35... Je crois bien que je ne suis jamais parti si tard. Il faut dire que le coup du garage à Bergen sabote un peu mon planning.

Les eaux continuent à dévaler les pentes en furie.

Torpo. Deux églises pour le prix d'une. A gauche, c'est une Stavkirke, les fameuses églises en bois de Norvège. Ouverture au 1er juin.
Il faut dire qu'ici, la saison ne comme,nce vraiment que le premier juin, justement.

Je suis parti sous la pluie, mais ça s'éclaircit quand même assez vite, à mon heureuse surprise.

On longe maintenant le Strandafjorden.

Hol. Noeud incontournable du réseau routier norvégien. Je crois bien que j'uy suis passé à chaque fois, et que je dois avoir des photos de cette église avec plein da'ppareils-photos différents ! Et en plus, il y a une épiocerie juste à côté, dans laquelle je suis également entré à chaque fois ! Et aujourd'hui ne dérogera pas à cette règle... ou tradition, devrais-je désormais dire !

C'est la même, oui oui, vue depuis le magasin !

Geilo, même punition, même motif. Ici, les pistes de ski de Geilo.

Et ça, c'est pour ma fille et ma petite-fille.

En quittant Geilo vers l'ouest, la route grimpe sur le grand plateau, le Hardangervidda.

Que j'ai appelé le "Grand Blanc" lors de mon premier passage, dans l'autre sens, avec Jolly Jumper, le scooter Piaggio x9...

C'est le dégel, mais c'est encore bien blanc, et j'aime ça.
Et je suis bien content d'avoir remis les doublures, car ça caille !

Pour mes filles, toujours.

Serparti ne dit pas un mot aujourd'hui. Sans doute se sent-elle un peu honteuse de la plaisanterie idiote du voyant moteur, hier...

J'a-do-re.

Quel bonheur de passer ici à nouveau en moto.

Cherchez Hardangervidda sur le site, vous en verrez des photos faites lors de mon passage en Kangoo, au mois d'août 2012.

Toucher de tels espaces sauvages et désertiques avec la moto est pour moi quelque chose de fantastique.

Ce que j'aime par dessus tout, ce sont les rivières qui s'éveillent, après les mois de silence glacial passées dans le silence absolu.

Je ne me lasse pas de tels spectacles. L'eau, une fois de plus, sous toutes ses formes !

Maisons, herbe, tout renaît pour quelques mois seulement. Le cycle recommence.

Et une fois de plus, je savoure ces moments d'exception, d'autant plus, que pour une fois, il ne pleut pas et il ne neige pas lors de mon passage sur ce plateau.

Ces grands espaces blancs cachent des lacs encore sous glace et neige.

Un seul bémol : la circulation. Il y a les gros camions, et c'est bien dommage, mais les hommes bossent aussi !

Soudain, au loin, une tache bleue translucide apparaît. Comme c'est beau, irréel, totalement surnaturel !
Il émanait comme une lumière artificielle de cet endroit magique, que la photo ne transmet aucunement.

Des touristes hollandais ne s'y sont pas trompés, et se sont eux aussi arrêtés pour faire quelques photos.
Et me prendre en même temps, merci à eux, même pas eu besoin de demander !

La route est salement abîmée, fissures, bosses, trous... J'évite le maximum, je ne peux tout éviter !

Puis c'est la lente et longue descente.

Encore une rivière qui descend du grand plateau.

En bas, ça s'énerve quelque peu !

C'est le moins qu'on puisse en dire. Voringsfossen. Une merveille de la nature.
Deux grosses rivières se rejoignent oicoi, chacune venant d'une direction opposée, et sautent ensemble pour s'unir en bas.

Quel spectacle grandiose, là encore !

La montagne entière pleure et crache ses torrents. Les immenses parois dégoulinent. le cycle de l'eau recommence lui aussi !

L'hôtel situé près du panorama.
En été, il faut payer pour stationner ici, 40 NOK de mémoire, j'avais refusé avec la Kangoo, et je n'avais donc pas vu le spectacle.

Deuxième point-de-vue, celui que j'avais vu.
Vous avez remarqué, là, au premier plan ? Aucun parapet, aucun grillage, rien de rien.
Des panneaux vous avertissent du danger, et pour se suicider, c'est un excellent spot !

Des tombes sont à côté. Ici, une dame autrichienne, qui est tombée en juin 2011...

Là, les bouleaux ont repris vie. Sur le plateau, ils étaient encore morts.

Encore des trolls pour mes filles...

Tiens, lui, il a même deux têtes !

Et la descente se poursuit, à travers plusieurs tunnels.

Et je retrouve... la pluie.

Tiens, encore des copines écossaises.

Ovre Eidfjord. Splendide, malgré les gouttes qui tombent.

CCe n'est pas bien méchant, mais je me dis que je n'ai pas envie de rouler sous la pluie.

Il y a un camping. Le boss est super sympa. Il arrive de France, où il a passé trois semaines pour la première de sa vie. Il a fait du vélo, d'Avignon à Cassis, et il a adoré, avec en plus un grand soleil bien chaud. 145 NOK pour la nuit. Trop cher. J'argumente, j'explique, et il me dit : OK pour 80 ? Je dis OK. Et en plus, il a Internet. Mais pas de salle pour saisir. Il m'autorise à me mettre dans la buanderie. Debout... Mais c'est mieux que rien.

Et il me recommande de ne pas planter la tente trop près du lac, car l'eau risque de monter encore un peu.
Il y a eu beaucoup de neige, et ça fond. Oui, j'ai bien vu les rivières...

Mais quel spot, encore une fois !

Ah oui, l'argent norvégien.
Qui file plus vite que son ombre ! Mon dieu, comme c'est cher, ici. Tout !

Un Hot-Dog, c'est 7 euros, par exemple....

Bref, en s'en moque, car c'est trop beau !

19h30. Je vous laisse, les amis. Ciao ciao !

Page précédente: Europa2014 : 22 mai
Page suivante: Europa2014 : 24 mai


Depuis le 06/06/2005 Visites:851659 Aujourd'hui :463 Maintenant:12 (Passage du cap des 50.000 visiteurs le 09/01/2009)